Navigation – Plan du site

AccueilRégionsHauts-de-France199062 – Pas-de-CalaisRiencourt-lès-Bapaume – Les Osiers

1990
62 – Pas-de-Calais

Riencourt-lès-Bapaume – Les Osiers

Sauvetage programmé (1989-1990)
Responsable d’opération : Alain Tuffreau

Texte intégral

Date de l'opération : 1989 - 1990 (SP)
Inventeur(s) : Tuffreau Alain

1Le projet de construction de la ligne de chemin de fer du TGV Nord a suscité la réalisation d’une fouille sur un gisement paléolithique moyen de plein air [ (Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées), site A], conservé de part et d’autre d’un thalweg fossile et inclus dans une couverture lœssique.

2Il a été possible d’étudier une superficie de 10 000 m2 (1 000 m2 fouillés dans le chantier nord et 545 m2 dans le chantier sud) pendant une durée de neuf mois. Réaliser une fouille de plein air sur la plus grande superficie possible devait permettre de déterminer les parts respectives de traditions culturelles et d’activités spécialisées dans la composition des assemblages lithiques au Paléolithique moyen.

3La couverture limoneuse observable à Riencourt-lès-Bapaume montre, directement sous la terre végétale, des limons à litage épais proches par leur faciès des limons à doublets de Normandie et corrélables avec le lœss de couverture du nord de la France.

4La partie supérieure de la couverture repose directement selon un contact d’érosion, sur le pédocomplexe de l’étage 5, inégalement développé selon les profils. Il comprend trois sols lessivés séparés par des limons colluviés.

5Localement, le dernier sol prend le faciès d’un limon humifère (CA). Ce pédocomplexe est parfois surmonté par un (chantier nord) ou deux niveaux humifères (chantier sud) à faciès de solde prairie arctique qui se sont développés durant le stade 4 avant la phase de forte péjoration climatique attestée par le coin de glace observé dans le chantier sud. Ce bilan sédimentaire est caractéristique des séquences dilatées dans des conditions morphologiques favorables et présente un intérêt particulier de par son contenu archéologique.

6La partie inférieure de la séquence montre des limons du Pléistocène moyen final surmontant une pédogenèse attribuable, au moins, à l’avant-dernier interglaciaire.

7Le très abondant matériel lithique appartient à plusieurs assemblages provenant surtout des sols lessivés du pédocomplexe de l’étage 5. Il s’agit notamment de Moustérien de type Ferrassie (chantier sud, niveau II), d’industries à débitage laminaire avec utilisation d’une méthode de débitage laminaire parallèlement à des méthodes Levallois (chantier nord, CA, C). Un Moustérien de tradition charentienne à influence micoquienne (série B1), caractérisé par la présence de pièces foliacées bifaciales, a été mis au jour dans un sol de prairie arctique (étage 4).

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées

Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées

GI, 1997 - CNRS editions, 1998 (1997)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Localisation des zones fouillées
Crédits GI, 1997 - CNRS editions, 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/10155/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 146k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alain Tuffreau, « Riencourt-lès-Bapaume – Les Osiers » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Hauts-de-France, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 01 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/10155

Haut de page

Auteur

Alain Tuffreau

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Alain Tuffreau

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search