Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2711. Littérature11.1. Littérature persane11.1.2. Littérature persane moderneEssays on Nima Yushij: animating ...

323
Ahmad Karimi-Hakkak et Kamran Talattof

Essays on Nima Yushij: animating modernism in Persian poetry. Leiden-Boston, Brill, Brill Studies in Middle Eastern Literatures, supplement to the Journal of Arabic Literature, vol. XXXI, 2004, 267 p. [bibliographie, index]

Compte-rendu réalisé par Justine Landau

Texte intégral

1L’ouvrage consacré à Nīmā Yūšīj rassemble pour l’essentiel des communications présentées à l’occasion de la conférence annuelle de la Middle East Studies Association (MESA) tenue à Washington D.C. du 6 au 10 décembre 1995. Les études, réunies et éditées par les Professeurs Ahmad Karimi-Hakkak et Kamran Talattof, offrent un aperçu de différents aspects de la vie et de l’œuvre du grand rénovateur de la poésie persane, en adoptant le plus souvent une méthodologie résolument anti-conventionnelle.

2Prenant acte du consensus dont son œuvre fait aujourd’hui l’objet, les éditeurs déplorent en effet le retard du discours critique dominant sur la production nimaienne, certes largement laudatif, mais par trop « statique » et conservateur. Ils formulent l’exigence de l’adoption d’une méthodologie informée par les acquis de la critique littéraire récente dans l’analyse des textes de Nīmā, afin d’assurer à l’œuvre nimaienne, et à travers elle, à la littérature persane tout entière (sic), la place qu’elle mérite dans l’histoire littéraire générale. Ce projet de grande envergure est en effet servi par des contributions qui puisent abondamment à la « French theory », de la sémiologie barthésienne aux théories lacaniennes, en passant par le déconstructionnisme derridéen et l’analyse structurale. Mais si certaines contributions offrent une lecture véritablement originale des textes de Nīmā, d’autres frisent parfois l’« effet Jupien » en cédant aux sirènes de l’avant-garde.

3Dans le souci de se rendre accessible à un public non spécialiste, les éditeurs ont choisi de recourir à un système de transcription simplifié, et toutes les citations de Nīmā s’accompagnent d’une traduction, comme ils l’annoncent dans la préface. Mais, dans cette perspective, les éditeurs se sont crus tenus de retracer, dans une introduction très (trop ?) générale, toute l’histoire de la littérature persane depuis les invasions arabes, avant de présenter la position charnière de Nīmā dans la modernité littéraire iranienne. Les contributions qui se succèdent ensuite éclairent chacune un aspect particulier de la vie et de l’œuvre du poète. Avec son ample biographie de Nīmā, la première du genre en anglais qui soit fondée sur des sources encore peu exploitées, Ahmad Karimi-Hakkak éclaire avec précision certains détails obscurs de la vie du poète. Dans sa lecture du poème Manali et de ses allégories en particulier, Kamran Talattof nous engage à reconnaître un autoportrait du poète souffrant plutôt qu’une allusion idéologique. Examinant le traitement de la nature dans la poésie de Nīmā, Houman Sarshar envisage ensuite le symbolisme nimaien comme une reconfiguration des conventions de la poésie classique. Plus incisif et nuancé, Paul Losensky critique d’abord l’interprétation idéologique traditionnelle de l’imagerie nocturne de Nīmā, pour montrer, par l’analyse précise de trois poèmes, l’ambiguïté de cette thématique et sa relation à la tradition classique persane, avec laquelle le poète entretenait un dialogue incessant. C’est ce que confirme l’étude, proposée par Firoozeh Papan-Matin, d’un passage de Afsāne, confronté à son intertexte hâfezien. Peyman Vahabzadeh donne à entendre la multiplicité des voix propre à la poésie nimaienne, à laquelle ses héritiers en poésie moderne ont souvent renoncé. En interrogeant l’héritage nimaien dans l’intertextualité qui relie la poésie de l’afghan Wasef Bakhtari à celle de Meḥdī Aḫavān Ṯāleṯ, Wali Ahmadi critique la notion d’influence poétique et propose un réexamen de la modernité poétique persanophone. Christophe Balaÿ est le seul à aborder ici l’œuvre en prose de Nīmā, à travers l’analyse magistrale de la structure du conte Qeṣṣe-ye marqad-e Āqā, qui dévoile le réemploi inattendu du genre ḥekāyat. L’ouvrage se clôt sur une bibliographie en deux volets (Kamran Talattof), qui recense d’une part les œuvres de Nīmā, et d’autre part, les principales études qui lui sont consacrées, en persan et dans les principales langues occidentales.

4Ce volume, très riche, contribue certes à nuancer les discours de la critique traditionnelle sur le « père » de la poésie persane moderne (relecture de la notion de modernité poétique, des enjeux nationalistes et idéologiques), mais cette approche principalement thématique tend aussi à reconduire un certain nombre de présupposés. A l’exception du texte en prose analysé par Balaÿ, on regrettera qu’aucune étude ne se soit penchée sur l’apport fondamental de Nīmā : ses innovations techniques en poésie (emploi des mètres, rime sporadique, manipulations de la syntaxe) et sa prose critique (notion de « déclamation naturelle », etc.), tout aussi essentielle mais encore largement inexploitée. L’apport principal de l’ouvrage se situe sans doute dans la capacité dont témoignent la plupart des contributeurs à réapprécier les références à la littérature classique, longtemps occultées par la seule perception d’une rupture avec la tradition, ce qui permet de réviser la place de l’œuvre de Nīmā et de la še‘r-e now dans l’histoire littéraire persane.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Justine Landau. Ahmad Karimi-Hakkak et Kamran Talattof, « Essays on Nima Yushij: animating modernism in Persian poetry. Leiden-Boston, Brill, Brill Studies in Middle Eastern Literatures, supplement to the Journal of Arabic Literature, vol. XXXI, 2004, 267 p. [bibliographie, index] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 323, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 30 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/6508 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.6508

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search