Skip to navigation – Site map

HomeExcavations districtsNouvelle-Aquitaine200816 – CharenteJarnac – Le Pamprot

2008
16 – Charente

Jarnac – Le Pamprot

Archaeological project director: Bénédicte Moutarde

Full text

Identifiant de l'opération archéologique : 204641

Date de l'opération : 2008 (EX)
Inventeur(s) : Moutarde Bénédicte (INRAP)

1En juillet 2007, la Communauté de communes de Jarnac a déposé permis de lotir concernant l’extension de la zone industrielle dénommée « Souillac 11 » pour le terrain situé à Jarnac, au lieu-dit Le Pamprot. En raison de la nature des travaux envisagés et du fait que ce secteur de la commune n’avait encore jamais eu l’occasion d’être exploré, un diagnostic archéologique a été prescrit.

2En effet, le futur lotissement pouvait affecter d’éventuels vestiges archéologiques en lien avec :

3    • les témoins d’occupation, du Bronze ancien et final, notamment, mis au jour lors de la déviation de la N 141 aux Battazards ;

4    • des traces d’habitat de l’âge du Fer recensés à proximité immédiate ;

5    • un enclos pré- ou protohistorique repéré en photographie aérienne, non loin, au lieu-dit Le Champs du Bois ;

6    • l’antique Agernacumdans la province de Saintonge.

7Le terrain a donc été sondé en vingt-neuf tranchées, entre les 20 mars et 27 mars 2008 par l’Inrap.

8L’emprise du terrain soumis au diagnostic se situe dans le faubourg nord-est de la commune de Jarnac qui s’étend au nord de la rive droite du fleuve Charente entre Angoulême et Cognac. Concernant plus spécifiquement les parcelles à diagnostiquer, on a pu constater qu’elles réunissaient deux terrains aux caractéristiques géographiques distinctes. Le premier, à l’est, porte encore les traces de cultures récentes (viticulture). De l’autre côté d’une haie de bocage, à l’ouest, le terrain est marécageux et présente une végétation de marais. Ces terrains étaient voués au pâturage.

9La commune de Jarnac s’inscrit dans la large vallée dissymétrique de la Charente, du côté où les terrasses d’alluvions anciennes sont absentes et où le versant est plus mollement incisé. Ainsi, sous les 0,20 m à 0,40 m de terre arable, on atteint immédiatement les marnes argileuses gypsifères appartenant aux dépôts lagunaires du Purbeckien arqués par une humidité en sous-sol et caractéristiques du « Pays Bas » charentais.

10Pour l’essentiel, les structures mises au jour lors du diagnostic relatent l’exploitation agricole récente des terrains (neuf fossés, quatre drains, un ensemble de trois tranchées agraires, deux anciennes haies). Les vingt-neuf tranchées ont livré du mobilier céramique, faunique et lithique en très faible quantité et de façon éparse. On note également la présence d’une monnaie (denier tournois) dans un dépôt sédimentaire où le mobilier ne présente aucune homogénéité chronologique.

11De plus, les dépressions humides purbekiennes du « Pays Bas » charentais ont pu être bien observées. Certaines d’entre elles ont piégé des témoins d’occupation allant du Néolithique (chronologie exacte impossible à déterminer) au Bronze moyen. Ces témoins se présentent cependant à l’état résiduel. Nous n’avons pas mis au jour de structure associée. Cela évoque simplement la possibilité d’occupation prise dans cette fourchette chronologique dans le secteur, ce que confirment notamment les résultats de la fouille menée en 2001 lors de la déviation de la N 141.

12Quant à l’absence de vestiges gallo-romains ou médiévaux, elle confirme que le bourg primitif de Jarnac ne s’est pas étendu dans cette partie au nord-est de l’actuelle commune. Enfin, grâce notamment aux observations géologiques effectuées qui ont permis de constater l’absence de terrasse fluviatile, il est possible d’expliquer l’inexistence de traces d’occupation paléolithique dans cette zone du bassin d’inondation de la Charente.

13MOUTARDE Bénédicte

Top of page

References

Electronic reference

Bénédicte Moutarde, “Jarnac – Le Pamprot” [Note of archaeological project], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [Online], Nouvelle-Aquitaine, Online since 01 March 2008, connection on 08 May 2021. URL: http://journals.openedition.org/adlfi/1088

Top of page

About the author

Bénédicte Moutarde

INRAP

By this author

Top of page

Archaeological project director

Bénédicte Moutarde

INRAP

Project(s) supervised by this archaeologist

Top of page

Copyright

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search