Navigation – Plan du site

La Fédération française des Éclaireuses (F.F.E.) : une histoire de jeunes filles et de femmes dans un mouvement scout féminin en France (1911-1970)

Thèse soutenue le 26 juin 2018
Takako Tobita

Texte intégral

1Thèse dirigée par Laura Lee Downs (ÉHESS), soutenue le 26 juin 2018, devant un jury composé de Clarisse Berthezène (Université Paris Diderot), Marie-Emmanuelle Chessel (CNRS-Sciences Po Paris), Nancy L. Green (ÉHESS) et Rebecca Rogers (Université Paris Descartes).

2Résumé : La Fédération Française des Éclaireuses est le premier mouvement du scoutisme féminin en France, créée en 1921 et dissoute en 1964. Notre recherche s’emploie à retracer l’histoire de ce mouvement associatif atypique qui regroupe des membres interconfessionnels protestants, catholiques, juifs et laïques, sous l’angle du pluralisme socioculturel, ce qui était rare par rapport à d’autres mouvements de jeunesse de l’époque. La spécificité du mouvement du scoutisme tient également à sa méthode éducative, forgée sur l’enfant et l’adolescent par son fondateur, Robert Baden-Powell. Nous commencerons par étudier le début du scoutisme en Grande Bretagne et son adaptation en France dans la première décennie du xxe siècle, puis la fondation de la FFE, et sa dissolution vers la reconstruction des mouvements scouts mixtes jusqu’en 1970.

3Mots clés : scoutisme féminin, protection social de la jeunesse, politique de la jeunesse, religion, pluralisme culturel, Grandes Guerres, féminisme, genre.

4Title: The French Girl Guiding Federation: éclaireuses (FFE): history of girls in the Girl Guiding movement in France (1911-1970).

5Abstract: The French Girl Guides Federation, Éclaireuses (FFE), founded in 1921 and disbanded in 1964, is the first Girl Guiding Movement in France. The present focus is to retrace the history of this movement, since the start of the scout movement in Great Britain, which was introduced to France in the first decade of the 20th century, through the development under the form of an association, which brought to gather the members from various about social culture and religion: Protestants, Roman Catholics, Jews and non-religious peoples, etc. We analyse their difficulties to cooperating each other, their decision for break-up in 1964, which resulting in the recreation of a mixed scouts movements until 1970.

6Keywords: Girl Guiding, Social welfare system for youth, Politics for youth, Religion, Plural culture, Worlds Wars, Feminism, Gender.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Takako Tobita, « La Fédération française des Éclaireuses (F.F.E.) : une histoire de jeunes filles et de femmes dans un mouvement scout féminin en France (1911-1970) », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2018, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 22 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/acrh/9482

Haut de page

Auteur

Takako Tobita

E-mail : Takako [point] tobita [arobase] dbmail [point] com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
L'Atelier du Centre de recherches historiques – Revue électronique du CRH est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 France.

Haut de page
  • Logo CRH - Centre de recherches historiques
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals