Navigation – Plan du site
1990

Bédeilhac-et-Aynat

Grotte de Bédeilhac
Responsable(s) des opérations : Michel Menu

Entrées d’index

Chronologique :

Paléolithique supérieur

Nature des opérations :

Relevé d'art rupestre (RE)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique :

Date de l'opération : 1990 - 1991 (RE)
Inventeur(s) : Menu Michel

1L'étude d'ensemble de cette célèbre et vaste grotte ornée est reprise par Georges Sauvet depuis 1987, avec le relevé intégral des décors pariétaux de la galerie Vidal (Gallia Informations, 1989, 1 : 71). Peu à peu, s'était installé l'idée que Bédeilhac était « détruite » : en réalité, si quelques dégradations irréparables ont bien été commises, ce qui restait inédit ou relevé avec des moyens et une approche réactualisés constitue désormais un ensemble du plus haut intérêt. Les techniques d'enregistrement mises en œuvre sont adaptées à chaque panneau, voire à chaque figure. L'emploi du calque direct suspendu est privilégié partout où cela est possible, (Fig. n°1 : Travaux de relevés de G. Sauvet dans la galerie Vidal). Une topographie en trois dimensions vient compléter les relevés et permet la restitution des œuvres dans leur unité spatiale. En dehors de la cavité, l'enregistrement des données de terrain est complété par des enquêtes auprès de plusieurs inventeurs afin de collecter un maximum d'informations concernant les fouilles anciennes (Jauze et Sauvet :1991). Il a ainsi pu être pris en compte de plus de sept cents unités d'art mobilier, dispersés dans de nombreux musées français (Musée des Antiquités nationales, Foix, Menton), étrangers (Chicago) et dans des collections privées (Octobon, R. Robert).

Galerie Vidal

2Le relevé de cette galerie, difficile en raison d'une conservation différentielle avancée, est désormais achevée. Reprenant provisoirement la numérotation de Beltrán et al., Georges Sauvet a pu retrouver les œuvres décrites par ses prédécesseurs, notamment celles de l'abbé Breuil dont les relevés furent mis au net quelques décennies plus tard par L. Michaut. Il a pu également en inventorier de nouvelles (au moins trois unités graphiques inédites) et surtout rectifier des interprétations abusives ou erronées.

3Sur la paroi gauche, où treize panneaux étaient connus, on trouve successivement : les vestiges d'un graffiti (P1),d'une peinture noire et rouge représentant des segments d'animaux accompagnés de signes élémentaires (P2), un arrière-train gravé inédit (P12 bis). Les cinq panneaux suivants correspondent : au bison noir dégradé (P3), (Fig. n°2 : Galerie Vidal, paroi gauche, panneau 3 : relevé du bison et des graffitis contemporains) ; à une ligne cervico-dorsale de bison (P4); à un bison peint par aplat brun (P5) ; aux pattes noires d'un herbivore (P6) ; et enfin au grand bison noir long de 2,14 m, œuvre maîtresse de cette galerie. Un grand signe gravé inédit, de type claviforme (P7 bis) a été repéré par Georges Sauvet qui signale par ailleurs qu'il n'a pu localiser P8, résultat vraisemblable d'une confusion entre plusieurs traces de peinture et un accident rocheux naturel. P9 correspond à des tâches rouges, P10 à une silhouette zoomorphe possible et P11 au bison vertical, en réalité en position oblique. P12 serait non pas un signe complexe mais plus probablement les restes d'un mouchage de torche, enfin la paroi gauche s'achève par une crinière gravée et un signe noir difficile d'interprétation (P13). La paroi de droite est moins complexe : une silhouette de bison découverte par Beltrán, réalisée en noir avec raclage (P14) ; des traces noires (P15) ; et enfin le grand cheval bichrome rendu célèbre par un relevé très idéalisé de L. Michaut (P16). N. Pailhaugue a déterminé les restes de faune recueillis dans la galerie Vidal et sur le talus qui communique avec la galerie principale : Renne, Cerf, Bouquetin, Cheval, Bos, Renard ont été entre autres identifiés (NR = 36). L'étude de cette galerie devrait être complétée par une fouille dirigée par M. Barbaza.

Galerie principale et salle des Modelages

4Georges Sauvet a par ailleurs commencé le relevé des autres secteurs : topographie complète depuis la zone nivelée jusqu'au fond de la Galerie principale avec situation des unités graphiques. Cette entreprise l'a amené à inventorier de nouveaux vestiges : une patte de bouquetin dans la galerie des Modelages ; en plusieurs bois de renne encoché et dans une fissure du plafond, un os fiché ; enfin sur une petite terrasse à gauche de la salle des Modelages, les restes probables d'une occupation jusqu'alors inconnue.

5Les premiers relevés de la salle des Modelages ont pu être effectués et inventoriés (SM1 à SM10), Georges Sauvet donnant la correspondance avec la numérotation de Beltrán et al. Il s'agit du bouquetin gravé en position verticale sur une stalagmite du vestibule ; de traces rouges inédites (SM2), de l'avant-train de bison noir, de la silhouette de cheval, de divers aménagements sur une plage d'argile (SM5), d'une tête de bouquetin gravée également inédite (SM6), du fameux panneau des modelages (SM7), de l'équidé acéphale, de tracés digitaux inédits (SM9), enfin d'une plage de cupules digitales inédites (SM10).

6À partir de 1990, Michel Menu, Ph. Walter et D. Vigears (LRMF, Paris) sous la conduite de Georges Sauvet, ont procédé à une série de vingt-trois microprélèvements picturaux (cf. infra Niaux) : douze dans la galerie Vidal sur les principales œuvres peintes, sept dans la Grande Galerie et la Salle terminale, deux dans la galerie des Modelages (avant-train de bison et jument acéphale) et enfin deux derniers dans le Diverticule des Bisons (les deux bisons noirs n° 19 et 21). L'analyse est en cours et les auteurs n'ont pas encore fait part de leurs résultats, notamment les premières datations radiométriques obtenues par M. Rowe qui se sont révélées décevantes (résultats trop jeunes dus à une pollution).

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Travaux de relevés de G. Sauvet dans la galerie Vidal

Fig. n°1 : Travaux de relevés de G. Sauvet dans la galerie Vidal

Auteur(s) : Sauvet, G. Crédits : Gallia Informations 1997 CNRS éditions 1998 (1997)

Fig. n°2 : Galerie Vidal, paroi gauche, panneau 3 : relevé du bison et des graffitis contemporains

Fig. n°2 : Galerie Vidal, paroi gauche, panneau 3 : relevé du bison et des graffitis contemporains

Auteur(s) : Sauvet, G. Crédits : Gallia Informations 1997 CNRS éditions 1998 (1997)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Travaux de relevés de G. Sauvet dans la galerie Vidal
Crédits Auteur(s) : Sauvet, G. Crédits : Gallia Informations 1997 CNRS éditions 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/10698/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 149k
Titre Fig. n°2 : Galerie Vidal, paroi gauche, panneau 3 : relevé du bison et des graffitis contemporains
Crédits Auteur(s) : Sauvet, G. Crédits : Gallia Informations 1997 CNRS éditions 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/10698/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 86k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

« Bédeilhac-et-Aynat », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 04 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/10698

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals