Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNouvelle-Aquitaine201833 – GirondeSaint-Émilion – Château Ausone

2018
33 – Gironde

Saint-Émilion – Château Ausone

Prospection géophysique (2018)
Responsable d’opération : Vivien Mathé
Notice rédigée avec Rémy Chapoulie

Entrées d’index

Année de l'opération :

2018

Numéro d’opération :

027460

Nature de l'opération :

prospection géophysique
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université de La Rochelle

Texte intégral

1Suite à une sollicitation de Bernard Combeaud, spécialiste du poète antique Ausone, des recherches géophysiques ont été envisagées fin 2016, sur le domaine du Château Ausone. Il s’agissait de rechercher l’éventuelle continuité des structures antiques découvertes en 1969 au Moulin du Palat et fouillées dans les années qui suivirent (Balmelle et al. 1980). Après accord d’Alain Vauthier, propriétaire du Château Ausone, la parcelle située immédiatement au nord-ouest de la zone fouillée a fait l’objet de tests de prospection géophysique réalisés par Rémy Chapoulie et Vivien Mathé en mars 2017 (Mathé, Chapoulie 2017). Ces tests, d’une durée d’une journée, avaient pour objectif de déterminer la méthode la plus adaptée pour une étude de plus grande ampleur. La profondeur des vestiges ayant été estimée à environ 2 m au niveau de la route séparant la parcelle prospectée de celle où avait eu lieu les fouilles, les deux méthodes utilisées dans la parcelle en vigne furent le géoradar et les panneaux de résistivité électrique. La prospection géoradar s’est montrée inefficace car le signal était très bruité en raison de la rugosité du sol de la vigne. Par contre les sections de résistivité électrique ont montré que cette parcelle contenait potentiellement des vestiges maçonnés. De nouvelles investigations ont donc été réalisées pendant trois jours en avril 2018 dans la parcelle en vigne ainsi que dans celle la jouxtant au nord-ouest. Compte-tenu du fait que les anomalies résistantes mises au jour lors des tests étaient profondes de moins d’1 m, il a été décidé de réaliser une cartographie des anomalies magnétiques dans la parcelle où la vigne avait été arrachée quelques années auparavant, complétée d’une cartographie de résistivité électrique apparente pour trois profondeurs d’investigation (1, 1.5 et 2 m) afin d’obtenir un plan des structures présumées, et enfin deux sections de résistivité électrique sont venues s’ajouter aux deux réalisées en 2017.

2À noter qu’en septembre 2017 un drain a été posé dans la parcelle où la vigne avait été arrachée quelques années auparavant, en vue d’une nouvelle plantation. Quelques photographies prises à cette occasion montrent des concentrations de pierres par endroits. Ces travaux ont donné lieu à un suivi de tranchée par P. Régaldo et R. Gestreau (SRA Nouvelle-Aquitaine). Une orthophotographie de la coupe nord-ouest de la tranchée a été acquise à cette occasion.

3Les prospections géophysiques menées en 2017 et 2018 sur le domaine du Château Ausone, à proximité immédiate des vestiges antiques du Moulin du Palat ne permettent pas d’identifier les maçonneries antiques qui étaient recherchées. La plupart des anomalies de résistivité électrique qui ont été relevés semble être liée à des remblais contenant beaucoup de pierres. C’est ce que l’on suspecte à l’examen des photographies prises lors de la pose du drain, et qui est confirmé par les relevés du SRA.

4Il semble raisonnable d’émettre l’hypothèse que la continuité des maçonneries antiques mises au jour en 1969 se trouve dans la parcelle de Château Ausone située au sud de la zone prospectée en 2017 et 2018. Le prolongement des murs orientés sud-est – nord-ouest dégagés lors de la fouille de C. Balmelle amène en effet dans cette parcelle, et non dans celle la jouxtant au nord et où nous espérions détecter des aménagements contemporains. Par conséquent, les prospections géophysiques pourraient être étendues à cette parcelle sud, peut-être à la faveur du prochain arrachage de la vigne qui s’y trouve.

Haut de page

Bibliographie

Balmelle C., Gauthier M., Monturet R. 1980 : Mosaïques de la villa du Palat à Saint-Émilion (Gironde), Gallia, 38-1, p. 59-96.

Mathé V., Chapoulie R. 2017 : Recherche des vestiges de la villa du Palat, Château Ausone, Saint-Émilion (33). Étude de faisabilité de prospections géophysiques, rapport de prospection, SRA Nouvelle-Aquitaine, 3 p.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vivien Mathé, Rémy Chapoulie, « Saint-Émilion – Château Ausone » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Nouvelle-Aquitaine, mis en ligne le 14 septembre 2021, consulté le 16 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/106070

Haut de page

Auteurs

Vivien Mathé

LIENSs, UMR 7266, Université de La Rochelle

Articles du même auteur

Rémy Chapoulie

Université Bordeaux-Montaigne

Haut de page

Responsable d’opération

Vivien Mathé

LIENSs, UMR 7266, Université de La Rochelle

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search