Skip to navigation – Site map
1991

Saint-Savin

L’Abbaye
Sylvie Campech
Sylvie Campech

Index terms

Chronological index :

bas Moyen Âge, Temps Modernes
Top of page

Full text

Date de l'opération : 1991 (SU)
Inventeur(s) : Campech Sylvie

1L’aile orientale du cloître de l’abbaye Saint-Savin-de-Lavedan, élevé à la fin du XIIe s. et détruit au siècle dernier, a fait l’objet de travaux d’aménagement liés à la mise en valeur du trésor déposé dans la salle capitulaire. Un suivi archéologique attentif a accompagné la réalisation du projet qui nécessitait, d’une part, le reprofilage d’un quart de la surface du jardin du cloître et le nivellement très ponctuel de la galerie dans son angle méridional, d’autre part, la pose d’un drain contre le mur-bahut (supposé), dont les vestiges se trouvaient enfouis sous les remblais modernes.

2La fondation arasée du mur-bahut a été ainsi découverte sur 18 m de long dans la galerie est, et sur près de 2 m dans la galerie sud. Le nettoyage de leur jonction a permis de mettre en évidence la chape de mortier qui recevait la pile d’angle. Le mur de la galerie orientale présente deux parties distinctes par leur mode de construction : au nord, c’est un mur plein d’une largeur de 1,40 m élevé en galets et moellons de calcaire ou de schiste, équarris et noyés dans un mortier. Au sud, sur 12 m de longueur, il est constitué de deux murets parallèles à double parement d’une largeur de 0,40 m à 0,45 m, mettant en œuvre un mortier d’une texture différente. Entre les murs, un espace vide de 0,52 m à 0,55 m de largeur est cloisonné par des murets de liaison. Cinq coffres rectangulaires de 1,85 m à 1,90 m de longueur sont ainsi ménagés dans le mur-bahut, que l’on est tenté d’interpréter comme l’emplacement d’inhumations privilégiées réservées au moment de la construction du cloître à proximité de la porte de la salle capitulaire.

3Un dernier état du sol de la galerie est caractérisé par un pavement de petits galets blancs et bruns, posés sur chant et non liés, qui dessinent des motifs floraux et géométriques. La datation de cet aménagement, caractéristique de la fin du XVIe s. et du début du XVIIe s. dans la région, est confirmée par le mobilier céramique livré par le remblai de pose. Ce pavement vient recouvrir le muret oriental du mur-bahut, dans l’axe d’une rainure incisée dans la chape du soubassement de la pile d’angle ; il permet d’estimer la largeur de l’élévation du mur-bahut (0,90 m à 0,94 m) qui s’appuyait en fondation sur le muret occidental, sur le remplissage des coffres et sur les murets de liaison.

Top of page

References

Electronic reference

Sylvie Campech, « Saint-Savin », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [Online], Midi-Pyrénées, Online since 01 March 1997, connection on 07 June 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/10302

Top of page

About the excavations director

Sylvie Campech

By this excavations director

Top of page

Copyright

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Top of page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals