Navigation – Plan du site
1988

Département du Gers

Responsable(s) des opérations : Catherine Petit et Pierre Sillières
Notice rédigée par : Catherine Petit et Pierre Sillières

Texte intégral

Date de l'opération : 1988 - 1991 (PR) ; 1988 - 1991 (PA)
Inventeur(s) : Petit Catherine ; Sillières Pierre

1Depuis 1986, une opération de couverture aérienne systématique du département est mise en œuvre (Gallia Informations, 1989 : 172) et s’appuie en grande partie sur la documentation existante, sur l’étude des sources et de la toponymie mais aussi sur des prospections au sol effectuées par des étudiants de l’université de Toulouse - Le-Mirail, sous la direction de P. Sillières (CNRS) et de C. Petit.

2Après avoir pris pour base de travailles sites déjà répertoriés comme, par exemple, celui de la Sioutat à Roquelaure (villa ? et gisement du Ier s. avant J.-C., Gallia, 1972 : 497) ou de Saint-Clar à La Bénazide d’Ayrem (Gallia, 1970 : 418) dont le plan au sol et la chronologie ont pu être complétés, la presque totalité des informations recueillies proviennent de gisements inédits.

3Pour la période préhistorique, une seule station de plein air est signalée à l’Isle-Bouzon, La Boubée (outillage en silex du Paléolithique ?), alors que pour l’Antiquité, les villæ gallo-romaines sont nombreuses : Auch, Lagoudagne (mobilier céramique compris entre le Ier s. et le IVe s. après J.-C.), (Fig. n°1 : Auch (Gers). Lagoudagne. Villa et dépendances) ; Avezan, Le Cauze (Ier s. au IVe s. après J.-C.) ; Bivès, Chirquoy (villa autour de la chapelle de Notre-Dame-des-Neiges) ; Castelnau-d’Arbieu, Orino, (découverte d’une tête funéraire (?) féminine en marbre) ; Lectoure, Cujon, avec la mise en évidence de l’aile nord de la villa (Gallia Informations, 1989 : 172) ; Pergain-Taillac, Saint-Martin ; Roquelaure, Garmazan (villa à cour centrale et à galerie de façade), (Fig. n°2 : Roquelaure (Gers). Garmazan. Villa à cour centrale et à galerie de façade) ; Toujet, Lapalue.

4La parsurbana est parfois associée à des fermes dépendant de la parsrustica comme à Saint-Clar, Ayrem, Labarthe, Merlane, Le Moulin d’Ayrem, alors que des bâtiments agricoles isolés se reconnaissent à Cadeilhan, La Saudroue et à Saint-Clar, Arruats.

5Des établissements gallo-romains, difficilement interprétables en l’état, sont également apparus à Augnax, La Bordeneuve ; Isle-Bouzon, En Bordes, Milord, Montagnac, au Village ; Lectoure, Flageoulet (structure carrée aux angles arrondis) ; Lacroux ; Marsolan, Doat (structure rectangulaire) et Garbeau (quatre ensembles orientés différemment et dépendant, d’après le prospecteur, de la partie agricole d’un établissement rural. C’est de cet endroit que proviendrait une inscription DIVAE FAVSTINAE découverte anciennement).

6Quelques éléments lapidaires isolés ont encore été repérés à Castelnau-d’Arbieu, Orino (tête funéraire (?) féminine en marbre), LasTucolles (fronton triangulaire avec acrotères) ; Saint-Clar, Ayrem (buste de divinité (?) en calcaire) ; Sempesserre, Cazeneuve (tête féminine en marbre), Clarissens (personnage debout, vêtu de sa tunique). Il convient encore de signaler, pour cette période, la mise en évidence de plusieurs tronçons de la voie romaine Toulouse (Tolosa) - Lectoure (Lactora) / (Tournecoupe, Enjoinques et Avezan / Saint-Clar, LesBoyes / Au Petit Frans ; Auch (Elimberris, civitas Auscorum) - Lectoure (Lactora) (Auch, Ritou) ; Auch - Eauze (Elusa) (Eauze, Martin et Biran, La Caussade).

7Concernant l’époque médiévale, les résultats sont moindres mais plutôt spectaculaires : Montestruc-sur-Gers, La Bordeneuve (structures creuses composées de deux fossés de forme subcirculaire, associés à d’autres structures indéterminées, mais aussi, sur le terrain, à une faible levée de terre), (Fig. n°3 : Montestruc-sur-Gers. La Bordeneuve. Double enclos subcirculaire associé à d'autres structures creuses indéterminées) ; groupes de silos à Roquelaure, En Sajas; Saint-Georges, En Degans ; Sempesserre, à La Sebette / à Campagnan (deux ensembles de fosses/silos ? - vingt-neuf, d’une part, et une centaine, d’autre part - distants de 400 m, dont certains paraissent alignés et qui ont livré en prospection de surface, du matériel daté entre le Xe s. et le XIIe s.) (Fig. n°4 : Sempesserre (Gers). La Sebette/ A Camparan. Ensemble de fosses-silos).

8Une route mentionnée sur une carte du XVIe s.et disparue sur le cadastre napoléonien a été localisée à Saint-Georges, au Couloumé / au Barthas et une motte castrale à Sempesserre, Lamothe, ainsi que des vestiges d’époque moderne à Saint-Clar, Lantra et En Calaves.

9Parmi les observations dont la détermination morphologique et chronologique reste imprécise, on peut reconnaître des structures rectangulaires à Saint-Antonin, Las Paguères et Saint-Clar, Lantras, associées à un parcellaire fossile. Il y a aussi des structures circulaires à Lectoure, Noulieu et La Grande Pièce comme à Avenzac, au Bousqué ; des tronçons de fossés curvilignes à Ordan-Larroque, Entrouet et Saint-Antonin, La Gimbrède.

10S’il reste encore beaucoup à faire, l’importance des données acquises jusqu’à ce jour et qui, pour la plus grande part, étaient inédites, justifie pleinement la poursuite de cette opération exemplaire pour la région Midi-Pyrénées. Au-delà de ce constat, il conviendra de réfléchir sur la perspective d’une étude d’ensemble portant sur l’occupation du sol et sur une réflexion touchant le domaine de la voirie antique.

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Auch (Gers). Lagoudagne. Villa et dépendances

Fig. n°1 : Auch (Gers). Lagoudagne. Villa et dépendances

Auteur(s) : Petit, Catherine. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)

Fig. n°2 : Roquelaure (Gers). Garmazan. Villa à cour centrale et à galerie de façade

Fig. n°2 : Roquelaure (Gers). Garmazan. Villa à cour centrale et à galerie de façade

Auteur(s) : Petit, Catherine. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)

Fig. n°3 : Montestruc-sur-Gers. La Bordeneuve. Double enclos subcirculaire associé à d'autres structures creuses indéterminées

Fig. n°3 : Montestruc-sur-Gers. La Bordeneuve. Double enclos subcirculaire associé à d'autres structures creuses indéterminées

Auteur(s) : Sillières, Pierre. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)

Fig. n°4 : Sempesserre (Gers). La Sebette/ A Camparan. Ensemble de fosses-silos

Fig. n°4 : Sempesserre (Gers). La Sebette/ A Camparan. Ensemble de fosses-silos

Auteur(s) : Petit, Catherine. Crédits : GI, 1997 - CNRS editions, 1998 (1997)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Auch (Gers). Lagoudagne. Villa et dépendances
Crédits Auteur(s) : Petit, Catherine. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/10738/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 196k
Titre Fig. n°2 : Roquelaure (Gers). Garmazan. Villa à cour centrale et à galerie de façade
Crédits Auteur(s) : Petit, Catherine. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/10738/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 230k
Titre Fig. n°3 : Montestruc-sur-Gers. La Bordeneuve. Double enclos subcirculaire associé à d'autres structures creuses indéterminées
Crédits Auteur(s) : Sillières, Pierre. Crédits : GI, 1997 - CNRS Editions, 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/10738/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 305k
Titre Fig. n°4 : Sempesserre (Gers). La Sebette/ A Camparan. Ensemble de fosses-silos
Crédits Auteur(s) : Petit, Catherine. Crédits : GI, 1997 - CNRS editions, 1998 (1997)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/10738/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 274k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Catherine Petit et Pierre Sillières, « Département du Gers », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 12 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/10738

Haut de page

Responsables d'opération

Catherine Petit

Pierre Sillières

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals