Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine201816 – CharenteÉdon – Église Saint-Pierre

2018
16 – Charente

Édon – Église Saint-Pierre

Opération préventive de diagnostic (2018)
Responsable d’opération : Adrien Montigny

Entrées d’index

Année de l'opération :

2018

Numéro d’opération :

206705

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Montigny A. 2018 : Édon, Église Saint-Pierre, rapport de diagnostic, L’Isle-d’Espagnac, Inrap, 68 p.

Texte intégral

1Cette intervention est liée au projet de restauration et de mise en valeur de l’église Saint-Pierre sur la commune de Édon en Charente. Cette église est inscrite à l’inventaire supplémentaires des Monuments Historiques depuis le 27 avril 1965. Le projet restauration de l’église est mené par Denis Dodeman, architecte en chef des Monuments Historiques (ACMH). Les travaux de restauration de l’église ont déjà débuté avec la reprise complète de la couverture de la nef. Les travaux prévus au moment du diagnostic concernent aussi bien la restauration des maçonneries, dont la gestion de l’humidité, que l’aménagement des abords de l’édifice. Ce diagnostic concernait une emprise de 1 020 m2. Trois sondages ont été réalisés à l’aide d’une pelle hydraulique et trois autres sondages, situés contre le gouttereau sud et à l’intérieur de l’église, ont été réalisés manuellement.

2Les sondages réalisés à l’extérieur de l’église ont principalement permis de mettre au jour une vingtaine de sépultures appartenant à au moins deux périodes bien distinctes. Aux abords de la nef, ce sont des sépultures médiévales et peut-être modernes qui ont observées sur plusieurs niveaux à des profondeurs très peu importantes. Au niveau du chevet, les sépultures présentes appartiennent au cimetière contemporain représenté sur le cadastre de 1828 et dont plusieurs tombeaux sont conservés. Ces sondages extérieurs sont également venus documenter la topographie des abords de l’église et son évolution. Il apparaît ainsi que les niveaux de sols n’ont guère changés à l’ouest et au nord de la nef mais qu’en revanche ils ont été fortement rehaussés aux abords du clocher et du chevet mais également au sud.

3À l’intérieur, les sondages ont permis de mettre en évidence des niveaux de sols relativement tardifs ainsi que la base d’une colonne de la nef romane tout en observant la nature des remblais destinés à rehausser les niveaux de fonctionnement. La problématique des niveaux de sols à l’intérieur de cet édifice reste posée notamment en ce qui concerne le chevet et la travée sous clocher.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Adrien Montigny, « Édon – Église Saint-Pierre » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 30 août 2021, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/103519

Haut de page

Auteur

Adrien Montigny

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Adrien Montigny

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search