Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201607 – ArdècheMontselgues – Tourbière des Narce...

2016
07 – Ardèche

Montselgues – Tourbière des Narcettes

Sondage (2016)
Responsable d’opération : Nicolas Minvielle-Larousse

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Aix-Marseille Université

Minvielle-Larousse N. 2016 : Tourbière des Narcettes, commune de Montselgues, programme 25, axe 12, rapport de sondage/carottage 2016, texte, illustrations, annexes.

Texte intégral

1Cette étude est le fruit d’une enquête débutée en 2016, fondée sur l’acquisition et l’analyse de carottes prélevées dans la tourbière des Narcettes, sur le plateau de la commune de Montselgues. Elle s’intègre dans les recherches archéologiques menées sur la production argentifère antique et médiévale de la vallée du Chassezac. Cette vallée compte en effet plus de 2 000 ans d’activités minières intermittentes, dont les principaux pôles se répartissent le long du Chassezac et de la Borne, sur plus de 10 km de long. Par une approche interdisciplinaire (archéologie, géochimie, histoire, hydrogéologie, palynologie), l’étude a pour objectif de documenter les dynamiques paléoenvironnementales du bassin du Chassezac, afin de les corréler avec celles de sa production argentifère.

2Contextualisées par une étude hydrogéologique, deux carottes ont été prélevées en vue d’analyses géochimiques et palynologiques.

3L’enquête s’est pour le moment focalisée sur la première carotte (MS1). La séquence pollinique montre, d’une part, l’existence de périodes anciennes de tourbification et une dynamique de végétation proche de celle du Velay, assez originale, avec un rôle non négligeable du pin pendant l’Holocène moyen, et le témoignage de la présence de peuplements de sapins au début de notre ère. L’occupation de la tourbière, il y a quatre millénaires, par une population dense d’Osmondes fougères, aujourd’hui confinée à quelques stations, est une information intéressante pour les gestionnaires des zones humides. D’autre part, la séquence inscrit l’anthropisation du plateau à une période plus tardive que l’on aurait pu attendre, à savoir dans le courant du Ier millénaire av. J.‑C. De là, l’anthropisation semble être allée croissante jusqu’à la fin du Moyen Âge, période durant laquelle on perçoit notamment une large expansion du noyer et de l’olivier.

4Les données géochimiques permettent, quant à elles, d’identifier plusieurs contaminations métalliques. Les résultats géochimiques remarquables concernent les enrichissements métalliques précoces au IVe millénaire av. J.‑C., dont la signature isotopique pourrait être liée à l’exploitation de minerais de cuivre de la région de Cabrières, ainsi que l’enrichissement en plomb observé au haut Moyen Âge depuis des secteurs miniers du Mont Lozère, où l’activité métallurgique médiévale est à ce jour identifiée uniquement à partir du xie s. S’agissant en particulier des mines du Colombier, nous n’avons, pour le moment, perçu aucune trace évidente de l’activité des xie-xiiie s. dans les dynamiques paléoécologiques et géochimiques. Il nous faudra toutefois le confirmer par la prochaine confrontation isotopique de ses minerais avec les contaminations de la tourbière.

5Les résultats actuels suggèrent donc que les phases antique et médiévale de la production argentifère aient été de faible ampleur, ce qui reste cohérent avec les données archéologiques réunies à ce jour.

Fig. 1 – Vue générale

Fig. 1 – Vue générale

Cliché : N. Minvielle-Larousse (Aix-Marseille Université).

Haut de page

Bibliographie

Minvielle-Larousse N. 2019 : Tourbière des Narcettes, commune de Montselgues, rapport d’analyse 2018 (opération 2016).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Vue générale
Crédits Cliché : N. Minvielle-Larousse (Aix-Marseille Université).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/108990/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 172k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicolas Minvielle-Larousse, « Montselgues – Tourbière des Narcettes » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 01 mars 2021, consulté le 22 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/108990

Haut de page

Auteur

Nicolas Minvielle-Larousse

Aix-Marseille Université

Haut de page

Responsable d’opération

Nicolas Minvielle-Larousse

Aix-Marseille Université

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search