Navigation – Plan du site

Bibliographie indicative - Anthropologie et histoire de la parenté, de la famille et de la transmission

Élie Haddad

Notes de l’auteur

Cette bibliographie ne vise pas à l’exhaustivité. Outre les références mentionnées dans les articles qui précèdent, elle comprend tout un ensemble de travaux en anthropologie et en histoire, permettant à la fois de baliser les recherches plus ou moins récentes dans le domaine de la parenté et d’approfondir les différents thèmes traités dans cet ouvrage. Je remercie Michaël Gasperoni pour son aide dans ce travail.

Texte intégral

1Adams Julia, « The familial state: Elite family practices and state-making in the early modern Netherlands », Theory and Society, n° 23/4, août 1994, p. 505-539.

2Addobbati Andrea, Bizzocchi Roberto et Salinero Gregorio (a cura di), L’Italia dei cognomi. L’antroponimia italiana nel quadro mediterraneo, Pise, Pisa University Press, 2012.

3Ago Renata, « Ruoli familiari e statuto giuridico », Quaderni storici, n° 88, avril 1995, p. 111-133.

4« Oltre la dote : i beni femminili », in Angela Groppi (a cura di), Il lavoro delle donne, Bari, Laterza, 1996, p. 164182.

5– « Les biens meubles. Une propriété qui ne crée pas d’appartenance ? », in Sami Bargaoui, Simona Cerutti et Isabelle Grangaud (dir.), Appartenance locale et propriété au nord et au sud de la Méditerranée, Aix-en-Provence, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (coll. « Livres de l’IREMAM »), 2015 (en ligne : https://books.openedition.org/​iremam/​3419).

6Ago Renata, Palazzi Maura et Pomata Gianni (a cura di), dossier « Costruire la Parentela. Donne e uomini nella definizione dei legami familiari », Quaderni storici, n° 86/2, 1994.

7Albera Dionigi, Au fil des générations. Terre, pouvoir et parenté dans l’Europe alpine (xive-xxe siècles), Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2011.

8Albera Dionigi, Lorenzetti Luigi et Matthieu Jon (eds), Reframing the history of family and kinship: from the Alps towards Europe, New York, Peter Lang, 2016.

9Alfani Guido, Fathers and Godfathers. Spiritual Kinship in Early Modern Italy, Farnham, Ashgate, 2009 [2007].

10Alfani Guido (a cura di), dossier « Il ruolo economic della famiglia », Cheiron, n°XXIII/45-46, 2006.

11Alfani Guido, Castagnetti Philippe, Gourdon Vincent (dir.), Baptiser : pratique sacramentelle, pratique sociale xvie-xxe siècles, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2009.

12Alfani Guido, Gourdon Vincent (eds), Spiritual Kinship in Europe 1500-1900, Basingstoke, Palgrave, 2012.

13Alfani Guido, Gourdon Vincent, Robin Isabelle (dir.), Le Parrainage en Europe et en Amérique. Pratiques de longue durée (xvie-xxie siècles), Bruxelles, Peter Lang, 2015.

14Alfani Guido, Gourdon Vincent, Grange Cyril, Trévisi Marion, « La mesure du lien familial : développement et diversification d’un champ de recherches », Annales de démographie historique, n° 129, 2015/1, p. 277-320.

15Allegra Luciano, « A Model of Jewish Devolution: Turin in the Eighteenth Century », Jewish History, no 7/2, 1993, p. 2958.

16« La famiglia ebraica torinese nell’Ottocento. Le spie di un’integrazione sociale », in Micaela Vitale (a cura di), Il matrimonio ebraico. Le ketubbot dell’Archivio Terracini, Turin, Silvio Zamorani editore, 1997, p. 67112.

17Allegra Luciano (a cura di), Una lunga presenza. Studi sulla popolazione ebraica italiana, Turin, Silvio Zamorani editore, 2009.

18Andreoni Luca, « Doti e imprese ebraiche mercantili nel Medio Adriatico. Famiglie, capitali, litigi (XVII-XVIII secolo) », in Bice Migliau (a cura di), I paradigmi della mobilità e delle relazioni : gli ebrei in Italia. In ricordo di Michele Luzzati, Florence, La Giuntina, 2017, p. 79112.

19Armani Barbara, « La sposa ebrea : dote, famiglia e status nell’élite ebraica fiorentina tra Otto e Novecento », in Michele Luzzati et Cristina Galasso (a cura di), Donne nella storia degli ebrei d’Italia. Atti del IX Convegno internazionale « Italia judaica ». Lucca, 6-9 giugno 2005, Florence, Giuntina, 2007, p. 427445.

20Assier-Andrieu Louis, Coutume et rapports sociaux. Étude anthropologique des communautés paysannes du Capcir, Paris, Éditions du CNRS, 1982.

21– « Le Play et la famille-souche pyrénéenne : politique, juridisme et science sociale », Annales ESC, n° 39/3, mai-juin 1984, p. 495-512.

22Augustins Georges, « Division égalitaire des patrimoines et institution de l’héritier », Archives européennes de sociologie, t. XX, 1979, p. 127-141.

23Comment se perpétuer ? Devenir des lignées et destins des patrimoines dans les paysanneries européennes, Nanterre, Société d’ethnologie, 1989.

24– « La perpétuation des groupes domestiques. Un essai de formalisation », L’Homme, n° 148, 1998, p. 15-45.

25Autrand Françoise, « Le mariage et ses enjeux dans le milieu de la robe parisienne xive-xve siècle », in Michel Rouche et Jean Heuclin (dir.), La Femme au moyen âge, Maubeuge, Jean Touzot, 1990, p. 407-429.

26– « ‘Tous parens, amis et affins’ : le groupe familial dans le milieu de robe parisien au xve siècle », in Philippe Contamine, Thierry Dutour et Bernard Schnerb (dir.), Commerce, finances et société, xie-xvie siècles. Recueil de travaux d’histoire médiévale offerts à M. le Professeur Henri Dubois, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 1993, p. 347-357.

27Avignon Carole (dir.), Bâtards et bâtardise dans les sociétés européennes médiévales et modernes, Rennes, PUR, 2016.

28Baciocchi Stéphane et David, Jérôme (dir.), dossier « Frédéric Le Play. Éléments d’épistémologie et de science sociale. Anthologie », Les Études Sociales, n° 142-143-144, 2005-2006.

29Bamford Sandra, Leach James (eds), Genealogy beyond kinship: sequence, transmission, and essence in ethnography and social theory, Oxford, Berghahn Books, 2004.

30Barbagli Marzio et Kertzer David Israël (a cura di), Storia della famiglia italiana : 1750-1950, Bologne, Il Mulino, 1992.

31Barbero Alessandro (a cura di), Storia d'Europa e del Meditterraneo, vol. X, dirigé par Roberto Bizzocchi, Rome, Salerno, 2009.

32Bardet Jean-Pierre et Brunet Guy (dir.), Noms et destins des sans famille, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2007.

33Barry Laurent, La Parenté, Paris, Gallimard, « folio essais », 2008.

34– « La parenté au singulier », in Emmanuel Désveaux et Michel de Fornel (dir.), Faire des sciences sociales. Généraliser, Paris, Éditions de l’EHESS, 2012, p. 121‑149.

35– « Logiques terminologiques. Les taxinomies de parenté et leur relation aux systèmes d’alliance », L’Homme, n° 225, 2018, p. 27-72.

36Barry Laurent (dir.), dossier « Question de parenté », L’Homme, n° 154-155, avril-septembre 2000.

37Barry Laurent et Gasperoni Michaël, « L’oubli des origines. Amnésie et information généalogiques en histoire et en ethnologie », Annales de démographie historique, n° 116, 2008/2, p. 53-104.

38Barthélemy Tiphaine, « Les modes de transmission du patrimoine : synthèse des travaux effectués depuis quinze ans par les ethnologues de la France », Études rurales, n° 110-112, 1988, p. 195-212.

39Baschet Jérôme, Le Sein du père. Abraham et la paternité dans l’Occident médiéval, Paris, Gallimard, 2000.

40Beaur Gérard, « Le contrat de mariage dans les sociétés européennes. Enjeux familiaux et pratiques des acteurs », Annales de démographie historique, n° 121, 2011/1, p. 5‑21.

41Beauvalet-Boutouyrie Scarlett, Être veuve sous l’Ancien Régime, Paris, Belin, 2001.

42Beauvalet Scarlett et Gourdon Vincent, « Les liens sociaux à Paris au xviie siècle : une analyse des contrats de mariage de 1660, 1665 et 1670 », Histoire, Économie et Société, n° 17/4, octobre-décembre 1998, p. 583-612.

43Beauvalet Scarlett, Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, « Réseaux et mobilités à Paris au milieu du xviie siècle », Histoire, Économie et Société, n° 17/4, octobre-décembre 1998, p. 547-560.

44Becchia Cécile, « Filius cum Patre. Parenté, alliance et transmission de la charge de vicomte-mayeur à Dijon au xve siècle », Le Moyen Âge, t. CXIX, 2013/2, p. 339-374.

45Bellavitis Anna, Identité, mariage, mobilité sociale. Citoyennes et citoyens à Venise au xvie siècle, Rome, École française de Rome, 2001.

46Famille, genre, transmission à Venise au xvie siècle, Rome, École Française de Rome, 2008.

47Bellavitis Anna, Croq Laurence, Martinat Monica (dir.), Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne, Rennes, PUR, 2009.

48Bellavitis Anna et Chabot Isabelle (dir.), La Justice des familles. Autour de la transmission des biens, des savoirs et des pouvoirs (Europe, Nouveau Monde, xiie-xixe siècles), Rome, École française de Rome, 2011.

49Bellavitis Anna, Casella Laura et Raines Dorit (dir.), Construire les liens de famille dans l’Europe moderne, Mont-Saint-Aignan, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2013.

50Bennini Martine, « Mémoire, implantation et stratégie familiales : les Leclerc de Lesseville (xvie-xviiie siècle) », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 54/3, 2007, p. 7-39.

51Bennini Martine et Chatelain Claire, « Fondations funéraires et modes d’intégration des milieux de robe dans la capitale », in Thierry Belleguic et Laurent Turcot (dir.), Les Histoires de Paris (xvie-xviiie siècles). Tome 1, Paris, Hermann, 2012, p. 217-241.

