Navigation – Plan du site
1992

Sallèles-Cabardès – Grotte Gazel

Responsable(s) des opérations : Dominique Sacchi
Notice rédigée par : Dominique Sacchi, Jean-Luc Brulé et Gilles Escarguel

Entrées d’index

Peuples et cités :

Magdalénien

Chronologique :

Paléolithique supérieur
Haut de page

Texte intégral

Date de l'opération : 1992 - 1997 (RE) ; 1992 - 1997 (FP)
Inventeur(s) : Sacchi Dominique (CNRS)

1La grotte Gazel, implantée entre plaine et montagne, renferme le site magdalénien le plus vaste et le plus documenté du Midi méditerranéen. Il se compose d'une aire d'habitat qui recouvrait initialement une étendue supérieure à 1 000 m2, et, en marge de celle-ci, d'une galerie ornée de gravures pariétales.

L'aire d'habitat

2La salle centrale de la galerie supérieure, le secteur le mieux préservé, renferme un puissant remplissage dont l'horizon magdalénien forme l'assise archéologique inférieure (Fig. n°1 : Vue partielle de la coupe stratigraphique axiale de la salle centrale de la galerie supérieure, hauteur maximale = 1,80 m; les couches 7, plj et 7b correspondent à l'horizon magdalénien). Sa fouille, conduite de 1977 à 1994 sur une surface de 25 m2, a permis de mettre au jour une documentation nombreuse et variée, représentative de la phase moyenne du Magdalénien dans sa conception classique (voir stade IV de la nomenclature Breuil-Peyrony).

3Une certaine organisation de l'aire domestique ressort de la mise en évidence d'emplacements réservés à la confection de diverses formes d'instruments (aiguille, baguette, propulseurs, etc.). La répartition de ces matériels et des artefacts en roche dure ayant donné lieu à des remontages, rend évidentes des concentrations, limitées dans l'espace et le temps. Il est notamment possible de discerner des « épisodes de taille » de blocs de silex, pétrographiquement caractérisés et bien circonscrits au sein d'un dépôt atteignant par endroits 1 m d'épaisseur (Almeida, F. 2000.).

4La fraction lithique de l'équipement est tirée, pour l'essentiel, d'un silex thanétien local et de silex blonds dont une catégorie trahit une origine provençale (Blet, Maryse ; Binder, Didier ; Gratuze, Bernard. 2000.). Mais il existe d'autres variétés qui témoignent d'approvisionnements régionaux (Saint-Ferréol) et extra régionaux (Bergeracois, Fumélois, etc.). La production est technologiquement dominée par les lamelles (86 %), alors que les lames (7 %) devancent à peine les produits de mise en forme (5,5 %) (Domenech Faus, Elisa. 1997.) et (Domenech Faus, Elisa. 1997.). La part façonnée de l'outillage ne comporte pas moins de cinq mille deux cent soixante pièces (Fig. n°2 : Diagramme des principaux indices de l'industrie lithique façonnée de l'horizon magdalénien Ce diagramme est établi à partir des 5260 pièces, typologiquement définies, mises à jour dans l’horizon magdalénien moyen (couches 7, passée limoneuse jaune et 7b = couches 7, plj, 7b = 5260 pièces)). La première place revient aux lamelles à dos et, dans une moindre mesure, aux triangles et lamelles scalènes. Viennent ensuite les burins, dièdres le plus souvent, qui devancent largement les grattoirs. Ces derniers, comme le montre l'analyse micromorphologique, furent soumis à de nombreux réaffûtages pendant qu'il étaient emmanchés (Jardon Giner, Paula ; Sacchi, Dominique. 1994.). Les outils multiples et les perçoirs forment eux aussi des contingents numériquement réduits, ce qui accentue encore l'omniprésence des armatures.

5L'industrie en matière dure animale, forte de sept cent soixante-dix pièces façonnées, comporte tout à la fois des armes et des outils. La plupart furent réalisés sur le site, comme en attestent les nombreux rebuts de fabrication et ébauches de toutes sortes. Les premières laissent la primauté aux armatures de sagaies qui ne comptent pas moins de deux cent soixante et onze spécimens et répondent principalement au type à biseau simple (Bertrand, Anne. 1995.). Il faut y ajouter quelques-unes des cent soixante et une baguettes demi-rondes qui relèvent sans doute de la catégorie des armatures composites et une pointe barbelée du type proto-harpon. six fragments de propulseurs complètent la panoplie (Fig. n°3 : Extrémité distale d'un propulseur en forme de tête de cheval, bois de renne, horizon magdalénien, couche 7). Un grand nombre d'aiguilles, spatules, ciseaux, poinçons et lissoirs forment à eux seuls l'essentiel de l'outillage typologiquement défini.

6Plus de deux cents objets concernent la parure. Il s'agit, par ordre d'importance décroissante, de coquilles atlantiques et méditerranéennes artificiellement perforées ; de dents de carnivores, d'ongulés et de lagomorphes, percées à la racine dans la plupart des cas ; de perles dont les exemplaires en bois de renne, de très petites dimensions, furent confectionnées sur place (Fig. n°4 : Schéma du mode de fabrication des perles en bois de renne magdaléniennes, (7 = d'après l'original, longueur : 1 cm)) et de pendeloques gravées qui prennent parfois la forme de contours découpés zoomorphes (Sacchi, Dominique. 1996.). Quand aux motifs géométriques gravés sur support mobilier, il convient de mentionner des signes clatriformes semblables à ceux que l'on observe sur les parois de la galerie ornée (Fig. n°8 : En haut : plaquette de calcite ornée d'un motif clatriforme provenant de l'habitat magdalénien ; En bas : panneau 5 de la galerie ornée, motif clatriforme).

7Sur les deux cent dix-sept mille trois cent trente-sept restes osseux appartenant à la faune mammalienne chassée, un peu moins de dix-sept mille ont donné lieu à une détermination (Fontana, Laure. 1998.). Ils se rapportent, toutes espèces confondues, à un minimum de deux cent cinquante-sept individus dont cent quatre rennes (Rangifer tarandus), vingt-neuf chevaux (Equus voir gallicus) et quatre-vingt-quatre lièvres (Lepus timidus).

La galerie ornée

8On accède à la galerie ornée, intégralement plongée dans l'obscurité, par une ouverture étroite située à 100 m de l'entrée principale (Fig. n°5 : Plan de la galerie ornée de la grotte Gazel portant localisation des différents panneaux gravés sur paroi et colonnes de stalagmite). Un puits marque le terme de son parcours. Le décor, objet d'une dernière mission d'étude en 1997, comporte vingt-trois panneaux gravés, plus ou moins bien conservés et d'inégale importance, soit une vingtaine de figures animales et presque autant de motifs géométriques. Il faut y ajouter une trentaine d'assemblages de traits indéterminés. Mais cet ensemble ne constitue sans doute qu'une faible part de l'ornementation originelle, réalisée préférentiellement sur un revêtement stalagmitique, aujourd'hui en grande partie desquamé et parfois recouvert de calcite. L'image de l'équidé prédomine [ (Fig. n°6 : Panneau gravé n° 13 de la galerie ornée ; on discerne dans cette composition 2 bouquetins (B et N), 1 équidé (L), 1 ongulé indéterminé (O) ainsi qu'un grand nombre de signes), L], laissant la seconde place à celle du bouquetin [ (Fig. n°6 : Panneau gravé n° 13 de la galerie ornée ; on discerne dans cette composition 2 bouquetins (B et N), 1 équidé (L), 1 ongulé indéterminé (O) ainsi qu'un grand nombre de signes), B et N]. Les traits simples ou bifurqués, généralement inscrits à l'intérieur des silhouettes animales à la manière de projectiles fichés dans une proie [ (Fig. n°6 : Panneau gravé n° 13 de la galerie ornée ; on discerne dans cette composition 2 bouquetins (B et N), 1 équidé (L), 1 ongulé indéterminé (O) ainsi qu'un grand nombre de signes), C à G], forment la catégorie commune des signes. Les motifs clatriformes, que l'on retrouve aussi sur des supports mobiles dans la zone d'habitat, en sont la variété la plus élaborée (Fig. n°8 : En haut : plaquette de calcite ornée d'un motif clatriforme provenant de l'habitat magdalénien ; En bas : panneau 5 de la galerie ornée, motif clatriforme).

9La composition la mieux définie, le panneau 13, se développe sur moins de 1 m2, en épousant une paroi tourmentée du boyau terminal. L'analyse montre que le support de calcaire blanc, a été préalablement enduit d'une pellicule d'argile rouge lissée. L'observation des superpositions de tracés a permis de déterminer l'ordre d'exécution de la plupart des unités graphiques (Fig. n°7 : Panneau 13 de la galerie ornée : ordre d'exécution des principales figures et motifs de la composition graphique). Il convient également de signaler un repentir au niveau du cou du bouquetin de tête (B) ayant conduit au redressement du dessin du corps (Sacchi, Dominique ; Brulé, Jean-Luc ; Escarguel, Gilles ; Rubiella, C. A paraître.).

10Quelques artefacts (traçoirs en silex) et fragments d'ossements de rennes gisaient sur le sol, à proximité des panneaux 14 et 15.

11Si, à bien des égards, le site archéologique de la grotte Gazel se rattache à la province magdalénienne pyrénéenne, on notera toutefois que le bison, thème favori des cavernes ariégeoises, demeure absent de son répertoire iconographique.

