Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201663 – Puy-de-DômeVal d’Allier, vallée de la Morge,...

2016
63 – Puy-de-Dôme

Val d’Allier, vallée de la Morge, Las Ousellas

Prospection thématique et sondage (2016)
Responsable d’opération : Florian Couderc

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université Toulouse Jean-Jaurès

Couderc F. 2016 : Val d’Allier, vallée de la Morge (Puy-de-Dôme), rapport de prospection thématique sur l’âge du Bronze et le premier âge du Fer et rapport de sondage sur le site de Las Ousellas (Martres-sur-Morge, Puy-de-Dôme).

Texte intégral

Résultats de la prospection thématique

1Ce projet de prospection thématique fait suite à un précédent projet, conduit en 2015 sur d’autres sites du Val d’Allier et de la vallée de la Morge. Ces deux campagnes rentrent dans le cadre d’une thèse de doctorat en cours à l’université Toulouse 2 Jean-Jaurès intitulée : « Sites, territoires et paysages protohistoriques dans le Val d’Allier (xxiie-vs. av. J.‑C.) ».

2L’objectif de ces campagnes était de documenter deux secteurs de la basse-Auvergne : le Val d’Allier et la vallée de la Morge. Cette zone fait l’objet de prospections aériennes réalisées depuis plus de dix ans par Bertrand Dousteyssier (MSH, université de Clermont-Ferrand). Ses différentes campagnes de prospections lui ont permis de découvrir de nombreux sites, a priori datés de la Protohistoire. Si, l’année dernière, nous nous sommes concentrés à documenter ces sites, nous avons fait le choix cette année de réaliser deux sondages sur l’un de ces sites (las Ousellas à Martres-sur-Morge) et de prospecter un site qui n’avait pas été documenté l’année dernière (les Graveyroux à Dallet). Dans le Val d’Allier, l’accent a été mis sur la documentation des sites de hauteur. Ces sites sont que trop rarement documentés. Pourtant, il est primordial de pouvoir les confronter aux données issues de la plaine, qui sont certes beaucoup plus abondantes, mais également bien différentes de par leurs caractéristiques et leur fonction.

3Les prospections ont été menées sur quatre sites (les Graveyroux, le Puy d’Ecouyat, le Grand-Raymond et le Puy de Gourdon). Le site des Graveyroux à Dallet est un site à vocation funéraire repéré en prospection aérienne. Il n’a malheureusement livré aucun vestige au sol qui nous permette de caractériser cet ensemble.

4Les sites de hauteur prospectés en 2016 se sont révélés assez riches. Certains sont inédits ou jusqu’ici très mal documentés. C’est le cas du site du Puy d’Ecouyat sur la commune de Parent, qui livre depuis plusieurs décennies un nombre important d’artefacts du Néolithique moyen et du Bronze final. C’est auprès d’un prospecteur amateur, Robert Courmier, que nous avons pu acquérir une masse très importante d’informations. Plusieurs centaines de silex et tessons ont été découverts sur ce site. Une prospection a été menée et a permis de confirmer la richesse de ce gisement et de mieux caractériser ce site de hauteur.

5Le site du Grand-Raymond à Saint-Babel est inédit. Il a livré quelques tessons protohistoriques, sans datation plus précise, sur la pente est, en partie érodée. La prospection sur ce site n’est pas aisée compte tenu du couvert végétal. Mais la présence d’éléments céramiques témoigne d’une occupation ancienne du site.

6Le Puy de Gourdon sur la commune de Montaigut-le-Blanc n’a livré que de très rares tessons, probablement protohistoriques. Cependant, la présence d’une architecture en pierres effondrée dans un fossé, fait de ce site un cas unique dans le Puy-de-Dôme. Ce monument forme une petite enceinte au sommet du puy, ce qui pourrait témoigner de la présence d’un rempart, dont la datation est encore à préciser.

Fig. 1 – Vue du Puy d’Écouyat dans la commune de Parent

Fig. 1 – Vue du Puy d’Écouyat dans la commune de Parent

Cliché : F. Couderc (université Toulouse Jean-Jaurès).

Le site de Las Oussellas

7Le site de Las Ousellas avait fait l’objet d’une prospection en 2015, mais il n’avait livré que de très rares tessons médiévaux. Toutefois, d’après les clichés des prospections aériennes, ce site présentait un enclos circulaire fossoyé, un système de parcellaire et un ensemble de petites anomalies circulaires s’apparentant à de probables fosses. Il semblait nécessaire sur ce site de procéder à un sondage afin de caractériser cet ensemble et de pouvoir proposer une ou plusieurs datations.

8Deux sondages ont été réalisés. L’un d’eux s’attachait à caractériser l’enclos fossoyé circulaire, deux fossés et une anomalie au centre de la parcelle ; tandis que le second sondage s’implantait sur une concentration de fosses potentielles.

9Les deux sondages se sont révélés positifs, et toutes les anomalies visibles en prospection aérienne ont été caractérisées au sol. Ce site regroupe deux occupations bien distinctes : une première probablement d’ordre funéraire, matérialisée par l’enclos fossoyé circulaire et un aménagement de fossé et fossé palissadé, daté par 14C du Bronze final 2 ; une seconde occupation datée du xiexiiie s. apr. J.‑C., matérialisée par une batterie de silos très bien conservés, ainsi qu’un ensemble de fosses et trous de poteau caractérisant une occupation probablement à vocation agricole et/ou domestique du Moyen Âge.

10Cette seconde campagne a permis de mieux adapter la méthode d’approche de ces sites protohistoriques en basse-Auvergne. Les prospections aériennes permettent de révéler des sites indétectables en prospection pédestre. Le cas du site de Las Ousellas en est un bon exemple. En 2015, malgré deux passages sur la parcelle, ce site n’avait livré que quelques tessons médiévaux peu caractérisables et l’occupation du Bronze final n’avait pas été détectée. Néanmoins, ce site s’est révélé, à la fouille, particulièrement riche, et il apporte une masse d’informations pour la compréhension des occupations rurales du Moyen Âge d’une part, mais également pour la réflexion sur l’implantation des monuments funéraires de l’âge du Bronze le long de la vallée de la Morge d’autre part. La réalisation de cette opération permet de confirmer l’intérêt de ces approches par sondage. Elle permet également de construire un discours scientifique à l’échelle de toute la vallée de la Morge pour l’âge du Bronze, en corrélant ces résultats avec les données issues des prospections aériennes.

11La prospection des sites de hauteur est un enjeu crucial de la recherche à mener durant ces prochaines années en Auvergne, mais également à l’échelle nationale. Il est souvent difficile d’accéder à ces sites, et, donc, de les prospecter. Cependant, avec l’explosion des données provenant de l’archéologie préventive, qui se concentre quasi-exclusivement sur la plaine, il est capital de documenter les sites qui n’entrent jamais dans les prescriptions de l’État, à savoir les sites de hauteur. Pour comprendre les dynamiques d’occupation du sol et les fluctuations sur le long terme, il est nécessaire d’embrasser une large couverture topographique, qui, elle seule, permettra de raisonner à l’échelle régionale. C’est d’ailleurs un point crucial qui a été relevé dans le dernier rapport du CNRA paru en 2016. La documentation de ces trois nouveaux sites (Puy d’Ecouyat, Puy de Gourdon et Grand-Raymond) apporte des données importantes sur l’occupation du sol en Limagne des buttes. Le potentiel de ces sites est à mettre en comparaison avec le Puy Saint-Romain (Saint-Maurice-ès-Allier). La prospection de 2015 n’avait livré que quelques tessons découverts en surface du plateau. La réalisation des sondages a pu conformer la présence d’une occupation dense du Bronze final 3 et de La Tène A, et, surtout, un important rempart parementé en pierres sèches. Si ces sites de hauteur qui ne livrent que quelques tessons en surface renferment tous une occupation aussi dense que sur le Puy Saint-Romain ou sur le Puy de Corent, alors cela pourrait considérablement changer la vision des sociétés de l’âge du Bronze en basse-Auvergne.

Fig. 2 – Vue zénithale des fossés et de l’enclos fossoyé circulaire du Bronze final 2 de Las Ousellas (Les Martres-sur-Morge)

Fig. 2 – Vue zénithale des fossés et de l’enclos fossoyé circulaire du Bronze final 2 de Las Ousellas (Les Martres-sur-Morge)

Cliché : F. Couderc (université Toulouse Jean-Jaurès).

Fig. 3 – Coupe d’un des silos médiévaux du site de Las Ousellas (Les Martres-sur-Morge)

Fig. 3 – Coupe d’un des silos médiévaux du site de Las Ousellas (Les Martres-sur-Morge)

Relevé et cliché : F. Couderc (université Toulouse Jean-Jaurès).

Haut de page

Bibliographie

Couderc F., Milcent P.-Y. 2018 : Les établissements de hauteur du Puy-de-Dôme (Auvergne) et leur territoire de l’âge du Bronze au début du second âge du Fer, in Habitats de hauteur et fortifié à l’âge du Bronze et au premier âge du Fer entre Alpes et Massif central, 11-12 février 2016, Orgnac, Documents d’Archéologie Méridionale, p. 37‑56.

Couderc F. 2019 : L’analyse spatiale pour l’approche des interactions entre groupes humains : l’exemple des sites de hauteur du Bronze final 3 du Val d’Allier (Puy-de-Dôme, Auvergne), in Interactions et échanges durant la Protohistoire, 27-28 mars 2017, École Européenne de Protohistoire de Bibracte, p. 149‑152.

Dousteyssier B. 2005 : Rapport de prospection aérienne, plaine de la Limagne (63, 43), Clermont-Ferrand.

Dousteyssier B. 2006 : Survols archéologiques au-dessus de la plaine de la Limagne (Allier, Haute-Loire, Puy-de-Dôme), rapport de prospections aériennes 2006.

Dousteyssier B. 2008 : Campagne 2008 de prospections aériennes archéologiques (Allier, Puy-de-Dôme), vol. 1.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue du Puy d’Écouyat dans la commune de Parent
Crédits Cliché : F. Couderc (université Toulouse Jean-Jaurès).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/108235/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 77k
Titre Fig. 2 – Vue zénithale des fossés et de l’enclos fossoyé circulaire du Bronze final 2 de Las Ousellas (Les Martres-sur-Morge)
Crédits Cliché : F. Couderc (université Toulouse Jean-Jaurès).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/108235/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Titre Fig. 3 – Coupe d’un des silos médiévaux du site de Las Ousellas (Les Martres-sur-Morge)
Crédits Relevé et cliché : F. Couderc (université Toulouse Jean-Jaurès).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/108235/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 244k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florian Couderc, « Val d’Allier, vallée de la Morge, Las Ousellas » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 24 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/108235

Haut de page

Auteur

Florian Couderc

Université oulouse 2 Jean-Jaurès, UMR 5608 TRACES, équipe RHAdAMANTE

Haut de page

Responsable d’opération

Florian Couderc

Université oulouse 2 Jean-Jaurès, UMR 5608 TRACES, équipe RHAdAMANTE

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search