52Bernardi Bernardo et al., Le Modèle familial européen : normes, déviances, contrôle du pouvoir. Actes des séminaires organisés par l’École française de Rome (1984), Rome, École française de Rome, 1986.

53Berry Helen et Foyster Elizabeth, The Family in Early Modern England, Cambridge, Cambridge University Press, 2007.

54Bertin Ernest, Les Mariages dans l’ancienne société française, Genève, Slatkine-Megariotis Reprints, 1975 [1879].

55Bertrand Michel (dir.), Pouvoirs de la famille, familles de pouvoir, Toulouse, CNRS / Université de Toulouse-Le Mirail, 2005.

56Bizzocchi Roberto, « La culture généalogique dans l’Italie du seizième siècle », Annales ESC, n° 46/4, juillet-août 1991, p. 789-805.

57Généalogies fabuleuses. Inventer et faire croire dans l’Europe moderne, Paris, Éditions rue d’Ulm, 2010 [1995].

58Boas Franz, Race, Language, and Culture, Chicago, Midway reprints, 1988 [1940].

59Bohanan Donna, « Matrimonial Strategies Among Nobles in Seventeenth-Century Aix-en-Provence », Journal of Social History, n° 19/3, printemps 1986, p. 503-510.

60Bonte Pierre (dir.), Épouser au plus proche. Inceste, prohibitions et stratégies matrimoniales autour de la Méditerranée, Paris, Éditions de l’EHESS, 1994.

61Bonte Pierre, Porqueres i Gené Enric et Wilgaux Jérôme (dir.), L’Argument de la filiation. Aux fondements des sociétés européennes et méditerranéennes, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2011.

62Borello Benedetta, « Fraternité, sororité et les espaces pour les cultiver à Rome et à Sienne (xviie-xixe siècles) », European Review of History/Revue européenne d’histoire, n° 17/5, 2011, p. 791-804.

63Bouchard Constance Brittain, « Those of My Blood ». Constructing Noble Families in Medieval Francia, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 2001.

64Bouchard Gérard, Goy Joseph et Head-König Anne-Lise (dir.), Nécessités économiques et pratiques juridiques : problèmes de la transmission des exploitations agricoles (xviiie-xxe siècles), Mélanges de l’École Française de Rome. Italie et Méditerranée, t. 110/1, 1998.

65Boudjaaba Fabrice, Des paysans attachés à la terre ? Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830), Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2008.

66Boudjaaba Fabrice, Arrizabalaga Marie-Pierre, « Les systèmes familiaux. De la cartographie des modes d’héritage aux dynamiques de la reproduction familiale et sociale », Annales de démographie historique, n° 129, 2015/1, p. 165-199.

67Boudjaaba Fabrice (dir.), Le Travail et la famille en milieu rural (16e-21e siècle), Rennes, PUR, 2014.

68Boudjaaba Fabrice, Mouysset Sylvie, Dousset Christine (dir.), Frères et sœurs du Moyen Âge à nos jours, Berne, Peter Lang, 2015.

69Bougard François, Feller Laurent et Le Jan Régine (dir.), Dots et douaires dans le haut Moyen Âge, Rome, École française de Rome, 2002.

70Bourdieu Pierre, Esquisse d’une théorie de la pratique précédé de trois études d’ethnologie kabyle, Paris, Seuil, « Points Essais », 2000 [1972].

71– « La terre et les stratégies matrimoniales », dans Le Sens pratique, Paris, Éditions de Minuit, 1980, p. 249-270.

72– « À propos de la famille comme catégorie réalisée », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 100, décembre 1993, p. 32-36.

73Raisons pratiques. Sur la théorie de l’action, Paris, Seuil, « Points Essais », 1994.

74Le Bal des célibataires. Crise de la société paysanne en Béarn, Paris, Seuil, « Points essais », 2002.

75Bourin Monique, Chareille Pascal (dir.), Genèse médiévale de l’anthroponymie moderne, Tours, Publications de l’Université de Tours, 1989-2008, 6 vol.

76Bourin Monique, Chareille Pascal, Noms, prénoms, surnoms au Moyen Âge, Paris, Picard, 2015.

77Bourin Monique, Martin Jean-Marie et Menant François (dir.), L’Anthroponymie : document de l’histoire sociale des mondes méditerranéens médiévaux, Rome, École française de Rome, 1996.

78Bousmar Éric, Marchandisse Alain, Masson Christophe et Schnerb Bertrand (dir.), La Bâtardise et l’exercice du pouvoir en Europe du xiiie au début du xvie siècle, Revue du Nord, Hors-série, 2015.

79Braun Rudolf, « ‘Rester au sommet’ : modes de reproduction socioculturelle des élites du pouvoir européennes », in Wolfgang Reinhard (dir.), Les Élites du pouvoir et la construction de l’État en Europe, Paris, PUF, 1996, p. 323-354.

80Bromberger Christian, « Pour une analyse anthropologique des noms de personne », Langages, n° 66, numéro spécial « Le nom propre », 1982, p. 103-124.

81Brucker Gene Adam, Giovanni et Lusanna : amour et mariage à Florence pendant la Renaissance, Paris, Nouveau Monde éditions, 2006.

82Brudner Lilyan A., White Douglas R., « Class, Property, and Structural Endogamy: visualizing Networked Histories », Theory and Society, n° 26/2-3, numéro special « New Directions in Formalization and Historical Analysis », avril-juin 1997, p. 161-208.

83Brundage James Arthur, Sex, law and marriage in the Middle Ages, Aldershot, Variorum, 1993.

84Brunet Guy, Darlu Pierre et Zei Gianna (dir.), Le Patronyme. Histoire, anthropologie, société, Paris, CNRS Éditions, 2001.

85Brunet Guy, Fauve-Chamoux Antoinette et Oris Michel (dir.), dossier « Le choix du conjoint. Premiers Entretiens de la Société de Démographie Historique, Paris, 15-16 novembre 1996 », Les Chemins de la recherche, n° 43, 1998.

86Le Choix du conjoint, Lyon, Programme Rhône-Alpes de Recherches en Sciences Humaines, 1997.

87Burguière André, « La mémoire familiale du bourgeois gentilhomme : généalogies domestiques en France aux xviie et xviiie siècles », Annales ESC, n° 46/4, juillet-août 1991, p. 771-788.

88– « “Cher Cousin” : les usages de la parenté proche dans la France du 18e siècle », Annales HSS, n° 52/6, novembre-décembre 1997, p. 1339-1360.

89– « Les fondements d’une culture familiale », in André Burguière et Jacques Revel (dir.), Histoire de la France. Héritages, Paris, Seuil, « Points Histoire », 2000 [1993], p. 21-150.

90– « L’État monarchique et la famille (xvie-xviiie siècle) », Annales HSS, n° 56/2, mars-avril 2001, p. 313-335.

91Le Mariage et l’Amour en France, de la Renaissance à la Révolution, Paris, Seuil, 2011.

92Burguière André, Klapisch-Zuber Christiane, Ségalen Martine, Zonabend Françoise (dir.), Histoire de la famille, Paris, Librairie Générale Française, 1994 [1986], 3 vol.

93Butaud Germain et Pietri Valérie, Les Enjeux de la généalogie (xiie-xviiie siècle). Pouvoir et identité, Paris, Autrement, 2006.

94Calonaci Stefano, Dietro lo scudo incantato. I fedecommessi di famiglia e il trionfo della borghesia fiorentina (1400 ca-1750), Florence, Le Monnier, 2005.

95Calvi Giulia, Il Contratto morale. Madre e figli nella Toscana moderna, Rome/Bari, Laterza, 1994.

96Calvi Giulia, Blutrach-Jelin Carolina (eds), dossier « Sibling Relations in Family History: Conflicts, Cooperation and Gender Roles (Sixteenth to Nineteenth Centuries) », European Review of History/Revue européenne d’histoire, n° 17/5, 2011.

97Carosso Marinella, La Généalogie muette. Résonances autour de la transmission en Sardaigne, Paris, Éditions du CNRS / Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2006.

98Carsten Janet, After Kinship, Cambridge, Cambridge University Press, 2004.

99Carsten Janet (ed.), Cultures of Relatedness. New Approaches to the Study of Kinship, New York/Cambridge, Cambridge University Press, 2000.

100Carsten Janet et Hugh-Jones, Stephen (eds), About the House. Lévi-Strauss and Beyond, Cambridge, Cambridge University Press, 1995.

101Cassagnes-Brouquet Sophie et Yvernault Martine (dir.), Frères et sœurs. Les liens adelphiques dans l’Occident antique et médiéval. Actes du colloque de Limoges, 21 et 22 septembre 2006, Turnhout, Brepols, 2007.

102Castellano Juan Luis et Dedieu Jean-Pierre (dir.), Réseaux, familles et pouvoirs dans le monde ibérique à la fin de l’Ancien Régime, Paris, CNRS Éditions, 1998.

103Cavaciocchi Simonetta (a cura di), La Famiglia nell’Economia Europea Secc. xiii-xviii, Florence, Firenze University Press, 2009.

104Cerutti Simona, « À qui appartiennent les biens qui n’appartiennent à personne ? », Annales HSS, no 62/2, avril-juin 2007, p. 355‑383.

105Chabot Isabelle, La Dette des familles : femmes, lignage et patrimoine à Florence aux xive et xve siècles, Rome, École française de Rome, 2011.

106Chacón Jiménez Francisco, Hernández Franco Juan, Espacios sociales, universos familiares: la familia en la historiografía española, Murcia, Editum, 2007.

107Champeaux Ernest, « Jus sanguinis. Trois façons de calculer la parenté au Moyen Âge », Revue historique de droit français et étranger, t. 12, 1933, p. 241-290.

108Chapais Bernard, Aux origines de la société humaine : parenté et évolution, Paris, Seuil, 2017.

109Chatelain Claire, Chronique d’une ascension sociale. Exercice de la parenté chez de grands officiers (xvie-xviie siècles), Paris, Éditions de l’EHESS, 2008.

