Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201663 – Puy-de-DômeYronde-et-Buron – Abbaye Sainte-M...

2016
63 – Puy-de-Dôme

Yronde-et-Buron – Abbaye Sainte-Marie du Val Luisant

Prospection thématique (2016)
Responsable d’opération : David Morel

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Association de recherches sur l’Antiquité tardive et le Moyen Âge en Auvergne

Morel D. 2017 : Yronde-et-Buron (Puy-de-Dôme) abbaye Sainte-Marie du Val Luisant, opération 2016, rapport de prospection thématique, Aramea.

Texte intégral

1L’abbaye Sainte-Marie du Val Luisant, connue sous le nom d’abbaye du Bouschet, est mentionnée par quelques sources anciennes depuis le xiiie s. Lieu d’inhumation de plusieurs comtes d’Auvergne et d’autres figures aristocratiques et religieuses depuis la fin du xiie s., elle a essentiellement fait l’objet de recherches historiques avant tout centrées sur ces élites à travers un prisme biographique, et sur les description et localisation de leurs tombeaux.

2L’histoire de ce monastère, depuis ses origines jusqu’à son abandon à la période contemporaine, n’a que très peu été renseignée, malgré les recherches conduites par quelques érudits et restées à ce jour inédites. Quelques documents publiés ça et là renseignent bien pour différentes périodes les droits et possessions des religieux, les donations effectuées, mais aucune synthèse rassemblant les différentes informations disponibles n’a été rédigée.

3De même, la configuration du monastère et l’évolution des bâtiments n’apparaissent qu’en filigrane des sources mentionnées, citant ponctuellement les cloître, cuisine, presbytère, jardin, église, salle capitulaire, etc., sans descriptif précis. Seul un plan d’état des lieux et une tentative de restitution, publiés en 1992 par l’Association des Amis du Bouschet, ont été dressés par Loïs de Dinechin, sur la base des quelques vestiges alors visibles et d’une projection comparative avec les établissements cisterciens connus.

4À l’exception de quelques observations réalisées dans les années 2010 par Emma Bouvard, essentiellement relatives aux aménagements hydrauliques, aucune recherche archéologique encadrée et problématisée n’a été conduite à ce jour sur les vestiges subsistants de ce monastère, malgré le caractère exceptionnel de sa fondation et de son statut de nécropole comtale.

5La campagne de prospection menée en 2016 a confirmé l’importance archéologique du site, dans lequel de nombreuses maçonneries sont conservées, dessinant vraisemblablement au moins les limites d’une église et de ses espaces annexes, d’une vaste enceinte munie de tours et de plusieurs tronçons voûtés canalisant le ruisseau bordier. Cette même campagne a également permis de mesurer l’importance du fonds documentaire encore disponible, de rassembler l’essentiel des références archivistiques exploitables et de circonscrire, dans ses grandes lignes, l’histoire de cet établissement et de ses bâtiments.

Fig. 1 – Vue générale des vestiges

Fig. 1 – Vue générale des vestiges

Extrémité sud-ouest de la parcelle 110.

Cliché : D. Morel (Aramea).

Fig. 2 – Élévation sud d’un espace voûté́

Fig. 2 – Élévation sud d’un espace voûté́

Abords du ruisseau.

D. Morel (Aramea).

Fig. 3 – Détail du parement d’une maçonnerie

Fig. 3 – Détail du parement d’une maçonnerie

Partie nord-est (chevet de l’église ?).

Cliché : D. Morel (Aramea).

Haut de page

Bibliographie

Bouvard E. 2015 : Empreintes monastiques en moyenne montagne du xiie s. à l’Actuel. Archéologie des espaces et des paysages cisterciens dans les anciens diocèses de Clermont et du Puy, thèse de doctorat, université́ Lyon 2, Lyon, 3 vol.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue générale des vestiges
Légende Extrémité sud-ouest de la parcelle 110.
Crédits Cliché : D. Morel (Aramea).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/108229/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 329k
Titre Fig. 2 – Élévation sud d’un espace voûté́
Légende Abords du ruisseau.
Crédits D. Morel (Aramea).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/108229/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 341k
Titre Fig. 3 – Détail du parement d’une maçonnerie
Légende Partie nord-est (chevet de l’église ?).
Crédits Cliché : D. Morel (Aramea).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/108229/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 719k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Morel, « Yronde-et-Buron – Abbaye Sainte-Marie du Val Luisant » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 23 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/108229

Haut de page

Auteur

David Morel

Aramea

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

David Morel

Aramea

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search