Navigation – Plan du site

AccueilPrésentationActualitésJournée d’étude Activités le 30 s...

Journée d’étude Activités le 30 septembre 2021

L'autonomie au prisme de l'activité

Image 10000000000003800000013CAA303AD93817D27E.png

Davantage d’autonomie dans le travail : voilà une invitation qui s’est nettement exprimée ces dernières années, dans le privé comme dans le public. L’occasion est belle d’espérer voir reculer des formes de prescription qui, des process aux scripts de comportement en passant par les « bonnes pratiques », avaient considérablement pu entamer les espaces d’autonomie depuis plusieurs décennies.

Les possibilités ne sont pas moindres, cependant, de voir les préoccupations ou les pratiques de contrôle resurgir d’une autre manière. L’expansion du travail à distance tend ainsi à intensifier les interrogations sur l’opportunité, les avantages ou les risques d’un travail – le travail du futur ? – où le management serait, bon gré, mal gré, amené à relâcher (ou au contraire à amplifier) la définition et la vérification précise des actes de travail ou des temps de présence. On le perçoit aussi dans les technologies les plus avancées, qui annoncent leur essor au même moment, invitent aussi bien à créer les conditions d’un travail accompli à distance où la hiérarchie serait tenue de faire confiance qu’à la perspective d’une surveillance renforcée. L’intérêt porté au mode agile ou à l’entreprise libérée ajoute encore à cette ambivalence, en prônant une liberté d’agir et d’entreprendre présentée parfois comme une injonction…

Les débats sur ces sujets ne manquent pas mais le plus souvent avec peu d’égard pour ce que devient l’activité et ses modalités d’exercice dans ces conditions. Qu’appelle-t-on véritablement autonomie du point de vue de l’activité ? Peut-on penser l’autonomie sans poser la question des ressources de l’activité, des appuis de l’action ? Que peut-on dire, dans cette perspective, des collectifs mais aussi des formes de présence des managers ? Comment les organisations, les technologies ou encore les espaces structurent (ou, à l’inverse, entravent) l’autonomie ? Et s’agissant des managers eux-mêmes, en quoi consiste une activité invitée à savoir pratiquer le « lâcher prise », adopter des postures de « servant leader » ou à exercer avec bienveillance un management à distance fondé sur la confiance et l'engagement ?

Le programme de cette journée, en cours de finalisation, sera publié ultérieurement. Les prix pour une journée en présentiel seront ceux habituels (étudiants 20 €, individuel 40€, entreprise 80€).

  • Logo SELF
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search