110– « Unités et propriétés du corps-organes à l’époque moderne », in Stéphanie Chapuis-Despres, Cécile Codet, Mathieu Gonod (dir.), Le Corps et ses représentations : des liaisons coupables ?, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 29-45.

111Chauvard Jean-François, La Circulation des biens à Venise. Stratégies patrimoniales et marché immobilier (1600-1750), Rome, École Française de Rome, 2005.

112Lier et délier la propriété. Tutelle publique et administration des fidéicommis à Venise aux derniers siècles de la République, Rome, École Française de Rome, 2018.

113Chauvard Jean-François, Bellavitis Anna et Lanaro Paola (dir.), dossier « Fidéicommis. Procédés juridiques et pratiques sociales (Italie-Europe, bas Moyen Âge-xixe siècle », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, n° 124/2, 2012, p. 321-605.

114Chiva Isaac et Goy Joseph (dir.), Les Baronnies des Pyrénées. Anthropologie et histoire, permanences et changements. Tome 1. Maisons, mode de vie, société, Paris, Éditions de l’EHESS, 1981.

115Les Baronnies des Pyrénées. Anthropologie et histoire, permanences et changements. Tome II. Maisons, espace, famille, Paris, Éditions de l’EHESS, 1986.

116Claverie Élisabeth et Lamaison Pierre, L’Impossible mariage. Violence et parenté en Gévaudan xviie, xviiie, xixe siècles, Paris, Hachette, 1982.

117Clavero Bartolomé, « Dictum Beati. A proposito della cultura del lignagio », Quaderni storici, n° 86/2, août 1994, p. 335-363.

118Coenen-Huther Josette, La Mémoire familiale : un travail de reconstruction du passé, Paris, L’Harmattan, 1994.

119Collard Chantal et Zonabend Françoise, « Parenté sans sexualité. Le paradigme occidental en question », L’Homme, no 206, 2013, p. 29‑58.

120Collomp Alain, « Alliance et filiation en Haute-Provence au xviiie siècle », Annales ESC, n° 32/3, mai-juin 1977, p. 445-477.

121– « Le Nom gardé. La dénomination personnelle en Haute-Provence aux xviie et xviiie siècles », L’Homme, n° 20/4, dossier « Formes de nomination en Europe », octobre-décembre 1980, p. 43-61.

122La Maison du père. Famille et village en Haute-Provence aux xviie et xviiie siècles, Paris, PUF, 1983.

123Conesa Marc, D’herbe, de terre et de sang. La Cerdagne du xive au xixe siècle, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, 2012.

124Corbet Patrick, Autour de Burchard de Worms. L’Église allemande et les interdits de parenté (ixe-xiie siècle), Frankfurt-am-Main, Vittorio Klostermann, 2001.

125Cosandey Fanny, « Les femmes en monarchie : épouses ou héritières ? », in Luc Capdevila, Sophie Cassagnes, Dominique Godineau, François Rouquet et Jacqueline Sainclivier (dir.), Le Genre face aux mutations. Masculin et féminin du Moyen Âge à nos jours, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003, p. 169-179.

126– « Puissance maternelle et pouvoir politique. La régence des reines mères », Clio, n° 21, 2005, p. 69-90.

127– « ‘La maîtresse de nos biens’ : pouvoir féminin et puissance dynastique dans la monarchie française d’Ancien Régime », Historical Reflections/Réflexions historiques, n° 32/2, été 2006, p. 381-401.

128Cottias Myriam, Downs Laura et Klapisch-Zuber Christiane (dir.), avec la collaboration de Jorlan Gérard, Le Corps, la famille et l’État. Hommage à André Burguière, Rennes, PUR, 2010.

129D’Amelia Marina (a cura di), Storia della maternità, Rome/Bari, Laterza, 1997.

130Daumas Maurice, « Les conflits familiaux dans les milieux dominants au xviiie siècle », Annales ESC, n° 44/4, juillet-août 1987, p. 901-923.

131L’Affaire d’Esclans. Les conflits familiaux au xviiie siècle, Paris, Seuil, 1988.

132Le Mariage amoureux. Histoire du lien conjugal sous l’Ancien Régime, Paris, Armand Colin, 2004.

133Dauzat Albert, Les Noms de famille de France. Traité d’anthroponymie française, 3e édition revue et complétée par M. T. Morlet, Paris, Librairie Guénégaud, 1977.

134Davis Isabel, Müller Miriam et Jones Sarah Rees (eds), Love, Marriage, and Family Ties in the Later Middle Ages, Turnhout, Brepols, 2003.

135De Giorgio Michela et Klapisch-Zuber Christiane (a cura di), Storia del matrimonio, Rome, Laterza, 1996.

136Delille Gérard, Famille et propriété dans le royaume de Naples (xve-xixe siècle), Rome/Paris, École française de Rome, Éditions de l’EHESS, 1985.

137« La famiglia contadina nell’Italia moderna », in Pietro Bevilacqua (a cura di), Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, II. Uomini e classi, Venise, Marsilio, 1990, p. 507-534.

138– « Échanges matrimoniaux entre lignées alternées et système européen de l’alliance : une première approche », in Jean-Luc Jamard, Emmanuel Terray et Margarita Xanthakou (dir.), En substances. Textes pour Françoise Héritier, Paris, Fayard, 2000, p. 219-252.

139– « Réflexions sur le “système” européen de la parenté et de l’alliance (note critique) », Annales HSS, n° 56/2, mars-avril 2001, p. 369-380.

140Le Maire et le prieur. Pouvoir central et pouvoir local en Méditerranée occidentale (xve-xviiie siècle), Paris, Éditions de l’EHESS, 2003.

141– « Représentation, généralisation, comparaison. Sur le système de parenté européen », Annales HSS, n° 62/1, janvier-février 2007, p. 137-157.

142– « Parenté et alliance en Europe occidentale. Un essai d’interprétation générale », L’Homme, n° 193, 2010, p. 75-136.

143L’économie de Dieu : famille et marché entre christianisme, hébraïsme et islam, Paris, Les Belles Lettres, 2015 [2013].

144– « La France profonde. Relations de parenté et alliances matrimoniales (xvie-xviiie siècle) », Annales HSS, n° 70/4, octobre-décembre 2015, p. 881-927.

145Delumeau Jean et Roche Daniel (dir.), Histoire des Pères et de la Paternité, Paris, Larousse, 2000 [1990].

146Demade Julien, « Parenté, noblesse et échec de la genèse de l’État. Le cas allemand », Annales HSS, n° 61/3, mai-juin 2006, p. 609-631.

147Deplaigne Valérie, L’Héritage de Marie de La Roche-Guyon. Un conflit entre deux nobles lignages normands à la fin du Moyen Âge, Rennes, PUR, 2009.

148Derouet Bernard, « Pratiques successorales et rapport à la terre : les sociétés paysannes d’Ancien Régime », Annales ESC, n° 44/1, janvier-février 1989, p. 173-206.

149– « Le partage des frères. Héritage masculin et reproduction sociale en Franche-Comté aux xviiie et xixe siècles », Annales ESC, n° 48/2, 1993, p. 453-474.

150– « Territoire et parenté. Pour une mise en perspective de la communauté rurale et des formes de reproduction familiale », Annales HSS, n° 50/3, mai-juin 1995, p. 645-686.

151– « Les pratiques familiales, le droit et la construction des différences (15e-19e siècles) », Annales HSS, n° 52/2, mars-avril 1997, p. 369-391.

152– « Dot et héritage : les enjeux de la chronologie de la transmission », in André Burguière, Joseph Goy, Marie-Jeanne Tits-Dieuaide (dir.), L’Histoire grande ouverte. Hommages à Emmanuel Le Roy Ladurie, Paris, Fayard, 1997, p. 284-292.

153– « Parenté et marché foncier à l’époque moderne : une réinterprétation », Annales HSS, n° 56/2, mars-avril 2001, p. 337-368.

154– « La terre, la personne et le contrat : exploitation et associations familiales en Bourbonnais (xviie-xviiie siècles) », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 50/2, avril-juin 2003, p. 27-51.

155Desan Suzanne, Merrick Jeffrey (eds), Family, Gender and Law in Early Modern France, Philadelphie, Pennsylvania State University Press, 2009.

156Descimon Robert, « Conflits familiaux dans la robe parisienne aux xvie et xviie siècles : les paradoxes de la transmission du statut », Cahiers d’histoire, n° 45/4, 2000, p. 677-697.

157– « Guillaume Du Vair (7 mars 1556-3 août 1621) : les enseignements d’une biographie sociale. La construction symbolique d’un grand homme et l’échec d’un lignage », in Bruno Petay-Girard et Alexandre Tarrête (dir.), Guillaume Du Vair. Parlementaire et écrivain (1556-1621), Droz, 2005, p. 17-77.

158– « Don de transmission, indisponibilité et constitution des lignages au sein de la bourgeoisie parisienne du xviie siècle », Hypothèses 2006. Travaux de l’École doctorale d’Histoire, Paris, Publications de la Sorbonne, p. 413-422.

159Descimon Robert et Haddad Élie (dir.), Épreuves de noblesse. Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (xvie-xviiie siècle), Paris, Les Belles Lettres, 2010.

160« Des noms et des hommes. Actes de la table-ronde organisée par Histoire au Présent », dossier dans Sources. Travaux historiques, n° 45-46, 1996.

161Diefendorf Barbara B., « Widowhood and Remarriage in sixteenth-century Paris », Journal of Family History, n° 7/4, hiver 1982, p. 379-395.

162– « Women and property in ancient regime France. Theory and practice in Dauphiné and Paris », in John Brewer et Susan Stevens (eds), Early Modern Conceptions of Property, Londres/New York, Routledge, 1995, p. 170-193.

163– « Give Us Back Our Children: Patriarchal Authority and parental Consent to Religious Vocations in Early Counter-Reformation France », The Journal of Modern History, n° 68, juin 1996, p. 265-307.

164Di Segni Riccardo, « Il padre assente. La trasmissione matrilineare dell’appartenenza all’ebraismo », Quaderni storici, no 70, 1989, p. 144204.

165Dolan Claire, « Géniteur ou gestionnaire ? L’image du père à Aix-en-Provence au xvie siècle », Histoire sociale/Social History, n° 35, mai 1985, p. 29-43.

166Donahue Charles, Law, Marriage, and Society in the Later Middle Ages: Arguments about Marriage in Five Courts, Cambridge/New York, Cambridge University Press, 2007.

167D’Onofrio Salvatore, L’Esprit de la parenté. Europe et horizon chrétien, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2004.

168Dousset Christine, « Femmes et héritage en France au xviie siècle », xviie siècle, n° 244, 2009/3, p. 477-491.

169Duby Georges, « Structures familiales dans le Moyen Âge occidental », Mâle Moyen Âge. De l’amour et autres essais, Paris, Flammarion, 1990 [1988], p. 129-138.

170– « Lignage, noblesse et chevalerie au xiie siècle dans la région mâconnaise : une révision », Annales ESC, n° 27/4-5, 1972, p. 803-823, repris dans Hommes et structures du Moyen Âge (I). La Société chevaleresque, Paris, Flammarion, 1988 [1979], p. 83-116.

171– « Structures de parenté et noblesse dans la France du Nord aux xie et xiie siècles », Miscellanea mediaevalia in memoriam Jan Frederik Niemeyer, Groningue, J.-B. Wolters, 1967, p. 149-165, repris dans Hommes et structures du Moyen Âge (I). La société chevaleresque, Paris, Flammarion, 1988 [1979], p. 143-166.

172Le Chevalier, la femme et le prêtre. Le mariage dans la France féodale, Paris, Hachette, 1995 [1981].

173Duby Georges et Le Goff Jacques (dir.), Famille et parenté dans l’Occident médiéval. Actes du colloque de Paris (6-8 juin 1974) organisé par l’École Pratique des Hautes Études (VIe section) en collaboration avec le Collège de France et l’École Française de Rome, Rome, École Française de Rome, 1977.

174Du Crest Aurélie, Modèle familial et pouvoir monarchique (xvie-xviiie siècles), Aix-Marseille, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2002.

175Duhamelle Christophe, L’Héritage collectif. La noblesse d’Église rhénane, 17e-18e siècles, Paris, Éditions de l’EHESS, 1998.

176Duhamelle Christophe et Schlubohm Jürgen (dir.), Eheschliebungen im Europa des 18. und 19. Jahrhunderts. Muster und Strategien, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2003.

177Dumont Louis, Groupes de filiation et alliance de mariage. Introduction à deux théories d’anthropologie sociale, Paris, Gallimard, 1997 [1971].

178Dravidien et Kariera : l’alliance de mariage dans l’Inde du Sud et en Australie, Paris/La Haye, Mouton, 1975.

179Dupâquier Jacques, Histoire de la population française. 2 – De la Renaissance à 1789, Paris, PUF, 1988.

180Dupaquier Jacques, Hélin Etienne, Laslett Peter, Livi-Bacci Massimo, Sogner Solvi (dir.), Marriage and Remarriage in Populations of the Past, Londres, Academic Press, 1981.

181Dupâquier Jacques, Bideau Alain, Ducreux Marie-Élizabeth (dir.), Le Prénom. Mode et histoire. Entretiens de Mahler 1980, Paris, Éditions de l’EHESS, 1984.

182Duraes Margarida, Fauve-Chamoux Antoinette, Ferrer Llorenç, Kok Jan (eds), The Transmission of Well-Being. Gendered Marriage Strategies and Inheritance Systems in Europe (17th-20th Centuries), Berne, Peter Lang, 2009.

183Evergates Theodore, The Aristocracy in the county of Champagne 1100-1300, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 2007.

184Falletti Louis, Le Retrait lignager en droit coutumier français, Paris, PUF, 1923.

185« Famille et parenté », Terrain. Carnets du Patrimoine ethnologique, n° 4, mars 1985.

186Fauve-Chamoux Antoinette, « Les structures familiales au royaume des familles-souches : Esparros », Annales ESC, n° 39/3, mai-juin 1984, p. 513-528.

187– « Transmettre une maison : le système successoral des Pyrénées centrales et du nord-est du Japon », Ebisu, n° 36, 2006, p. 139-163.

188Fauve-Chamoux Antoinette et Ochiai Emiko (eds), The Stem Family in Eurasian Perspective. Revisiting House Societies, 17th-20th centuries, Berne, Peter Lang, 2009.

189Fine Agnès, « La famille souche pyrénéenne au xixe siècle : quelques réflexions de méthode », Annales ESC, n° 32/3, mai-juin 1977, p. 478-487.

190– « L’héritage du nom de baptême », Annales ESC, n° 42/4, juillet-août 1987, p. 853-877.

191Flandrin Jean-Louis, Familles. Parenté, maison, sexualité dans l’ancienne société, Paris, Seuil, « Points Histoire », 1995 [1976].

192Fontaine Laurence, « Droit et stratégies : la reproduction des systèmes familiaux dans le Haut-Dauphiné (xviie-xviiie siècles) », Annales ESC, n° 47/6, novembre-décembre 1992, p. 1259-1277.

193– « Le rôle économique de la parenté », Annales de démographie historique, Hors-Série « Les réseaux de parenté », 1995, p. 5-16.

194Force Pierre, « Stratégies matrimoniales et émigration vers l’Amérique au xviiie siècle. La maison Berrio de La Bastide Clairence », Annales HSS, n° 68/1, janvier-mars 2013, p. 77-107.

195Fuchs Rachel Ginnis, Contested Paternity: Constructing Families in Modern France, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2008.

196Gasperoni Michaël, Popolazione, famiglie e parentela nella Repubblica di San Marino in epoca moderna, Saint-Marin, Centro Sammarinese di Studi Storici, 2009.

197– « De la parenté à l’époque moderne : systèmes, réseaux et pratiques. Juifs et chrétiens en Italie centrale », thèse sous la direction de Gérard Delille, EHESS, 2013.

198« La misura della dote. Alcuni riflessioni sulla storia della famiglia ebraica nello Stato della Chiesa in età moderna », in Laura Graziani Secchieri (a cura di), Vicino al focolare e oltre. Spazi pubblici e privati, fisici e virtuali della donna ebrea in Italia (secc. XV-XX), Florence, La Giuntina, 2015, p. 175216.

199– « “Fare nobiltà” : le strategie matrimoniali dell’aristocrazia sammarinese », Marca/Marche. Rivista di storia regionale, no 9, 2017, p. 155-165.

200– « Les noms de familles juifs à Rome au xviiie siècle. Le ghetto entre onomastique et histoire sociale », Revue des études juives, no 177/1-2, 2018, p. 135‑172.

201Gasperoni Michaël et Hauck Jasmin, « La représentation graphique d’une asymétrie sociale et culturelle : du genre dans les dispenses matrimoniales, entre Moyen Âge et époque moderne », Genre & Histoire, no 21, 2018, à paraître.

202Gaudemet Jean, Le Mariage en Occident, Paris, Cerf, 1987.

203Gerber Matthew, Bastards. Politics, Family, and Law in Early Modern France, Oxford, Oxford University Press, 2012.

204Giesey Ralph E., « Rules of Inheritence and Strategies of Mobility in Prerevolutionary France », The American Historical Review, n° 82/2, avril 1977, p. 271-289.

205Godelier Maurice, Métamorphoses de la parenté, Paris, Fayard, 2004.

206– « Systèmes de parenté, formes de famille. Quelques problèmes contemporains qui se posent en Europe occidentale et en Euro-Amérique », La Revue lacanienne, n° 8/3, 2010, p. 37-48.

207Lévi-Strauss, Paris, Seuil, 2013.

208Goldberg Sylvie Anne, « ‪Lien de sang – lien social. Matrilinéarité, convertis et apostats, de l’Antiquité tardive au Moyen Âge‪ », Clio, no 44, 2016, p. 171‑200.‬‬‬‬‬‬

209Goody Jack, L’Évolution de la famille et du mariage en Europe, Paris, Armand Colin, 1985 [1983].

210Under the lineage’s shadow. Radcliffe-Brown lecture on social anthropology 1984, Oxford, Oxford University Press, 1985.

211La Famille en Europe, Paris, Seuil, 2001.

212Goody Jack (ed), The Character of Kinship, Cambridge, Cambridge University Press, 1973.

213Goody Jack, Thirsk Joan, Thompson Edward P. (eds), Family and Inheritence. Rural Society in Western Europe 1200-1800, Cambridge, Cambridge University Press, 1976.

214Gouesse Jean-Marie, « L’endogamie familiale dans l’Europe catholique au xviiie siècle. Première approche », Mélanges de l’Ecole française de Rome. Moyen-Âge, Temps modernes, n° 89/1, 1977, p. 95‑116.

215Gourdon Vincent, « Aux cœurs de la sociabilité villageoise : une analyse de réseaux à partir du choix des conjoints et des témoins au mariage dans un village d’Île-de-France au xixe siècle », Annales de démographie historique, n° 109, 2005/1, p. 61-94.

216Gourdon Vincent et Ruggiu François-Joseph, dossier « Familles en situation coloniale », Annales de démographie historique, n° 122, 2011/2, p. 5-231.

217Goy Joseph, « À propos du “système de la coutume” : problématiques en évolution », in André Burguière, Joseph Goy, Marie-Jeanne Tits-Dieuaide (dir.), L’Histoire grande ouverte. Hommages à Emmanuel Le Roy Ladurie, Paris, Fayard, 1997, p. 355-363.

218Grandits Hannes et Heady Patrick (eds), Distinct Inheritances. Property, Family, and Community in a Changing Europe, Münich, Lit Verlag, 2003.

219Grange Cyril, Une élite parisienne. Les familles de la grande bourgeoisie juive (1870-1939), Paris, CNRS Éditions, 2016.

220Groppi Angela, « Il diritto del sangue. La responsabilità familiari nei confronti delle vecchie e delle nuove generazioni (Roma, secoli XVIII-XIX) », Quaderni Storici, n° 92, août 1996, p. 305-333.

221Il welfare prima del welfare : assistenza alla vecchiaia e solidarietà tra generazioni a Roma in età moderna, Rome, Viella, 2010.

