Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201703 – AllierLa forêt de Tronçais et ses abords

2017
03 – Allier

La forêt de Tronçais et ses abords

Prospection diachronique et thématique (2017)
Responsable d’opération : Laure Laüt

Notes de la rédaction

Laüt L. 2018 : Exploitation archéologique des données Lidar sur la forêt de Tronçais et ses abords (Allier).

Texte intégral

1À la suite de l’acquisition LiDAR de 2016 sur la forêt domaniale de Tronçais et ses abords, une opération de prospection au sol a été menée en 2017, afin de vérifier sur le terrain les indices fournis par ces nouvelles données (fig. 1).

Fig. 1 – Zone concernée par l’acquisition LiDAR sur la forêt de Tronçais et ses abords

Fig. 1 – Zone concernée par l’acquisition LiDAR sur la forêt de Tronçais et ses abords

DAO : L. Laüt.

2Les prospections ont été effectuées durant la période hivernale et automnale, afin de bénéficier des meilleures conditions de visibilité en forêt. Ces interventions ont permis de vérifier 362 indices de toutes natures, leur repérage étant largement facilité par la géolocalisation du prospecteur directement sur l’image LiDAR, via une tablette tactile. En outre, un détecteur de métaux a été systématiquement utilisé, pour mieux caractériser les sites et intervenir, avant les détectoristes clandestins, sur les sites encore inédits.

3Dans 43 cas, les anomalies LiDAR sont à rattacher à des phénomènes naturels (affleurements, glissements de terrain, chablis, amas de bois mort, etc.), mais les autres indices révèlent des traces d’aménagements anciens : portions de voies, chemins ou parcellaires, zones d’extraction, habitats, mares, charbonnières, enclos ou enceinte (fig. 2). Pour 67 indices, l’interprétation demeure toutefois incertaine. Ce sont le plus souvent des buttes qui n’ont pas livré de mobilier et peuvent correspondre à des tas d’épierrement en lien avec des pratiques agricoles, à des tertres funéraires ou encore à des habitats d’époques diverses. À cela s’ajoutent quelques objets isolés, trouvés avec le détecteur de métaux, en dehors de sites reconnus.

Fig. 2 – Enceinte du Thureau de Chatelus à Vitray

Fig. 2 – Enceinte du Thureau de Chatelus à Vitray

Parcelle ONF 409.

Clichés et DAO : L. Laüt.

4Le mobilier recueilli se compose principalement d’éléments de terres cuites architecturales, de céramiques, de scories et d’objets en métal (clous, outils ou ustensiles, monnaies, poids en plomb, …). Il nous permet de proposer des fourchettes de datation pour 79 sites. Parmi les sites prospectés cette année, 34 sont rattachés à la période romaine, dont 13 inédits, auxquels s’ajoutent 25 sites, tous inédits, qui sont probablement antiques. Le corpus des 113 sites gallo-romains répertoriés avant l’acquisition LiDAR s’est donc assez largement étoffé. En outre, vingt nouveaux sites médiévaux ou modernes ont été mis en évidence, alors que nous n’en connaissions que cinq auparavant. La poursuite de l’étude du mobilier, encore très incomplète, devrait permettre d’affiner ces données chronologiques. Quant aux axes de circulation, aux limites parcellaires et aux zones d’extraction, qui n’ont livré jusqu’à présent aucun élément de datation, ils demeurent difficiles à situer précisément dans le temps. Toutefois, l’analyse morphologique des réseaux et la confrontation avec les sites d’habitats devrait permettre de formuler quelques propositions prochainement.

5Cette première campagne d’exploitation archéologique des données LiDAR a donc fourni un contingent important de nouveaux sites et a permis d’appréhender la palette variée des formes d’occupations anciennes en forêt de Tronçais. La poursuite de ces vérifications sur le terrain est prévue pour les deux années qui suivent, afin d’exploiter au mieux les nouvelles données fournies par le levé LiDAR. Il s’agira non seulement de compléter et de préciser la carte archéologique, d’approfondir l’analyse des paysages anciens fossilisés sous la forêt de Tronçais, mais aussi de mettre en place, en concertation avec l’ONF, un protocole de préservation et de valorisation de cet important patrimoine.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Zone concernée par l’acquisition LiDAR sur la forêt de Tronçais et ses abords
Crédits DAO : L. Laüt.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/106393/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 438k
Titre Fig. 2 – Enceinte du Thureau de Chatelus à Vitray
Légende Parcelle ONF 409.
Crédits Clichés et DAO : L. Laüt.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/106393/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 886k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Laure Laüt, « La forêt de Tronçais et ses abords » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 15 septembre 2021, consulté le 05 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/106393

Haut de page

Auteur

Laure Laüt

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Laure Laüt

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search