Navigation – Plan du site
1998

Le Pouget – L'Estang

Responsable(s) des opérations : François Briois
Notice rédigée par : François Briois

Entrées d’index

Peuples et cités :

Cardial

Chronologique :

Néolithique ancien

Nature des opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique :

Date de l'opération : 1998 (SD)
Inventeur(s) : Briois François (CNRS)

1Le site de l'Estang est localisé sur la rive gauche de la vallée de l'Hérault, à une trentaine de kilomètres du littoral méditerranéen. Il correspond à un habitat de plein air découvert en 1968 par prospections de surface et sondé en 1971. Plusieurs documents d'époque néolithique, notamment des fragments de céramique cardiale, avaient été mis au jour [(Pauzes, Bernard ; Grimal, Jean. 1974-1975.) et (Grimal, Jean. 1982.)]. Ce site est implanté sur une faible pente limitée par la confluence d'un ruisseau (le Balad das Yols) et d'un affluent de l'Hérault (la Rouviège). Une source coule actuellement à quelques mètres du gisement.

2L'opération de sondage a été réalisée à la pelle mécanique préalablement à la replantation d'une vigne en 1998. Treize tranchées, qui totalisent cent trente-huit mètres linéaires, ont été effectuées en différents points de la parcelle. Certaines d'entre elles ont recoupé des drains maçonnés d'époque historique. Seule la tranchée 1 a livré les restes d'une occupation néolithique. Un dépôt archéologique (contenant des fragments de pierres brûlées, de l'industrie en silex et de rares restes de faune) a été observé sur une dizaine de mètres carrés à 0,80 m de profondeur. Une structure foyère bien conservée s'ouvrait à ce même niveau (Fig. n°1 : Niveau archéologique en place contenant une structure foyère de la tranchée sondage 1). D'un diamètre de 1,15 m, elle était disposée dans une petite cuvette contenant des pierres et des galets brûlés jointifs (Fig. n°2 : Détail du foyer à galets chauffés de la tranchée 1). Vers le sud, un petit groupement de pierres également brûlées, dont les plus larges étaient disposées à plat, formait un petit dispositif de 0,30 m de diamètre correspondant vraisemblablement à un calorifère.

3Le seul niveau archéologique, ayant pu être observé en place, n'a malheureusement livré aucun reste de céramique cardiale, ni même le moindre fragment de poterie. Les pièces lithiques, nombreuses dans ce secteur, correspondent essentiellement à des déchets de taille, des éclats, des lames et quelques nucléus à éclats. Il s'agissait vraisemblablement d'une aire de débitage de silex qui était en liaison avec le foyer structuré. L'outillage ne nous renseigne pas plus sur le calage chronologique de ce niveau. Le style des produits laminaires est néanmoins comparable à celui du Néolithique ancien cardial du Languedoc oriental comme à la Baume d'Oullins (Ardèche), à la Baume Montclus (Gard) et à la grotte de l'Aigle (Gard). Les témoins céramiques retrouvés en surface par Bernard Pauzes ne contrediraient pas cette possibilité.

Haut de page

Bibliographie

Pauzes, BernardGrimal, Jean . 1974-1975 : « Un fond de cabane à poterie cardiale dans la plaine de l'Hérault ». Bulletin de la société d'études scientifiques de Sète, 6-7, p. 7-21.

Grimal, Jean. 1982 : « Le Néolithique ancien de la plaine de l'Hérault », Le Néolithique ancien, Actes du colloque de Montpellier en 1981, Archéologie en Languedoc, numéro spécial, p. 253-259.

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Niveau archéologique en place contenant une structure foyère de la tranchée sondage 1

Fig. n°1 : Niveau archéologique en place contenant une structure foyère de la tranchée sondage 1

Auteur(s) : Briois, François. Crédits : ADLFI - Briois, François (2003)

Fig. n°2 : Détail du foyer à galets chauffés de la tranchée 1

Fig. n°2 : Détail du foyer à galets chauffés de la tranchée 1

Auteur(s) : Briois, François. Crédits : ADLFI - Briois, François (2003)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Niveau archéologique en place contenant une structure foyère de la tranchée sondage 1
Crédits Auteur(s) : Briois, François. Crédits : ADLFI - Briois, François (2003)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11554/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 304k
Titre Fig. n°2 : Détail du foyer à galets chauffés de la tranchée 1
Crédits Auteur(s) : Briois, François. Crédits : ADLFI - Briois, François (2003)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11554/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 299k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

François Briois, « Le Pouget – L'Estang », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Languedoc-Roussillon, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 31 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/11554

Haut de page

Responsable d'opération

François Briois

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals