Navigation – Plan du site
1989

Causse de Gramat

Responsable(s) des opérations : Guy Maynard

Entrées d’index

Peuples et cités :

Magdalénien

Nature des opérations :

Prospection (PR)
Haut de page

Texte intégral

Date de l'opération : 1989 - 1991 (PR)
Inventeur(s) : Maynard Guy

1Cette opération réalisée selon les mêmes critères que ceux appliqués dans le nord du Quercy, par Jean-Pierre Girault, est à l'origine de nombreuses observations dépendant soit d'un contexte géologique particulier, soit de « remises en cultures » qui occasionnent de multiples destructions. L'intérêt d'une recherche extensive, diachronique, réside dans le fait qu'elle associe parfois la découverte inédite d'importantes nécropoles tumulaires comme à Rocamadour et En Caminou (trente-sept tertres), à des dolmens pourtant bien connus et inventoriés.

2Un autre ensemble a été repéré aux Bascoulés au voisinage de deux dolmens inédits dont un à vestibule. C'est un gisement mégalithique de même nature qui est encore signalé à Gramat, La Bournerie.

3À la suite de résultats négatifs concernant l'éventuelle nécropole d'Estouilles-Vieilles (cf. infra), on peut considérer l'ensemble des tertres repérés comme systématiquement anthropiques. Ainsi, près de 40 % des tumulus inventoriés sur les communes d'Issendolus et de Gramat incitent, d'une manière générale, à la prudence dans les interprétations. En revanche, la présence de tegulae et d'imbrices, de céramiques sigillées et communes à Marinhac-Lentour, Bonnefont dans deux petites levées de terre indiquent la présence d'un établissement gallo-romain tout proche.

4Les falaises bordant l'Ouysse et la Dordogne ont été systématiquement visitées : dix-neuf grottes ont été inventoriées dont trois ont révélé une occupation humaine. À Lacave, la grotte de Bourgnou a livré du matériel magdalénien et celle du Pech de la Treille des éléments de faunes associés à du mobilier d'allure protohistorique.

5C'est un total de trente-six dolmens dont sept inédits, deux coffres, deux menhirs, deux cent quarante-trois tumulus ou pseudo-tumulus, une vingtaine de gisements et trente-deux grottes qui ont pu être recensés.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

« Causse de Gramat », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 05 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/10912

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals