Navigation – Plan du site
336
Hourcade, Bernard

« La recomposition des identités et des territoires en Iran islamique ». Annales de Géographie, n°638-639, (2004), pp. 511-530.

Compte-rendu réalisé par Christian Bromberger

Entrées d’index

Rubriques :

12.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1Parmi les pays du Moyen-Orient et d’Asie centrale, l’Iran est celui où la diversité ethnique est la plus grande. Dans cet État « jacobin », où cependant moins de la moitié des habitants a le persan pour langue maternelle, les populations sont animées par un fort sentiment national iranien (en témoigne l’absence de revendication irrédentiste et de contestation frontalière dans un contexte régional pourtant troublé) et par un attachement à leur « ethno-région » qui prend de nouvelles formes dans un contexte « post-moderne » de migrations et d’urbanisation. Les identités ethniques demeurent vives mais sont déterritorialisées, la plupart des élites résidant désormais dans des métropoles éloignées de leur province d’origine. « Plus que le renouveau du fait ethnique, note l’A., le statut de la femme et la question de la liberté individuelle sont passés au centre des recompositions identitaires ». Réflexion intéressante et solidement argumentée sur l’Iran d’aujourd’hui, qui fait cependant apparaître, çà et là, la fragilité des constats et des pronostics à un moment donné (« La République islamique veut minimiser son identité islamique », lit-on dans cet article publié en 2004).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Bromberger. Hourcade, Bernard, « « La recomposition des identités et des territoires en Iran islamique ». Annales de Géographie, n°638-639, (2004), pp. 511-530. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 336, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/6562

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page