Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201703 – AllierSainte-Thérence – Place Saint-Julien

2017
03 – Allier

Sainte-Thérence – Place Saint-Julien

Opération préventive de diagnostic (2017)
Responsable d’opération : Aurélie Savignat

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Savignat A. 2018 : Sainte-Thérence (Allier, Auvergne-Rhône-Alpes), place Saint-Julien, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1L’intervention de diagnostic s’est déroulée sur la place Saint-Julien de la commune de Sainte-Thérence, entre le 20 et le 22 novembre 2017, dans le cadre d’un projet de réaménagement de l’allée menant à l’entrée latérale de l’église de la commune.

2Une tranchée en continu a été ouverte et elle a permis d’identifier la stratification du cimetière de l’église. Ce dernier se développe de façon concomitante à l’église Sainte-Thérence, dont l’édification est datée aux alentours du xiie s. et perdure jusqu’à la fin du xixe s. Une loi de 1776, même si elle n’a pas été suivie immédiatement d’effets, oblige les villes et les bourgs à déplacer les cimetières hors des lieux d’habitations. Ainsi, lors de l’abandon du cimetière, s’opère une phase de curage des sépultures, dont les ossements doivent être transférés au sein du nouveau lieu d’inhumation.

3Un niveau de sépulture entaillant le substrat a échappé à ce transfert et nous est parvenu.

4La chronologie des sépultures ainsi observées pourrait s’échelonner de l’époque médiévale jusqu’à la fin du xixe s. Il n’est pas possible de proposer des datations absolues, d’autant que les fosses sépulcrales semblent relever d’une même typologie : creusements irréguliers, aucun vestige de calage, clous collectés issus du remblai scellant la zone funéraire résiduelle. Une sépulture (SP 8) fait exception, avec un liseré charbonneux de forme quadrangulaire. Les tombes sont approximativement orientées est-ouest avec tête à l’ouest.

5La différence de remblais et de densité de sépultures observée entre la moitié occidentale et la moitié orientale de la tranchée de sondage pourrait permettre d’envisager l’hypothèse d’une limite, qui n’a pas été perçue matériellement lors de l’opération. Cette séparation pourrait s’avérer être un marqueur chronologique. À l’est, la concentration des sépultures est plus dense, et certaines tombes présentent des éléments récents dans leurs comblements (poignées de cercueil en fonte, chaussure en cuir). De plus, le remblai les scellant est pourvu de matériel varié, dont les datations s’échelonnent du Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine.

6La moitié occidentale se caractérise par une moindre densité de sépultures, que chapeaute un remblai exempt de mobilier. Il serait possible d’envisager que les occupations les plus récentes aient été circonscrites à l’est, et que les vestiges découverts à l’opposé appartiennent à une période chronologique différente et, potentiellement, plus ancienne.

7Après la phase de curage et de remblaiement, le terrain jouxtant l’église semble avoir connu quelques modifications. En effet, les quelques vestiges maçonnés découverts pourraient être les témoins de structures annexes et d’un mur scindant l’espace.

Fig. 1 – Sépultures SP 8 et SP 9

Fig. 1 – Sépultures SP 8 et SP 9

Cliché : F. Baucheron, A. Savignat (Inrap).

Fig. 2 – Sépultures SP 15, SP 16, SP 17, SP 24, F 25, SP 27

Fig. 2 – Sépultures SP 15, SP 16, SP 17, SP 24, F 25, SP 27

Cliché : F. Baucheron, A. Savignat (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Sépultures SP 8 et SP 9
Crédits Cliché : F. Baucheron, A. Savignat (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/106353/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 327k
Titre Fig. 2 – Sépultures SP 15, SP 16, SP 17, SP 24, F 25, SP 27
Crédits Cliché : F. Baucheron, A. Savignat (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/106353/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1,5M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aurélie Savignat, « Sainte-Thérence – Place Saint-Julien » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 15 septembre 2021, consulté le 19 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/106353

Haut de page

Auteur

Aurélie Savignat

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Aurélie Savignat

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search