222Groppi Angela et Houbre Gabrielle (dir.), dossier « Femmes, dots et patrimoines », Clio, n° 7, 1998 (en ligne : http://clio.revues.org/​document348.html).

223Guerreau-Jalabert Anita, « Sur les structures de parenté dans l’Europe médiévale », Annales ESC, n° 36/6, novembre-décembre 1981, p. 1028-1049.

224– « La désignation des relations de parenté en latin médiéval », Archivum Latinitatis Medii Aevi, t. 96-97, 1986-1987, p. 65-108.

225– « Grégoire ou le double inceste. Le rôle de la parenté comme enjeu (xiie-xixe s.) », in Michel Zink et Xavier Ravier (dir.), Réception et identification du conte depuis le Moyen-Âge, Toulouse, Université de Toulouse-Le Mirail, 1987, p. 21-38.

226– « La parenté dans l’Europe médiévale et moderne : à propos d’une synthèse récente », L’Homme, n° 110, avril-juin 1989, p. 69-93.

227– « El sistema de parentesco medieval: sis formas (real/spiritual) y su dependencia con respecto a la organización del espacio », in Reyna Pastor (comp.), Relaciones de Poder, de Produccion y Parentesco en la Edad Media y Moderna, Madrid, CSIC, 1990, p. 85-105.

228– « Qu’est-ce que l’adoptio dans la société chrétienne médiévale ? », Médiévales, n° 35, 1998, p. 33-49.

229– « Parenté », in Jacques Le Goff et Jean-Claude Schmitt (dir.), Dictionnaire Raisonné de l’Occident médiéval, Paris, Fayard, 1999, p. 387-406.

230– « Rome et l’Occident médiéval. Quelques propositions pour une analyse comparée de deux sociétés à système de parenté complexe », in Jean-Philippe Genet (dir.), Rome et l’État moderne européen, Rome, École Française de Rome, 2007, p. 197-216.

231– « Amour et amitié dans la société médiévale : jalons pour une analyse lexicale et sémantique », in Sylvie Joye, Thomas Lienhard, Laurent Jégou, Jens Schneider (dir.), Splendor Reginae : Passions, genre et famille. Mélanges en l’honneur de Régine Le Jan, Turnhout, Brepols, 2015, p. 281-289.

232– « Spiritus et caro dans la littérature courtoise : une perspective historique » in Véronique Ferrer, Barbara Marczuk, Jean-René Valette (dir.), L’Unique change de scène. Écritures spirituelles et discours amoureux. xiie-xviie siècle, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 41-62.

233Guerreau-Jalabert Anita, Le Jan Régine et Morsel Joseph, « De l’histoire de la famille à l’anthropologie de la parenté », in Jean-Claude Schmitt et Otto Gerhard Oexle (dir.), Les Tendances actuelles de l’histoire du Moyen Âge en France et en Allemagne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 433-446.

234Guzzi Sandro, Passions alpines. Sexualité et pouvoir dans les montagnes suisses (1700-1900), Rennes, PUR, 2014.

235Haddad Élie, Fondation et ruine d’une « maison ». Histoire sociale des comtes de Belin (1582-1706), Limoges, PULIM, 2009.

236– « Deux modèles récents de la parenté à l’épreuve de la noblesse française d’Ancien Régime », L’Atelier du CRH, n° 9, 2012 (en ligne : http://acrh.revues.org/​5086).

237– « Les contextes des alliances, entre histoire et anthropologie de la parenté (noblesse française, xvie-xviie siècles) », in Florent Brayard (dir.), Des contextes en histoire. Actes du Forum du CRH, 2011, Paris, Bibliothèque du CRH, 2013, p. 67-77.

238– « Qu’est-ce qu’une ‘maison’ ? De Lévi-Strauss aux recherches anthropologiques et historiques récentes », L’Homme, n° 212, octobre 2014, p. 109-138.

239« Kinship and Transmission within the French Nobility, Seventeenth and Eighteenth Centuries: The Case of the Vassé », French Historical Studies, n° 38/4, 2015, p. 567-591.

240– « Noms de famille et noms de terre dans la noblesse française à l’époque moderne », Annales de démographie historique, n° 131, 2016/1, p. 13-36.

241Hamberger Klaus, « Espaces de la parenté », L’Homme, n° 196-197, 2010, p. 451-468.

242– « La maison en perspective. Un modèle spatial de l’alliance », L’Homme, n° 194, 2010, p. 7-40.

243Hamberger Klaus et Daillant Isabelle, « L’analyse de réseaux de parenté : concepts et outils », Annales de démographie historique, n° 116, 2008/2, p. 13‑52.

244Hamberger Klaus, Houseman Michael et Grange Cyril, « La parenté radiographiée : un nouveau logiciel pour l’analyse des réseaux matrimoniaux », L’Homme, n° 191, 2009, p. 107-138.

245Hamberger Klaus, Houseman Michael et White Douglas R., « Kinship Network Analysis », in Peter J. Carrington et John Scott (eds), The Sage Handbook of Social Network Analysis, s.l., Sage Publications, 2012, p. 533549.

246Hanley Sarah, « Family and State in Early Modern France: The Marriage Pact », in Marilyn J. Boxer, Jean H. Quataert (eds), Connecting Spheres. Women in the Western World, 1500 to the Present, Oxford, Oxford University Press, 1987, p. 53-63.

247– « Engendering the State: Family Formation and State Building in Early Modern France », French Historical Studies, n° 16/1, printemps 1989, p. 4-27. Traduction française : « Engendrer l’État. Formation familiale et construction de l’État dans la France du début de l’époque moderne », Politix, n° 32, 1995, p. 45-65.

248– « Social Sites of Political Practice in France: Lawsuits, Civil Rights and the Separation of Powers in Domestic and State Government, 1500-1800 », The American Historical Review, n° 102/1, février 1997, p. 27-52.

249– « The Family, the State, and the Law in Seventeenth- and Eighteenth-Century France: The Political Ideology of Male Right versus an Early Theory of Natural Rights », The Journal of Modern History, n° 78, juin 2006, p. 289-332.

250Hardwick Julie, « Seeking Separations: Gender, Marriages, and Household Economies in Early Modern France », French Historical Studies, n° 21/1, hiver 1998, p. 157-180.

251The Practice of Patriarchy. Gender and the Politics of Household Authority in Early Modern France, Philadelphie, The Pennsylvania State University Press, 1998.

252Family Business: litigation and the political economies of daily life in seventeenth-century France, Oxford, Oxford University Press, 2009.

253Hareven Tamara K., « Family history at the crossroads », Journal of Family History, n° 12/1-3, 1987, p. ix-xxiii.

254Harsgor Mickaël, « L’essor des bâtards nobles au xve siècle », Revue historique, n° 253, 1975, p. 319-354.

255Hassler Éric, « ‘Stemmata quid faciunt ?’ Représentations et idéologies familiales des maisons aristocratiques entre cour et provinces austro-bohêmes », Revue historique, n° 643, 2007/3, p. 595-621.

256– « Les Harrach face à la disgrâce. Les stratégies matrimoniales d’un lignage aristocratique autrichien à la fin du xviie siècle », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 61/2, avril-juin 2014, p. 176-201.

257Hauck Jasmin, « Le témoignage de la parenté : la mémoire généalogique dans les dispenses matrimoniales à Florence (xve-xvie siècles) », Genre & Histoire, no 21, 2018, à paraître.

258Héran François, Figures de la parenté. Une histoire critique de la raison structurale, Paris, PUF, 2009.

259Héritier Françoise, L’Exercice de la parenté, Paris, Gallimard/Seuil, « Hautes Études », 1981.

260Héritier-Augé Françoise et Copet-Rougier Élisabeth (dir.), Les Complexités de l’alliance, Paris, Éditions des archives contemporaines, 1990-1994, 4 vol.

261La Parenté spirituelle, Paris, Éditions des Archives contemporaines, 1995.

262Howell Martha, The Marriage Exchange. Property, Social Place, and Gender in Cities of the Low Countries, 1300-1550, Chicago, University of Chicago Press, 1998.

263Howell Signe, « Kinning: The Creation of Life Trajectories in Transnational Adoptive Families », Journal of the Royal Anthropological Institute, n° 9/3, 2003, p. 465-484.

264Jacob Robert, Les Époux, le seigneur et la cité. Coutume et pratiques matrimoniales des bourgeois et paysans de France du Nord au moyen âge, Bruxelles, Facultés Universitaires Saint-Louis, 1990.

265Jettot Stéphane et Lezowski Marie (dir.), L’Entreprise généalogique. Pratiques sociales et imaginaires en Europe (xve-xxe siècle), Bruxelles, Peter Lang, 2016.

266Johnson Christopher H., Sabean David W. (eds), Sibling Relations and the Transformations of European Kinship, 1300-1900, New York/Oxford, Berghahn Books, 2011.

267Johnson Christopher H., Sabean David Warren, Teuscher Simon et Trivellato Francesca (eds), Transregional and transnational families in Europe and beyond. Experiences since the Middle Ages, New York/Oxford, Berghahn Books, 2011.

268Johnson Christopher H., Jussen Bernhard, Sabean David Warren et Teuscher Simon (eds), Blood & Kinship. Matter for Metaphor from Ancient Rome to the Present, New York/Oxford, Berghahn Books, 2013.

269Jolas Tina, Verdier Yvonne et Zonabend Françoise, « Parler famille », L’Homme, n° 10/3, juillet-septembre 1970, p. 5-26.

270Joyce Rosemary A. et Gillespie Susan D. (eds), Beyond Kinship. Social and Material Reproduction in House Societies, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 2000.

271Jussen Bernhard, « Le parrainage à la fin du Moyen Âge : savoir public, attentes théologiques et usages sociaux », Annales HSS, n° 47/2, 1992, p. 467-502.

272Spiritual kinship as social practice. Godparenthood and adoption in the early Middle Ages, Cranbury, Associated University Press, 2000.

273– « Famille et parenté. Comparaison des recherches françaises et allemandes », in Jean-Claude Schmitt et Otto Gerhard Oexle (dir.), Les Tendances actuelles de l’histoire du Moyen Âge en France et en Allemagne, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, p. 447-460.

274Karnoouth Claude, « Penser ‘Maison’, penser ‘Famille’ : résidence domestique et parenté dans les sociétés rurales de l’est de la France », Études rurales, n° 75, juillet-septembre 1979, p. 35-75.

275Karras Ruth M., « The history of marriage and the myth of Friedelehe », Early Medieval Europe, n° 14/2, 2006, p. 119-151.

276Kelly Henry Ansgar, « Canonical Implications of Richard III’s Plan to Marry His Niece », Traditio, n° 23, 1967, p. 269311.

277Kertzer David I. et Barbagli Marzio (eds), The History of the European Family: Family life in early modern times (1500-1789), New Haven/Londres, Yale University Press, 2001.

278Kettering Sharon, « Patronage and Kinship in Early Modern France », French Historical Studies, n° 16/2, automne 1989, p. 408-435.

279Klapisch-Zuber Christiane, La Maison et le nom. Stratégies et rituels dans l’Italie de la Renaissance, Paris, Éditions de l’EHESS, 1990.

280– « Le Nom ‘refait’. La transmission des prénoms à Florence (xive-xvie siècles) », L’Homme, n° 20/4, dossier « Formes de nomination en Europe », octobre-décembre 1980, p. 77-104.

281– « Ruptures de parenté et changements d’identité chez les magnats florentins du xive siècle », Annales ESC, n° 43/5, septembre-octobre 1988, p. 1205‑1240.

282– « Parrains et compères. À propos d’un ‘bon’ rapport social (note critique) », Annales HSS, n° 54/3, 1999, p. 739-745.

283L’Ombre des ancêtres. Essai sur l’imaginaire médiéval de la parenté, Paris, Fayard, 2000.

284Laiou Angeliki, Mariage, amour et parenté à Byzance aux xie-xiiie siècles, Paris, De Boccard, 1992.

285Lamaison Pierre, « Les stratégies matrimoniales dans un système complexe de parenté : Ribennes en Gévaudan (1650-1830) », Annales ESC, n° 34/4, juillet-août 1979, p. 721-743.

286– « Filiation et alliance », in Isaac Chiva et Utz Jeggle (dir.), Ethnologies en miroir. La France et les pays de langue allemande, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 1987, p. 109-121.

287Lanaro Paola, « La restituzione della dote. Il gioco ambiguo della stima tra beni mobili e beni immobili (Venezia tra Cinque e Settecento) », Quaderni Storici, n° 135, décembre 2010, p. 753-778.

288– « Les stratégies patrimoniales familiales de l'élite vénitienne au xviiie siècle », Annales de démographie historique, n° 134, 2017/2, p. 151-172.

289Lanzinger Margareth, « Paternal authority and patrilineal power: stem family arrangements in peasant communities and eighteenth-century Tyrolean marriage contracts », The History of the Family, n° 17/3, août 2012, p. 343-367.

290Verwaltete Verwandtschaft: Eheverbote, kirchliche und staatliche Dispenspraxis im 18. und 19. Jahrhundert, Vienne, Böhlau Verlag, 2015.

291– « Kinship’s Relativity and Gender-Specific Logics in the Context of Marriage Dispensations », Genre & Histoire, no 21, 2018, à paraître.

292La Rocca Chiara, Tra moglie e marito : matrimoni e separazioni a Livorno nel Settecento, Bologne, Il Mulino, 2009.

293Laslett Peter, Un monde que nous avons perdu. Famille, communauté et structure sociale dans l’Angleterre pré-industrielle, Paris, Flammarion, « Nouvelle Bibliothèque Scientifique », 1969 [1965].

294– « La famille et le ménage : approches historiques », Annales ESC, n° 27/4-5, juillet-octobre 1972, p. 847-872.

295Household and Family in Past Time, Cambridge, Cambridge University Press, 1972.

296Lebrun François, La Vie conjugale sous l’Ancien Régime, Paris, Armand Colin, 1998 [1975].

297Lefebvre-Teillard Anne, Le Nom. Droit et histoire, Paris, PUF, 1990.

298Introduction historique au droit des personnes et de la famille, Paris, PUF, 1996.

299Legendre Pierre, Leçons IV. L’Inestimable objet de la transmission. Études sur le principe généalogique en Occident, Paris, Fayard, 2004 [1985].

300Leçons IV, suite. Le Dossier occidental de la parenté. Textes juridiques indésirables sur la généalogie, Paris, Fayard, 1988.

301Legendre Pierre (dir.), « Ils seront deux en une seule chair ». Scénographie du couple humain dans le Texte occidental, Bruxelles, Émile Van Balberghe, « Travaux du laboratoire européen pour l’étude de la filiation », 2004.

302Le Jan Régine, Famille et pouvoir dans le monde franc (viie-xe siècle). Essai d’anthropologie sociale, Paris, Publications de la Sorbonne, 2003.

303Lemercier Claire, « Analyse de réseaux et histoire de la famille : une rencontre encore à venir ? », Annales de démographie historique, n° 109, 200/1, p. 7‑31.

304Lemonnier-Lesage Virginie, Le Statut de la femme mariée dans la Normandie coutumière. Droit et pratique dans la généralité de Rouen, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires de la Faculté de Droit de Clermont-Ferrand, 2005.

305Le Play Frédéric, Les Ouvriers européens. Étude sur les travaux, la vie domestique et la condition morale des populations ouvrières de l’Europe, précédées d’un exposé de la méthode d’observation, Paris, Imprimerie Impériale, 1855.

306Le Roy Ladurie Emmanuel, « Système de la coutume. Structures familiales et coutume d’héritage en France au xvie siècle », Annales ESC, n° 27/4-5, juillet-octobre 1972, p. 825-846.

307Montaillou, village occitan de 1294 à 1324, Paris, Gallimard, « folio histoire », 1982 [1975].

308Le Roy Ladurie Emmanuel et Fitou Jean-François, « Hypergamie féminine et population saint-simonienne », Annales ESC, n° 46/1, janvier-février 1991, p. 133-149.

309Lett Didier, Frères et sœurs. Histoire d’un lien, Paris, Payot, 2009.

310Levi Giovanni, Le Pouvoir au village. Histoire d’un exorciste dans le Piémont du xviie siècle, Gallimard, 1989 [1985].

311Levi-Strauss Claude, Les Structures élémentaires de la parenté, Paris/La Haye, Mouton & Co, 1967 [1947].

312Anthropologie structurale, Paris, Presses Pocket, « Agora », 1985 [1958].

313– « Nobles sauvages », dans Culture, science et développement : contribution à une histoire de l’homme : mélanges en l’honneur de Charles Morazé, Toulouse, Privat, 1979, p. 40-55, republié dans La Voie des masques sous le titre « L’organisation sociale des Kwakiutl », Paris, Presses Pocket, « Agora », 1988, p. 141-164.

314– « La famille », in Raymond Bellour et Catherine Clément (dir.), Claude Lévi-Strauss, Gallimard, 1979 (1956), p. 93-131.

315– « Histoire et ethnologie », Annales ESC, n° 38/6, novembre-décembre 1983, p. 1217-1231.

316Le Regard éloigné, Paris, Plon, 1983.

317Paroles données, Paris, Plon, 1984.

318Lombardi Daniela, Storia del matrimonio : Dal Medioevo a oggi, Bologne, Il Mulino, 2008.

319Lottin Alain (dir.), La Désunion du couple sous l’Ancien Régime. L’exemple du Nord, Paris, Éditions universitaires, 1975.

320Lugt Maaike van der et Miramon Charles de (dir.), L’Hérédité entre Moyen Âge et époque moderne. Perspectives historiques, Florence, SISMEL/Edizioni del Galluzzo, 2008.

321Macdonald Charles (dir.), De la hutte au palais. Sociétés « à maison » en Asie du Sud-Est insulaire, Paris, Éditions du CNRS, 1987.

322Madero Marta, La Loi de la chair : le droit au corps du conjoint dans l’œuvre des canonistes, xiie-xve siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015.

323Maillet Chloé, « À quelle anthropologie de la parenté se réfèrent les historiens ? L’histoire de la parenté spirituelle médiévale à l’épreuve des new kinship studies », L’Atelier du CRH, n° 06, 2010 (en ligne : http://journals.openedition.org/​acrh/​2768).

324Marraud Mathieu, De la ville à l’état. La bourgeoisie parisienne xviie-xviiie siècle, Paris, 2009.

325Martial Agnès, S’apparenter. Ethnologie des liens de familles recomposées, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2003.

326Mauss Marcel, Sociologie et anthropologie, Paris, PUF, 1999 [1950].

327Meillassoux Claude, Mythes et limites de l’anthropologie. Le Sang et les Mots, Lausanne, Page Deux, 2001.

328Merzario Raul, Il Paese stretto. Strategie matrimoniali nella diocesi di Como, Secoli xvi-xviii, Turin, Giulio Einaudi, 1981.

329Minvielle Stéphane, Dans l’intimité des familles bordelaises. Les élites et leurs comportements au xviiie siècle, Angers, Éditions Sud-Ouest, 2009.

330– « Les comportements démographiques des élites bordelaises au xviiie siècle », Histoire, Économie et Société, n° 23/2, 2004, p. 273-281.

331Molho Anthony, Marriage Alliance in Late Medieval Florence, Cambridge, Harvard University Press, 1994.

332Morgan Lewis H., Systems of Consanguinity and Affinity of the Human Family, Washington, Smithsonian Institution, 1871.

333Morsel Joseph, « L’invention de la noblesse en Haute-Allemagne à la fin du Moyen Âge. Contribution à la sociogenèse de la noblesse médiévale », in Jacques Paviot et Jacques Verger (dir.), Guerre, pouvoir et noblesse au Moyen Âge. Mélanges en l’honneur de Philippe Contamine, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2000, p. 534-545.

334– « Le médiéviste, le lignage et l’effet de réel. La construction du Geschlecht par l’archive en Haute-Allemagne à partir de la fin du Moyen Âge », Revue de Synthèse, t. 125, 2004, p. 83-110.

335– « La construction sociale des identités dans l’aristocratie franconienne aux xive et xve siècles. Individuation ou identification ? » in Brigitte Miriam Bedos-Rezak et Dominique Iogna-Prat (dir.), L’Individu au Moyen Âge. Individuation et individualisation avant la modernité, Paris, Aubier, 2005, p. 79-99.

336Noblesse, parenté et reproduction sociale à la fin du Moyen Âge, Paris, Picard, 2017.

337Morsel Joseph (avec la collaboration de Christine Ducourtieux), L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… Réflexions sur les finalités de l’Histoire du Moyen Âge destinées à une société dans laquelle même les étudiants d’Histoire s’interrogent, LAMOP, Paris I, 2007 (en ligne : http://lamop.univ-paris1.fr/​IMG/​pdf/​SportdecombatMac.pdf).

338Mouysset Sylvie, Papiers de famille. Introduction à l’étude des livres de raison (France, xve-xixe siècle), Rennes, PUR, 2007.

339Müller-Wille Staffan et Rheinberger Hans-Jörg (eds), Heredity Produced. At the Crossroads of Biology, Politics, and Culture, 1500-1870, Cambridge, The MIT Press, 2007.

340Murdock George P., De la structure sociale, Paris, Payot, 1972 [1949].

341Nassiet Michel, « Signes de parenté, signes de seigneurie : un système idéologique (xve-xvie siècle) », Mémoires de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Bretagne, t. LXVIII, 1991, p. 175-232.

342– « Nom et blason. Un discours de la filiation et de l’alliance (xive-xviiie siècle) », L’Homme, n° 129, janvier-mars 1994, p. 5-30.

343– « Parenté et successions dynastiques aux 14e et 15e siècles », Annales HSS, n° 50/3, mai-juin 1995, p. 621-641.

344– « Réseaux de parenté et types d’alliance dans la noblesse (xve-xviie siècles) », Annales de démographie historique, Hors-Série « Les réseaux de parenté », 1995, p. 105-123.

345– « Un cas de manipulation de la parenté : la maison de Derval », Bulletin de la Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique, t. 131, 1996, p. 59-68.

346Parenté, noblesse et États dynastiques xve-xvie siècles, Paris, Éditions de l’EHESS, 2000.

347– « La parenté, entre anthropologie et histoire », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 49/4 bis, supplément 2002, p. 96-103.

348– « Relations de parenté et solidarités dans la noblesse en France au xvie siècle », in David Bates et Véronique Gazeau (dir.), Liens personnels, réseaux, solidarités en France et dans les îles Britanniques (xie-xxe siècle), Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 59-72.

349La Violence, une histoire sociale. France xvie-xviiie siècles, Seyssel, Champ Vallon, 2011.

350Needham Rodney (dir.), La Parenté en question, Paris, Seuil, 1977 [1971].

351Neveux Hugues, « Pouvoirs informels et réseaux familiaux dans les campagnes européennes au xvie siècle », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 96-97, mars 1993, p. 67-79.

352Ochiai Emiko (ed.), The logic of female succession: rethinking Patriarchy ant Patrilinearity in global and historical perspective, Kyoto, Nichibunken, 2003.

353Oris Michel, Brunet Guy, Widmer Éric, Bideau Alain, Les Fratries. Une démographie sociale de la germanité, Berne, Peter Lang, 2007.

354Patzold Steffen et Beck Heinrich (eds), Verwandtschaft, Name und soziale Ordnung: 300-1000, Berlin, de Gruyter, 2014.

355Pélaquier Élie, De la maison du père à la maison commune. Saint-Victor-de-la-Coste, en Languedoc rhodanien (1661-1799), Montpellier, Publications de l’Université Paul Valéry-Montpellier, 1996, 2 vol.

356Pellegrin Nicole et Winn Colette H. (dir.), Veufs, veuves et veuvage dans la France d’Ancien Régime. Actes du colloque de Poitiers (11-12 juin 1998), Paris, Champion, 2003.

357Pérouas Louis et al., Léonard, Marie, Jean et les autres. Les prénoms en Limousin depuis un millénaire, Paris, Éditions du CNRS, 1984.

358Perrier Sylvie, Des enfances protégées. La tutelle des mineurs en France (xviie-xviiie siècles). Enquêtes à Paris et à Châlons-sur-Marne, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1998.

359– « Logique patrimoniale et relations sociales : les familles recomposées dans la France d’Ancien Régime », in Agnès Martial (dir.), La Valeur des liens. Hommes, femmes et transactions familiales, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 2009, p. 69-90.

360Piétri Valérie, « Vraie et fausse noblesse : l’identité nobiliaire provençale à l’épreuve des réformations (1665-1718) », Cahiers de la Méditerranée, n° 66, 2005 (en ligne : http://cdlm.revues.org/​index117.html).

361– « Bonne renommée ou actes authentiques : la noblesse doit faire ses preuves (Provence, xviie-xviiie siècles) », Genèses, n° 74, mars 2009, p. 5-24.

362Pomata Gianna, « Legami di sangue, legami di seme. Consanguineità e agnazione nel diritto romano », Quaderni storici, n° 86, 1994, p. 299-334.

363Porqueres i Gené Enric, Lourde alliance. Mariage et identité chez les descendants de juifs convertis à Majorque (1435-1750), Paris, Éditions Kimé, 1995.

364Individu, personne et parenté en Europe, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2015.

365Porqueres i Gené Enric (dir.), Défis contemporains de la parenté, Paris, Éditions de l’EHESS, 2009.

366« Les pouvoirs féminins au xviie siècle », dossier dans xviie siècle, n° 144, juillet-septembre 1984.

367Prevenier Walter (dir.), Mariage et mobilité sociale au bas Moyen Âge. Handelingen van het colloquium gehouden te Gent op 18 april 1988, Gand, Studia Historica Gandensia, 1989.

368Rabello Alfredo Mordechai, Introduzione al diritto ebraico : fonti, matrimonio e divorzio, bioetica, Turin, G. Giappichelli, 2002.

369Ravis-Giordani Georges (dir.), Femmes et patrimoines dans les sociétés rurales de l’Europe méditerranéenne, Paris, Éditions du CNRS, 1987.

370Ravis-Giordani Georges et Segalen Martine (dir.), Les Cadets, Paris, CNRS Éditions, 1994.

371Rheubottom David, Age, Marriage, and Politics in Fifteenth-Century Ragusa, Oxford, Oxford University Press, 2000.

372Robin-Romero Isabelle et Romero Passerin D’entreves Giulio, « Les maris, les femmes, les parents. Les contrats de mariage parisiens au début du xviie siècle », Histoire, Économie et Société, n° 17/4, octobre-décembre 1998, p. 613-622.

373Rosental Paul-André, Les Sentiers invisibles. Espace, familles et migrations dans la France du 19e siècle, Paris, Éditions de l’EHESS, 1999.

374Rouchon Olivier, « L’enquête généalogique et ses usages dans la Toscane des Médicis. Un exemple pisan de 1558 », Annales HSS, n° 54-3, mai-juin 1999, p. 705-737.

375Rouchon Olivier (dir.), L’Opération généalogique. Cultures et pratiques européennes entre xve et xviiie siècle, Rennes, PUR, 2014.

376Roumy Franck, « Adoptio naturam imitatur : étendue et portée d’une maxime aristotélicienne dans la pensée juridique médiévale », Médiévales, n° 35, 1998, p. 51-60.

377– « Le lien parental : aspects historiques », in Dominique Fenouillet et Pascal de Vareilles-Sommières (dir.), La Contractualisation de la famille, Paris, Economica, 2001, p. 39-53.

378Ruggiu François-Joseph, L’Individu et la famille dans les sociétés urbaines anglaise et française (1720-1780), Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2007.

379– « Histoire de la parenté ou anthropologie historique de la parenté ? Autour de Kinship in Europe », Annales de démographie historique, n° 119, 2010/1, p. 223-256.

380Sabean David Warren, Property, production, and family in Neckarhausen, 1700-1870, Cambridge, Cambridge University Press, 1991.

381Kinship in Neckarhausen 1700-1870, Cambridge, Cambridge University Press, 1997.

382Sabean David W., Teuscher Simon, Mathieu Jon (eds), Kinship in Europe. Approaches to long-term development (1300-1900), New York, Berghahn Books, 2007.

383Sahlins Marshall, What Kinship Is – And Is Not, Chicago/Londres, The University of Chicago Press, 2013.

384Salinero Gregorio (coord.), « Systèmes de nomination, mobilité et instabilité anthroponymique moderne », dossier spécial de Nuevo Mundo Mundos Nuevos, débats 2015, (en ligne : http://nuevomundo.revues.org/​30462#systemes-de-nomination-mobilite-et-instabilite-anthroponymique-moderne).

385Scheffler Harold W., « Filiation and Affiliation », Man, n° 20/1, mars 1985, p. 1-21.

386– « The Descent of Rights and the Descent of Persons », American Anthropologist, n° 88/2, juin 1986, p. 339-350.

387Schmid Karl, « Zur Problematik von Familie, Sippe und Geschlecht, Haus und Dynastie beim mittelalterlichen Adel. Vorfragen zum Thema ‘Adel und Herrschaft im Mittelalter’ », Zeitschrift für die Geschichte des Oberrheins, n° 105, 1957, p. 1-62.

388Schmugge Ludwig, Marriage on trial: late medieval German couples at the papal court, Washington, The Catholic University of America Press, 2012.

389Schneider David, A Critique of the Study of Kinship, Ann Arbor, University of Michigan Press, 1984.

390Scott Joan W., Gender and the Politics of History, New York, Columbia University Press, 1988.

391Ségalen Martine, Quinze générations de Bas-Bretons. Parenté et société dans le pays bigouden Sud, 1720-1980, Paris, PUF, 1985.

392– « Le nom caché. La dénomination dans le pays bigouden sud », L’Homme, n° 20/4, dossier « Formes de nomination en Europe », 1980, p. 63-76.

393Seidel Menchi Silvana (ed.), Marriage in Europe, 1400-1800, s.l., University of Toronto Press, 2016.

394Severi Carlo, « Le nom de lignée. Les sobriquets dans un village d’Émilie », L’Homme, n° 20/4, dossier « Formes de nomination en Europe », 1980, p. 63-76.

395Shorter Edward, Naissance de la famille moderne xviiie-xxe siècle, Paris, Seuil, 1981 [1975].

396Singly François de (dir.), La Famille. L’état des savoirs, Paris, La Découverte, 1991.

397Smail Daniel Lord, « Démanteler le patrimoine. Les femmes et les biens dans la Marseille médiévale », Annales HSS, n° 52/2, mars-avril 1997, p. 343-368.

398Solignat Anne-Valérie, « Les fondations pieuses de la noblesse auvergnate à la Renaissance. Entre exaltation du pouvoir seigneurial et charge financière pour les vivants », Histoire & Mesure, n° XXVII/1, 2012, p. 133-160.

399– « Funérailles nobiliaires et pouvoir seigneurial à la Renaissance », Revue historique, n° 661, 2012/1, p. 101-130.

400– « Recompositions familiales et pouvoir de la noblesse auvergnate au xvie siècle. La place de la marâtre dans la parenté aristocratique », Popolazione e Storia, n° 1, 2013, p. 55-77.

401Sperling Jutta et Wray Shona Kelly (eds), Across the Religious Divide. Women, Property, and Law in the Wider Mediterranean (ca. 1300-1800), New York/Londres, Routledge, 2009.

402Spiess Karl-Heinz, Familie und Verwandschaft im deutschen Hochadel des Spätmittelalters. 13. bis Anfang des 16. Jahrhunderts, Stuttgart, Steiner, 1993.

403Spring Eileen, Law, Land & Family: Aristocratic Inheritance in England, 1300 to 1800, Chapel Hill, University of North Carolina Press, 1993.

404Staves Susan, « Resentment or resignation? Dividing the spoils among daughters and younger sons », in John Brewer et Susan Staves (eds), Early Modern Conceptions of Property, Londres/New York, Routledge, 1995, p. 194-218.

405Steinberg Sylvie, Une tache au front. La bâtardise aux xvie et xviie siècles, Paris, Albin Michel, 2016.

406– « ‘Au défaut des mâles’. Genre, succession féodale et idéologie nobiliaire (xvie-xviie siècles) », Annales HSS, n° 67/3, juillet-septembre 2012, p. 679-713.

407Stone Lawrence, Family and Fortune. Studies in Aristocratic Finance in the Sixteenth and Seventeenth Centuries, Oxford, Oxford University Press, 1973.

408Road to divorce: England, 1530-1987, Oxford, Oxford University Press, 1990.

409Stow Kenneth R., « The Jewish Family in the Rhineland in the High Middle Ages: Form and Function », American Historical Review, 1987, p. 10851110.

410– « Marriages are Made in Heaven: Marriage and the Individual in the Roman Jewish Ghetto », Renaissance Quarterly, n° 48/3, 1995, p. 445491.

411– « Jewish Pre-Emancipation: Ius Commune, the Roman Comunità, and Marriage in the Early Modern Papal State », in Elisheva Baumgarten, Amnon Raz-Krakotzkin et Roni Weinstein (eds), Tov Elem: Memory, Community and Gender in Medieval and Early Modern Jewish Societies: Essays in honor of Robert Bonfil, Jerusalem, Bialik Institute and Mandel Institute of Jewish Studies, The Hebrew University of Jerusalem, 2011, p. 79102.

412Strathern Marilyn, After Nature: English Kinship in the Late Twentieth Century, Cambridge, Cambridge University Press, 1992.

413Takahashi Moto (ed.), Finding ‘Ie’ in Western Society: Historical empirical study for the paralleling and contrasting between Japan and Europe, Matsuyama, Ehime University Publication, 2013.

414Tassin Guy, Mariages, ménages au xviiie siècle. Alliances et parentés à Haveluy, Paris, L’Harmattan, 2001.

415Terray Emmanuel, « Sur l’exercice de la parenté. Note critique », Annales ESC, n° 41/2, mars-avril 1986, p. 259-270.

416Testart Alain, « Pourquoi ici la dot et là son contraire ? Exercice de sociologie comparative des institutions », Droit et cultures, n° 32/2, 1996, p. 7-35 ; n° 33/1, 1997, p. 117-138 ; et n° 34/2, 1997, p. 99-134.

417Testart Alain et al., « Les prestations matrimoniales », L’Homme, n° 161, 2002/1, p. 165-196.

418Teuscher Simon, « Parenté, politique et comptabilité. Chroniques familiales autour de 1500 (Suisse et Allemagne du Sud) », Annales HSS, n° 59/4, septembre-décembre 2004, p. 847-858.

419– « Bilatéralité vs conceptions androcentriques de la parenté en Europe : quelques réflexions à partir des arbores consanguinitatis de la fin du Moyen Âge », Genre & Histoire, no 21, 2018, à paraître.

420Thélamon Françoise (dir.), Aux sources de la puissance : sociabilité et parenté. Actes du colloque de Rouen 12-13 novembre 1987, Rouen, Presses de l’Université de Rouen, 1989.

421Théry Irène, Le Démariage : justice et vie privée, Paris, Odile Jacob, 1993.

422Todd Emmanuel, L’Origine des systèmes familiaux. Tome 1. L’Eurasie, Paris, Gallimard, 2011.

423Trévisi Marion, Au cœur de la parenté. Oncles et tantes dans la France des Lumières, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2008.

424Ubl Karl, Inzestverbot und Gesetzgebung. Die Konstruktion eines Verbrechens (300-1100), Berlin, de Gruyter, 2008.

425Verdon Michel, « Descent: an operational view », Man, n° 15/1, mars 1980, p. 129-150.

426Vernier Bernard, La Genèse sociale des sentiments. Aînés et cadets dans l’île grecque de Karpathos, Paris, Éditions de l’EHESS, 1991.

427Le Visage et le nom. Contribution à l’étude des systèmes de parenté, Paris, PUF, 1999.

428Viret Jérôme-Luther, Valeurs et pouvoir. La reproduction familiale et sociale en Île-de-France. Écouen et Villiers-le-Bel (1560-1685), Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2004.

429– « La reproduction familiale et sociale en France sous l’Ancien Régime. Le rapport au droit et aux valeurs », Histoire et Sociétés Rurales, n° 29, 1er semestre 2008, p. 165-188.

430– « La noblesse bas-normande entre aspirations égalitaires et volonté de distinction. Argences et Camembert du xvie au xviiie siècle », in Laurence Jean-Marie et Christophe Maneuvrier (dir.), Distinction et supériorité sociale (Moyen Âge et époque moderne), Caen, Publications du CRAHM, 2010, p. 147-171.

431La Famille normande. Mobilité et frustrations sociales au siècle des Lumières, Rennes, PUR, 2013.

432Le Sol et le sang. La famille et la reproduction sociale en France du Moyen Âge au xixe siècle, Paris, CNRS Éditions, 2014.

433Viveiros de Castro Eduardo, « Le don et le donné : trois nano-essais sur la parenté et la magie », ethnographiques.org, n° 6, novembre 2004 (en ligne, http://www.ethnographiques.org/​2004/​Viveiros-de-Castro.html).

434Wall Richard (ed.), en collaboration avec Jean Robin et Peter Laslett, Family Forms in historic Europe, Cambridge, Cambridge University Press, 1993.

435Weber Florence, Le Sang, le nom, le quotidien. Une sociologie de la parenté pratique, Paris, Aux lieux d’être, 2005.

436Weinstein Roni, Marriage Rituals Italian Style: A Historical Anthropological Perspective on Early Modern Italian Jews, Leiden/Boston, Brill, 2004.

437– « Rituel du mariage et culture des jeunes dans la société judéo-italienne. xvie-xviie siècles », Annales HSS, n° 53/3, juillet-septembre 1998, p. 455‑479.

438White Douglas R. et Jorion Paul, « Kinship networks and discrete structure theory: applications and implications », Social Networks, n° 18, 1996, p. 267-314.

439Wilgaux Jérôme (dir.), Qu’est-ce que la parenté ? Autour de l’œuvre de David M. Schneider. Incidence, n° 1, 2005.

440Yver Jean, Égalité entre héritiers et exclusion des enfants dotés. Essai de géographie coutumière, Paris, Sirey, 1966.

441– « Les caractères originaux du groupe des coutumes de l’Ouest de la France », Revue historique de droit français et étranger, n° 1, 1952, p. 18-79.

442Zemon Davis Natalie, « Ghosts, Kin and Progeny: Some Features of Family Life in Early Modern France », Daedalus. Journal of the American Academy of Arts and Sciences, n° 106/2, printemps 1977, p. 87-114.

443Zimmermann Francis, Enquête sur la parenté, Paris, PUF, 1993.

444Zink Anne, L’Héritier de la maison. Géographie coutumière du Sud-Ouest de la France sous l’Ancien Régime, Paris, Éditions de l’EHESS, 1993.

445Zonabend Françoise, « Le nom de personne », L’Homme, n° 20/4, dossier « Formes de nomination en Europe », octobre-décembre 1980, p. 7-23.

446– « Le très proche et le pas trop loin. Réflexions sur l’organisation du champ matrimonial des sociétés à structure de parenté complexe », Ethnologie française, nouvelle série, n° 11/4, 1981, p. 311-318.

447– « Pourquoi nommer ? », in Claude Lévi-Strauss (séminaire dirigé par), L’Identité, Paris, PUF, « Quadrige », 1987 [1977], p. 257-279.

448– « Usages sociaux de la parenté », in Isaac Chiva et Utz Jeggle (dir.), Ethnologies en miroir. La France et les pays de langue allemande, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 1987, p. 95-107.

449Zucca Micheletto Beatrice, « À quoi sert la dot ? Aliénations dotales, économie familiale et stratégies des couples à Turin au xviiie siècle », Annales de démographie historique, n° 121, 2011/1, p. 161‑186.

450Zuñiga Jean-Paul, « Clan, parentela, familia, individuo: métodos y niveles de análisis », Anuario/IEHS, vol. 15, Tandil, (Argentine), 2000, p. 51-60.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Élie Haddad, « Bibliographie indicative - Anthropologie et histoire de la parenté, de la famille et de la transmission », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 19 Bis | 2018, mis en ligne le 23 août 2018, consulté le 21 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/acrh/8813 ; DOI : 10.4000/acrh.8813

Haut de page

Auteur

Élie Haddad

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals