Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine201817 – Charente-MaritimeSaintes, Fontcouverte – Courbiac,...

2018
17 – Charente-Maritime

Saintes, Fontcouverte – Courbiac, fleuve Charente

Fouille programmée (2018)
Responsable d’opération : Jonathan Letuppe

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Éveha

Letuppe J. 2019 : Épaves romaines EP1 te EP2, Courbiac, Saintes-Fontcouverte, fleuve Charente (17), rapport de fouille programmée subaquatique, Poitiers, Drac-SRA, 339 p.

Texte intégral

1Le site concerne deux épaves romaines découvertes dans le fleuve Charente en 2008 lors d’une prospection inventaire diachronique sous la direction de Vincent Lebaron (ArepMaref), sur les communes de Saintes et Fontcouverte, toutes les deux en position retournée.

2La campagne 2018 a permis de travailler en même temps sur les deux épaves romaines de Courbiac grâce à une équipe composée de treize plongeurs et deux personnes en surface. Le sondage débuté en 2017 sur l’épave n1 a été poursuivi. Très dégradée, elle se présente en position retournée à une moyenne de 7,50 m de profondeur (alti : -5,30 m NGF), comme Ep2. L’étude des éléments architecturaux présents dans le sondage orientent, pour le moment, vers une technique d’assemblage à pointe rabattue deux fois, comme Ep2. La datation par dendrochronologie a permis de situer une phase d’abattage des bois à 335-347 de notre ère. Cette épave est contemporaine d’Ep2 qui a été datée de 250 AD-400 AD par 14C.

3Un démontage systématique des bois étudiés in situ a permis d’observer des éléments architecturaux de réemploi. Étudiés en surface, les éléments de la coque ont été systématiquement documentés et scannés en 3D grâce au laboratoire de l’UMR 5607 Ausonius-université de Bordeaux-Montaigne

4L’étude d’Ep2 révèle une coque mesurant environ 19 m de long pour 3,50 m de large en son centre. L’élévation de sa coque est comprise entre 0,99 et 1,02 m au centre de l’épave. Cette élévation est l’élévation totale d’origine. Aux deux extrémités, l’élévation de la coque est d’1,82 m en amont et d’1,85 m en aval. Il est important de souligner ici qu’il s’agit des élévations d’origine, aucun élément architectural ne semble manquer.

5L’étude des formes et l’étude hydrostatique courant 2019 permettront de mieux cerner les capacités de cette épave.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jonathan Letuppe, « Saintes, Fontcouverte – Courbiac, fleuve Charente » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 31 août 2021, consulté le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/104199

Haut de page

Auteur

Jonathan Letuppe

Éveha

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jonathan Letuppe

Éveha

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search