Haut de page

Bibliographie

Almeida, F.. 2000 : Compte rendu de la mission franco-portugaise 1999/2000, projet n° 250 AO (Sacchi, Dominique; Zilhão, Joao dir.). « Technologie des industries lithiques du Paléolithique supérieur », 1 vol. multigr. 25 p., 15 fig.

Blet, MaryseBinder, DidierGratuze, Bernard. 2000 : « Essais de caractérisation des silex bédouliens provençaux par analyse chimique élémentaire », Revue d'Archéométrie, 24, p. 149-167, 10 fig.

Domenech Faus, Elisa. 1977 : Sistemas de producción líticos de la transición paleolítico superior final-epipaleolítico en la vertiente mediterránea occidental (Llenguadoc-Rosselló, catalunya y País Valencià), thèse de doctorat, université de Barcelone, 1 vol. multigr., 726 p., 65 fig.

Domenech Faus, Elisa. 1997 : « La Produccion laminar en el Paleotico superior final de la vertiente mediterranea nord-occidental : aprovisionamienco de materias priams y estrategiao de tella », in El Mon mediterrani despres del peniglacial, Banyole, p. 291-301, 5 fig.

Jardon Giner, PaulaSacchi, Dominique. 1994 : « Traces d'usage et indices de réaffûtages et d'emmanchements sur des grattoirs magdaléniens de la grotte Gazel à Sallèles-Cabardès (Aude-France) », L'Anthropologie, 98 (2-3), p. 427-446, 18 fig.

Bertrand, Anne. 1995 : Les armatures de sagaies magdaléniennes en matière dure animale dans les Pyrénées, thèse de doctorat, université de Paris I, 2 vol. multigr. 410 p. et ill.

Sacchi, Dominique. 1996 : « Le Paléolithique supérieur dans les Pyrénées et en Languedoc méditerranéen (1991-1996) », in Le Paléolithique supérieur européen. Bilan quinquennal, 1991-1996, commission VIII de l'Union internationale des Sciences préhistoriques et protohistoriques, ERAUL, 76, p. 269-283, 2 fig.

Fontana, Laure. 1998 : Mobilité et subsistance au Magdalénien dans le Languedoc occidental et le Roussillon, thèse de doctorat, université de Paris I, 2 vol. multigr. 288 p., 90 fig., 96 tabl.

Sacchi, DominiqueBrulé, Jean-LucEscarguel, GillesRubiella, C.. à paraître : « Le panneau 13 de la grotte Gazel (Aude) : lecture dynamique d'une composition graphique paléolithique », in Actes du colloque roches ornées roches dressée, hommage à Jean Abélanet, 24-26 mai 2001, Presses Universitaires de Perpignan

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue partielle de la coupe stratigraphique axiale de la salle centrale de la galerie supérieure, hauteur maximale = 1,80 m; les couches 7, plj et 7b correspondent à l'horizon magdalénien

Fig. n°1 : Vue partielle de la coupe stratigraphique axiale de la salle centrale de la galerie supérieure, hauteur maximale = 1,80 m; les couches 7, plj et 7b correspondent à l'horizon magdalénien

Auteur(s) : Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique (2004)

Fig. n°2 : Diagramme des principaux indices de l'industrie lithique façonnée de l'horizon magdalénien Ce diagramme est établi à partir des 5260 pièces, typologiquement définies, mises à jour dans l’horizon magdalénien moyen (couches 7, passée limoneuse jaune et 7b = couches 7, plj, 7b = 5260 pièces)

Fig. n°2 : Diagramme des principaux indices de l'industrie lithique façonnée de l'horizon magdalénien Ce diagramme est établi à partir des 5260 pièces, typologiquement définies, mises à jour dans l’horizon magdalénien moyen (couches 7, passée limoneuse jaune et 7b = couches 7, plj, 7b = 5260 pièces)

Auteur(s) : Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique (2004)

Fig. n°3 : Extrémité distale d'un propulseur en forme de tête de cheval, bois de renne, horizon magdalénien, couche 7

Fig. n°3 : Extrémité distale d'un propulseur en forme de tête de cheval, bois de renne, horizon magdalénien, couche 7

Auteur(s) : Sacchi, Dominique ; Feruglio, Valérie. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique ; Feruglio, Valérie (2004)

Fig. n°4 : Schéma du mode de fabrication des perles en bois de renne magdaléniennes, (7 = d'après l'original, longueur : 1 cm)

Fig. n°4 : Schéma du mode de fabrication des perles en bois de renne magdaléniennes, (7 = d'après l'original, longueur : 1 cm)

Auteur(s) : Brulé, Jean-Luc ; Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Brulé, Jean-Luc ; Sacchi, Dominique (2004)

Fig. n°5 : Plan de la galerie ornée de la grotte Gazel portant localisation des différents panneaux gravés sur paroi et colonnes de stalagmite

Fig. n°5 : Plan de la galerie ornée de la grotte Gazel portant localisation des différents panneaux gravés sur paroi et colonnes de stalagmite

Auteur(s) : Brulé, Jean-Luc ; Tuller, J.-P. ; Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Tuller, J.-P. ; Brulé, Jean-Luc ; Sacchi, Dominique (2004)

Fig. n°6 : Panneau gravé n° 13 de la galerie ornée ; on discerne dans cette composition 2 bouquetins (B et N), 1 équidé (L), 1 ongulé indéterminé (O) ainsi qu'un grand nombre de signes

Fig. n°6 : Panneau gravé n° 13 de la galerie ornée ; on discerne dans cette composition 2 bouquetins (B et N), 1 équidé (L), 1 ongulé indéterminé (O) ainsi qu'un grand nombre de signes

Auteur(s) : Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique (2004)

Fig. n°7 : Panneau 13 de la galerie ornée : ordre d'exécution des principales figures et motifs de la composition graphique

Fig. n°7 : Panneau 13 de la galerie ornée : ordre d'exécution des principales figures et motifs de la composition graphique

Auteur(s) : Brulé, Jean-Luc. Crédits : ADLFI - Brulé, Jean-Luc (2004)

Fig. n°8 : En haut : plaquette de calcite ornée d'un motif clatriforme provenant de l'habitat magdalénien ; En bas : panneau 5 de la galerie ornée, motif clatriforme

Fig. n°8 : En haut : plaquette de calcite ornée d'un motif clatriforme provenant de l'habitat magdalénien ; En bas : panneau 5 de la galerie ornée, motif clatriforme

Auteur(s) : Feruglio, Valérie ; Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Feruglio, Valérie ; Sacchi, Dominique (2004)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue partielle de la coupe stratigraphique axiale de la salle centrale de la galerie supérieure, hauteur maximale = 1,80 m; les couches 7, plj et 7b correspondent à l'horizon magdalénien
Crédits Auteur(s) : Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 453k
Titre Fig. n°2 : Diagramme des principaux indices de l'industrie lithique façonnée de l'horizon magdalénien Ce diagramme est établi à partir des 5260 pièces, typologiquement définies, mises à jour dans l’horizon magdalénien moyen (couches 7, passée limoneuse jaune et 7b = couches 7, plj, 7b = 5260 pièces)
Crédits Auteur(s) : Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 152k
Titre Fig. n°3 : Extrémité distale d'un propulseur en forme de tête de cheval, bois de renne, horizon magdalénien, couche 7
Crédits Auteur(s) : Sacchi, Dominique ; Feruglio, Valérie. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique ; Feruglio, Valérie (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 162k
Titre Fig. n°4 : Schéma du mode de fabrication des perles en bois de renne magdaléniennes, (7 = d'après l'original, longueur : 1 cm)
Crédits Auteur(s) : Brulé, Jean-Luc ; Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Brulé, Jean-Luc ; Sacchi, Dominique (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 86k
Titre Fig. n°5 : Plan de la galerie ornée de la grotte Gazel portant localisation des différents panneaux gravés sur paroi et colonnes de stalagmite
Crédits Auteur(s) : Brulé, Jean-Luc ; Tuller, J.-P. ; Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Tuller, J.-P. ; Brulé, Jean-Luc ; Sacchi, Dominique (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 125k
Titre Fig. n°6 : Panneau gravé n° 13 de la galerie ornée ; on discerne dans cette composition 2 bouquetins (B et N), 1 équidé (L), 1 ongulé indéterminé (O) ainsi qu'un grand nombre de signes
Crédits Auteur(s) : Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Sacchi, Dominique (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 102k
Titre Fig. n°7 : Panneau 13 de la galerie ornée : ordre d'exécution des principales figures et motifs de la composition graphique
Crédits Auteur(s) : Brulé, Jean-Luc. Crédits : ADLFI - Brulé, Jean-Luc (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 140k
Titre Fig. n°8 : En haut : plaquette de calcite ornée d'un motif clatriforme provenant de l'habitat magdalénien ; En bas : panneau 5 de la galerie ornée, motif clatriforme
Crédits Auteur(s) : Feruglio, Valérie ; Sacchi, Dominique. Crédits : ADLFI - Feruglio, Valérie ; Sacchi, Dominique (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11983/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 157k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Dominique Sacchi, Jean-Luc Brulé et Gilles Escarguel, « Sallèles-Cabardès – Grotte Gazel », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Languedoc-Roussillon, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 19 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/11983

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals