Navigation – Plan du site
1990

Saint-Bertrand-de-Comminges « Lugdunum Convenarum »

La Bourdette
Responsable(s) des opérations : Pierre Sillières
Notice rédigée par : Pierre Sillières

Entrées d’index

Chronologique :

Haut-Empire

Nature des opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Date de l'opération : 1990 (SD)
Inventeur(s) : Sillières Pierre

1L'extension des recherches dans les thermes du forum et la mise en œuvre d'une problématique plus adaptée à cet édifice complexe, contiguë du temple du forum et du macellum, a nécessité une opération de fouille limitée devant conduire à une meilleure compréhension des axes de voirie convergeant vers le sanctuaire de carrefour [ (Fig. n°1 : Plan général), plan général, site C].

2Une première opération réalisée à la suite d'un repérage effectué en 1989 par Pierre Aupert, au niveau de la rue bordant la façade méridionale des thermes du forum (Gallia Informations, 1989 : 101), avait déjà permis d'obtenir une première vision diachronique, malheureusement trop réduite.

3Le decumanus, séparant les thermes du temple, a subi de profondes modifications réduisant considérablement son emprise au sol : d'abord par la construction de deux pièces accolées au mur nord du péribole du temple qui ont empiété de plus de 3 m sur la voirie, puis peut-être en même temps par l'édification d'une structure barlongue (45 m de longueur sur 7,15 m de largeur) occultant l'axe de circulation qui, reporté plus au nord, n'est plus dès lors dans l'axe du sanctuaire de carrefour.

4Bien que très perturbée par les « recherches » de Bernard Sapène, cette nouvelle voie d'orientation légèrement différente, bordée par des alignements de gros galets (0,30 m à 0,35 m de diamètre) qui ne sont pas exactement parallèles mais qui limitent une bande de roulement de 6 m de large, comporte plusieurs traces d'ornières. Elle repose sur un puissant hérisson de pierres jointives (0,12 m à 0,15 m d'épaisseur) dans lequel ont été trouvées quelques céramiques (sigillée arétine du type apparenté à la forme 33 de Christian Goudineau, ainsi qu'une estampille du potier arétin C. Annius (ERO [S]/CAN [N] et sigillée gallo-romaine), ce qui confirme bien à la fois la date de construction augustéenne de cette chaussée et celle de son utilisation dans le cours de la première moitié du Ier s. après J.-C.

5C'est semble-t-il durant cette période qu'a été installé profondément le long de sa bordure nord et contre le mur du caldarium, une canalisation de bois (93 mm de diamètre) constituée de tuyaux de 1,50 m de long raccordés par des frettes en fer, aménagement postérieur qui a recoupé l'ensemble des niveaux stratigraphiques inférieurs dont un second empierrement. Recouvert par une faible épaisseur de terre noire, il est interprété par le fouilleur comme un sol établi durant l'époque augustéenne (sigillée arétine dont un calice décoré et un bol Goud. 27). Un dernier empierrement reconnu très partiellement beaucoup plus bas reposait sur une couche de terre noire dans laquelle ont été recueillis des fragments de sigillées italiques datées entre 30 et 20 avant J.-C.

6La complexité stratigraphique de cet espace (± 1,70 m minimum de hauteur conservée) mériterait sans nul doute une approche plus étendue et ceci d'autant plus que la chronologie qui s'insère dans un contexte d'utilisation relativement court, tout au plus une quarantaine d'années (entre 30 à 20 avant J.-C. et 10 à 20 après J.-C.) est à mettre en relation avec des réfections répétées : deux empierrements successifs qui aboutissent à la formation d'une rue dont il conviendrait d'avoir une vision plus concrète.

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan général

Fig. n°1 : Plan général

Auteur(s) : Paillet, Jean-Louis. Crédits : Gi 1997 ; CNRS Éditions 1998 (1991)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan général
Crédits Auteur(s) : Paillet, Jean-Louis. Crédits : Gi 1997 ; CNRS Éditions 1998 (1991)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11084/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 160k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Pierre Sillières, « Saint-Bertrand-de-Comminges « Lugdunum Convenarum » », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 01 mars 1997, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/11084

Haut de page

Responsable d'opération

Pierre Sillières

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals