Navigation – Plan du site

AccueilRégionsEspace Caraïbes2010GuadeloupePort-Louis – Beauport

2010
Guadeloupe

Port-Louis – Beauport

Fouille préventive (2010)
Responsable d’opération : David Jouneau

Entrées d’index

Année de l'opération :

2010

Numéro d’opération :

23746

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1L’aménagement d’un lotissement à proximité de l’ancienne habitation-sucrerie de Beauport et la mise au jour de plusieurs structures fossoyées et d’une zone d’accumulation de rejets datée du xviiie s. dans l’emprise du projet, lors du diagnostic archéologique, a motivé la prescription d’une fouille archéologique, dont la principale problématique était d’identifier d’éventuels vestiges liés au quartier des esclaves de l’habitation-sucrerie.

2Une surface d’un peu plus de 6 700 m2 a été décapée. Une soixantaine de structures fossoyées a été mise au jour, des trous de poteau ou de piquet pour la grande majorité. L’occupation du site est relativement limitée. Elle se distingue en 2 ensembles difficiles à lier faute d’indices matériels, avec d’un côté une zone d’accumulation de rejet et de l’autre, 2 bâtiments qui pourraient être de la même période.

3La zone de rejet a probablement été utilisée ponctuellement, sur une durée relativement courte si l’on s’en tient à l’homogénéité chronologique des restes de céramiques collectés (milieu du xviiie s.). Aucun creusement aménagé n’a été observé, et les rebuts se situent dans une zone en pente facilement accessible, qui pourrait correspondre à un bord de doline.

4Les 2 bâtiments identifiés se situent à l’est de cette « décharge ». Ils sont de nature différente, avec, d’un côté, un bâtiment sur poteaux et de l’autre une construction sur solin. Les quelques alignements observés sur les trous de poteaux environnants montrent un axe parcellaire homogène entre les structures fossoyées et les 2 unités architecturales, ce qui suggère un fonctionnement contemporain de l’ensemble (fig. 1). Il n’y a malheureusement aucun élément datant, et l’absence de stratigraphie entre les constructions et la zone de rejet ne permet pas de faire un lien formel entre les deux.

Fig. 1 – Plan de répartition des trous de poteau par type

Fig. 1 – Plan de répartition des trous de poteau par type

DAO : Inrap.

5Les comparaisons des bâtiments mis au jour à Beauport, avec les sites coloniaux déjà étudiés en Guadeloupe, indiquent une fourchette chronologique assez large, entre le milieu du xviiie et la première moitié du xixe s. au plus tôt. L’état de conservation du site de Beauport ne permet pas non plus de déterminer la fonction exacte des constructions ou le statut social de leurs occupants.

6Les résultats de cette opération n’apportent pas de réponse sur l’existence précise d’un quartier d’esclaves. Les vestiges mis au jour ne peuvent formellement y être rattachés. Le mobilier, bien daté et relativement homogène (fig. 2), est déconnecté des structures qui, bien que similaires à ce qui a pu être étudié sur d’autres sites de l’île, ne peuvent être identifiées avec certitude. Par ailleurs, la faible densité de trous de poteau et le manque de cohérence spatiale dans la lecture du plan général nous invitent à la plus grande prudence concernant leur interprétation. Il est peu vraisemblable que nous soyons en présence du quartier des esclaves de Beauport, au mieux pourrions-nous être sur ses franges, mais aucun indice significatif ne vient appuyer cette hypothèse.

Fig. 2 – Céramiques coloniales

Fig. 2 – Céramiques coloniales

Clichés et DAO : F. Casagrande (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan de répartition des trous de poteau par type
Crédits DAO : Inrap.
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/117999/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 268k
Titre Fig. 2 – Céramiques coloniales
Crédits Clichés et DAO : F. Casagrande (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/117999/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 487k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Jouneau, « Port-Louis – Beauport » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Espace Caraïbes, mis en ligne le 28 février 2022, consulté le 15 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/117999

Haut de page

Auteur

David Jouneau

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

David Jouneau

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search