Navigation – Plan du site
1992

Fabrègues – Saint-Martin-de-Colombs

Responsable(s) des opérations : Didier Paya
Notice rédigée par : Didier Paya

Entrées d’index

Chronologique :

Antiquité romaine, Moyen Âge

Nature des opérations :

Sauvetage programmé (SP)
Haut de page

Texte intégral

Date de l'opération : 1992 - 1994 (SP)
Inventeur(s) : Paya Didier

1De nombreuses sépultures en pleine terre (ou du moins décrites comme telles) ont été découvertes sur l'emplacement actuel de la station d'épuration construite au sud de l'aire explorée depuis 1989.

2Le site fut certainement occupé dès la Préhistoire, puisque qu'une « cave-silo » située dans la partie sud-est de la fouille contenait un mobilier situé chronologiquement à la charnière du faciès Fontbuisse et de celui du Ferrières, soit environ 2 500 ans avant notre ère. Les vestiges de l'époque protohistorique étaient mal conservés et nous ne pouvons évaluer l'importance de la présence humaine sur le site à cette époque. Un vase non tourné contenant un corps incinéré fut daté des IXe s. et VIIIe s. avant notre ère.

3Plus récent, un mur, marquant une rupture de pente, était constitué de blocs brut de taille. Le mobilier qu'il comportait, essentiellement des débris d'amphores massaliètes, le date du IVe s. avant J.-C.

4L'Antiquité est caractérisée par une voie. Elle ne recelait que très peu d'éléments datables, dont les plus anciens sont attribuables au Ier s. de notre ère.

5Trois ensembles appartiennent à la période médiévale. Le premier fut identifié sur l'extrémité sud-est du site. Il s'agit d'une densité importante de tessons de céramiques datables à partir du VIe s. jusqu'aux Xe s. et XIe s. Le deuxième ensemble est le cimetière, avec son église, ses tombes et ses structures excavées. Le dernier ensemble rassemble les vestiges de l'habitat dont il ne restait que les parties excavées. Cet ensemble est datable grâce à la céramique découverte sur le terrain, du Xe s. au XIIIe s.

6Cent soixante-sept tombes ont été recensées et cinquante et une ont été fouillées. Elles se divisent en trois grandes catégories. Les sépultures en pleine terre sont les plus récentes, mais durant les périodes plus anciennes, elles furent parfois utilisées pour les très jeunes enfants. La deuxième catégorie est celle des coffres de forme ovalaire ou trapézoïdaux. La dernière catégorie est celle des tombes rupestres. Elles possèdent les mêmes formes que les coffres. Les tombes sont toutes orientées sauf certaines situées à l'extrémité méridionale du site. Cette anomalie s'expliquant par la déclivité du terrain (Fig. n°1 : Plan des fouilles.).

7Une étude anthropologique est en cours. Les tombes ont été fouillées par des spécialistes de la fouille de sépulture : Véronique Fabre, Alexandrine Garnotel et Didier Paya.

8(Bonnet, Emile. 1938.), (Hamlin, Franck R. ; Collab. Abbé Cabrol, André. 1983.), (Lecuyer, Nolwenn ; Garcia, Dominique ; Paya, Didier. 1993.) et (Paya, Didier. 1992.)

Haut de page

Bibliographie

Bonnet, Émile . 1938  : Répertoire archéologique de l'Hérault. Périodes wisigothique, carolingienne et romane, Montpellier, Imprimerie de la manufacture de la Charité, IX, 96 p.

Hamlin, Franck R.Cabrol, André Abbé. 1983 : Les Noms de lieux du département de l'Hérault : nouveau dictionnaire topographique et étymologique, Mèze-Montpellier, André Cabrol, 435 p.

Lecuyer, NolwennGarcia, DominiquePaya, Didier . 1993 : « Fabrègues, Saint-Martin-de-Coulomb », Gallia Informations, 1992, 1, p. 133.

Paya, Didier. 1992 : « Le Cimetière paroissial Saint-Martin-de-Colombs à Fabrègues », Archéologie en Languedoc, 16, p. 109-120.

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan des fouilles.

Fig. n°1 : Plan des fouilles.

Auteur(s) : Paya, Didier. Crédits : ADLFI (2004)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan des fouilles.
Crédits Auteur(s) : Paya, Didier. Crédits : ADLFI (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11898/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Didier Paya, « Fabrègues – Saint-Martin-de-Colombs », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Languedoc-Roussillon, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 04 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/11898

Haut de page

Responsable d'opération

Didier Paya

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals