Navigation – Plan du site
1988

Castres

Rue Frédéric-de-Thomas ; passage piéton Henri-IV
Responsable(s) des opérations : Chantal Cambon
Notice rédigée par : Chantal Cambon

Entrées d’index

Géographique :

Midi-Pyrénées, Tarn (81), Castres

Nature des opérations :

Sauvetage urgent (SU)
Haut de page

Texte intégral

Date de l'opération : 1988 (SU)
Inventeur(s) : Cambon Chantal

1La venelle qui prolonge la rue des Trois-Rois, au-delà de son croisement avec la rue Henri-IV, s'étant trouvée au cours du temps occultée par la construction de garages et d'un atelier, la réouverture d'une liaison piétonnière, entre la rue Henri-IV et la rue Frédéric-de-Thomas, a été conjuguée avec la restauration d'une maison de pierre dite « maison Henri-IV ».À cette occasion, une fouille a pu être implantée sur 15,50 m de long pour une largeur de 0,85 m à 2,50 m et une profondeur maximum de 1,60 m, de façon à obtenir une stratigraphie en continu recoupant une partie de la maison et l'emplacement de la venelle.

2Sous les niveaux d'occupation et de circulation d'époque contemporaine, et entre les perturbations causées par l'implantation de réseaux et adductions diverses, plusieurs remblais successifs séparant parfois des niveaux de sol et entamés par le creusement de fosses ont été distingués qui permettent de définir plusieurs périodes dans l'occupation du secteur. Le terrain naturel argilo-limoneux conserve ainsi ponctuellement les restes d'un petit dépotoir domestique de La Tène III qui a livré moins d'une centaine de tessons de céramique (jattes à bord rentrant, urne peignée, vase ovoïde à décor ondé) associés à quelques fragments d'amphore Dr. 1. Une couche d'une puissance de 0,50 m a été par la suite installée sur l'ensemble du secteur fouillé, elle a sans doute contribué à assainir un terrain relativement humide. Riche en matériel céramique, très homogène, attribuable pour l'essentiel au XIIIe s. et associé à des vestiges abondants de faune, elle n'est pas exempte de tessons résiduels (sigillée, amphores). Les niveaux suivants, contemporains de la construction et de l'occupation de la maison, ont livré du matériel attribuable aux XVIIe s. et XVIIIe s. dans des fosses ou des surhaussements successifs du sol ; ils ont été scellés par un nouveau remblai rapporté à la fin du XVIIIe s. ou au début du XIXe s.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Chantal Cambon, « Castres », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 30 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/11069

Haut de page

Responsable d'opération

Chantal Cambon

Articles du même responsable de fouilles

  • Castres [Texte intégral]
    Boulevard Georges-Clémenceau
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Midi-Pyrénées
  • Castres [Texte intégral]
    Place Jean-Jaurès
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Midi-Pyrénées
  • Castres [Texte intégral]
    Gourjade
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Midi-Pyrénées
  • Saïx [Texte intégral]
    Le Barbier
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Midi-Pyrénées
  • Burlats [Texte intégral]
    Collégiale de Saint-Pierre-de-Burlats
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Midi-Pyrénées
  • Castres [Texte intégral]
    Clocher Saint-Benoît
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Midi-Pyrénées
  • Tous les textes...
Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals