Navigation – Plan du site
470
Hūmān As ̔adī

« Bonyād-hā-ye naẓarī-ye mūsīqī-ye kelāsīk-e Īrān : dastgāh be  ̔onvān-e majmū ̔e-ye čand modī ». Faṣl-nāme-ye mūsīqī-ye Māhūr, n° 22, (hiver 2003), pp. 43-56. [Les fondements théoriques de la musique classique iranienne : le dastgāh comme un cycle multi-modal]

Compte-rendu réalisé par Sāsān Fāṭemī

Entrées d’index

Index de mots-clés :

Musique classique iranienne

Rubriques :

17.1.Musique
Haut de page

Texte intégral

1Après avoir présenté trois approches, « occidentalisante » (A. N. Vazīrī), historique (M. Barkešlī et M. Kiyānī) et phénoménologique (M.-T. Mas ̔ūdiye, H. Farhat, J. During, etc.) de la théorisation de la musique classique iranienne, l’A., en adoptant la dernière, décrit les notions de base de cette théorie. Beaucoup de concepts nouveaux sont introduits : par exemple quatre types différents de modes pour un dastgāh (mode de base, modes primaire, secondaire et de transposition), quatre différents types de note d’arrêt (suspendu, temporaire, polaire et conclusif), trois types de gūše (modal, rythmique et mélodique).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sāsān Fāṭemī. Hūmān As ̔adī, « « Bonyād-hā-ye naẓarī-ye mūsīqī-ye kelāsīk-e Īrān : dastgāh be  ̔onvān-e majmū ̔e-ye čand modī ». Faṣl-nāme-ye mūsīqī-ye Māhūr, n° 22, (hiver 2003), pp. 43-56. [Les fondements théoriques de la musique classique iranienne : le dastgāh comme un cycle multi-modal] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 26 | 2005, document 470, mis en ligne le 15 décembre 2005, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/687

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page