Navigation – Plan du site

AccueilRégionsProvence-Alpes-Côte d’Azur1995Domaine public maritimeAu large des Saintes-Maries-de-la...

1995
Domaine public maritime

Au large des Saintes-Maries-de-la-Mer – Camargue 12

Évaluation (1993, 1995)
Responsable d’opération : Luc Long

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ministère de la Culture

Notice publiée dans Gallia Informations 1998-1999 [CD-Rom], Paris, CNRS Éditions. ISBN : 2-271-05782-5.

Texte intégral

1Le gisement, qui n’offrait aucune visibilité lors de notre expertise avec L’Archéonaute, se situe au sud-ouest des Saintes-Maries-de-la-Mer, vers l’embouchure du Petit Rhône, par 12 m de fond. Cas relativement rare, seules trois pièces d’artillerie en fonte, de 2 m de long approximativement, matérialisaient le site. Deux d’entre elles se faisaient face tandis que la troisième se trouvait à environ 10 m des précédentes. En l’absence de tout autre vestige visible à la surface du sédiment l’existence d’une épave de navire est pour l’instant incertaine.

2Un érudit du Grau-du-Roi (Gard), R. Amiel, relate, dans ses chroniques restées inédites (coll. A. Chabaud), les témoignages de pêcheurs et de douaniers relatifs à la récupération des trois canons. Il précise, en effet, que trois pièces d’artillerie avaient pu être retirées de la batterie d’Orgon (près du Grau d’Orgon) avant que la mer ne la détruise. On sait, par ailleurs, que cette redoute était déjà recouverte par 3 m d’eau, en 1880, et qu’elle était alors à environ 500 m du rivage. Les canons, qui en avaient été retirés, furent ensuite déposés dans le jardin du poste des douanes d’Orgon. Ce poste, déclassé à son tour, en 1911, alors qu’il n’était plus qu’à 100 m du bord, fut complètement submergé en 1924.

3En conséquence, ces témoignages corroborent, ici, la présence de pièces d’artillerie isolées, datables de la première moitié du xixe s. Les vestiges du poste de douanes, sans aucun doute démantelés par la mer, sont toutefois passés inaperçus lors de notre plongée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luc Long, « Au large des Saintes-Maries-de-la-Mer – Camargue 12 » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d’Azur, mis en ligne le 09 septembre 2021, consulté le 22 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/104835

Haut de page

Auteur

Luc Long

Drassm

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Luc Long

Drassm

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search