Navigation – Plan du site
529
Moḥammad ‘Abdī

Ġarībe-ye bozorg : zendegī va sīnemā-ye [āṯār-e] Bahrām Beyḍā’ī. Tehrān, Našr-e Ṯāleṯ, 1383/2004. 328 p. + 16 p. de photos n-b et coul.

Compte-rendu réalisé par Poupak Rafii Nejad

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Le premier volume d’une collection intitulée « La vie et l’œuvre des cinéastes iraniens », est consacré à la vie et à l’œuvre de Bahrām Beyḍā’ī créateur qui déborde largement le titre de cinéaste en raison de la richesse et de la diversité de l’ensemble de son œuvre. Le double titre de cet ouvrage (sur la couverture « La vie et le cinéma… » et en page de titre « La vie et l’œuvre… ») peut être interprété non comme une erreur d’édition, pourtant très fréquente dans les publications en Iran, mais comme une impossibilité de réduire un personnage comme Beyḍā’ī à son seul statut de cinéaste, pourtant confirmé par la création d’une voie spécifique dans le cinéma iranien. L’autre partie du titre fait appel également à un autre aspect de la vie et de l’œuvre de Beyḍā’ī : Ġarībe-ye bozorg (Grand étranger). Étranger « chez soi », au sens de celui qui ne fait pas partie de ce qui est commun, établi et habituel ; et étrange puisque c’est à travers une altérité radicale dans la forme et le contenu de son œuvre que Beyḍā’ī confirme sans cesse son appartenance à son « chez soi ». Une familiarité se dégage de cette étrangeté de l’œuvre et du personnage dans l’emploi de l’adjectif bozorg qui ne porte peut être pas uniquement sur l’œuvre et le personnage mais sur ce sur quoi ils se basent !

2L’ouvrage met en relief, directement ou indirectement, l’étrangeté de cet auteur et la diversité de son œuvre avec une biographie (pp. 11-53), une sélection d’entretiens de l’A. du volume avec Beyḍā’ī, parus dans des revues (pp. 55-88), une analyse des éléments principaux de l’œuvre (la recherche d’identité, la vie, la nature, la solitude de l’homme, les mythes, les femmes, les enfants, …) (pp. 89-149), un recueil d’articles d’auteurs divers sur Beyḍā’ī (pp. 151-226), une filmographie (pp. 227-284), une liste non exhaustive mais assez conséquente d’articles publiés de Beyḍā’ī (pp. 285-319) et enfin une bibliographie de Beyḍā’ī, classée par pièces de théâtre, scénarios, récits, études, accompagnée d’une bibliographie sur Beyḍā’ī (pp. 323-328). L’ouvrage se clôt par une sélection de photos des scènes de tournage, de pièces de théâtre ou de plans de films, en noir et blanc et couleur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Poupak Rafii Nejad. Moḥammad ‘Abdī, « Ġarībe-ye bozorg : zendegī va sīnemā-ye [āṯār-e] Bahrām Beyḍā’ī. Tehrān, Našr-e Ṯāleṯ, 1383/2004. 328 p. + 16 p. de photos n-b et coul. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 28 | 2007, document 529, mis en ligne le 18 septembre 2007, consulté le 23 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/7322

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page