Navigation – Plan du site
1989

Ornolac-Ussat-les-Bains

Grotte du Fontanet
Responsable(s) des opérations : Michel Menu

Entrées d’index

Chronologique :

Paléolithique supérieur

Nature des opérations :

Relevé d'art rupestre (RE)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique :

Date de l'opération : 1989 - 1991 (RE)
Inventeur(s) : Menu Michel

1Sous la conduite de Jean Clottes, Michel Menu, Philippe Walter et Daniel Vigears (LRMF, Paris), ont procédé, en1989, à treize microprélèvements picturaux aux fins d’analyses des pigments,mission complétée en 1990 par la sélection de trois échantillons, cette fois pour y rechercher d’éventuels composants organiques.

2L’analyse de la peinture noire d’une tête humaine (anthropomorphe) indique l’emploi de charbon de bois associé à une charge de feldspaths potassiques et biotite (Clottes et al., 1990), ce qui correspond à la « recette F » de Niaux, c’est-à-dire celle qui domine parmi les peintures du Salon noir datées du Magdalénien récent (infra).

3Ce rapprochement relatif n’est pas incompatible avec les marges d’erreur des dates précédemment obtenues sur les vestiges archéologiques, bien qu’une attribution de Fontanet au Magdalénien moyen semble délicate à remettre en question. Les autres prélèvements, dont les résultats ne sont pas encore connus, ont concerné deux bouquetins, le bison polychrome, un claviforme, une ponctuation brune, le bison vertical, un second anthropomorphe et une ponctuation rouge de la « niche », un dessin noir à hauteur du foyer et du pigment violet dans la galerie des Empreintes.

4L’opportunité de privilégier la recherche de restes organiques dans un milieu aussi bien préservé que Fontanet est incontestable: la pollution apporte un signal masquant celui du liant, identification qui nécessite donc une conservation idéale(à la différence de Niaux). Les auteurs,avec la collaboration de Claude Pepe (Laboratoire de Spectrochimie moléculaire, Paris VI), ont pu ainsi mettre en évidence la présence d’une huile d’origine vraisemblablement animale (acides gras:triglycérides) dans la composition d’une peinture brune de bouquetin (inventaire Vialou, n° 9) et pour la queue du bison vertical de couleur noire (idem, n°87).

5Des résultats semblables ont été obtenus pour les grottes des Trois-Frères et d’Enlène (infra).

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

« Ornolac-Ussat-les-Bains », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 14 novembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/10869

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals