Navigation – Plan du site
1996

Nîmes – 59 avenue Jean-Jaurès

Responsable(s) des opérations : Éric Llopis, Mahfoud Ferroukhi et Marie-Laure Hervé
Notice rédigée par : Mahfoud Ferroukhi et Marie-Laure Hervé

Entrées d’index

Chronologique :

Haut-Empire

Nature des opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Date de l'opération : 1996 (SD)
Inventeur(s) : Ferroukhi Mahfoud (AFAN) ; Hervé Marie-Laure (AFAN)

1Plan général des opérations extra muros de Nîmes (Fig. n°2 : Plan général des principales opérations rurales (1991-1998)).

2En 1996, dans le cadre d’un diagnostic préalable à la construction d’un petit immeuble, Éric Llopis (AFAN) mettait en évidence l’existence d’une voie empierrée nord-sud et, à l’ouest de cette dernière, d’un petit monument circulaire et d’une tombe en coffre monolithe. La fouille extensive menée par Mahfoud Ferroukhi puis par Marie-Laure Hervé a permis de dégager d’autres structures funéraires et d’étudier la voie (Fig. n°1 : Plan de détail de la voie et de l’ensemble funéraire du 59, avenue Jean-Jaurès).

3Les recharges empierrées qui constituent la voie sont, pour l’essentiel, datées du courant du Haut-Empire, mais il n’est pas exclu que l’axe ait une origine plus ancienne.

4La portion de nécropole dégagée est limitée par au moins deux murs : l’un, à l’est, sert également de mur bordier à la voie, l’autre, au nord, longe un petit passage empierré. Sa limite ouest n’a pu être reconnue, tandis qu’au sud elle est masquée par des fondations modernes et des caves qui ont détruit les niveaux archéologiques jusqu’au substrat.

5Au sud, une maçonnerie circulaire (SB6), d’un diamètre extérieur de 2,25 m, s’enfonce dans le sol sur une profondeur d’1 m. Il s’agit très probablement de la fondation d’un petit édifice funéraire, dont la restitution en élévation et la fonction exacte reste difficile à définir.

6À proximité immédiate et sur une trentaine de mètres carrés, quinze tombes, dont certaines se recoupent, ont pu être fouillées : une incinération primaire, quatre incinérations secondaires (dont un coffre monolithe), une inhumation sur le ventre, cinq inhumations de nouveaux nés, auxquelles s’ajoute un ensemble constitué par quatre sépultures distinctes mais qui sont installées au même emplacement. Ce groupe réunit une sépulture à inhumation en procubitus, dont le comblement a été recreusé en trois points afin d’établir autant de petites fosses alignées : l’une abrite une sépulture de nourrisson, l’autre une incinération et la suivante le dépôt d’une partie de pied appartenant à l’individu inhumé initialement.

7La totalité des tombes, à l’exception d’une inhumation de bébé placée dans une niche artificielle creusée dans le mur bordier, est installée dans une couche constituée de plusieurs niveaux d’occupation, difficiles à distinguer, mais qui tous incluent de nombreux éléments devant être associés aux rites funéraires : fragments d’os ou de vases plus ou moins conservés.

8Le mobilier recueilli dans les tombes peut être riche et varié, en particulier celui déposé dans le coffre monolithe de pierre : vases en verre, lampe à huile en céramique, lampe à huile miniature en bronze avec son trépied, couteau, crâne d’oiseau, etc. D’autres tombes en sont démunies ou n’ont livré qu’une à deux offrandes. L’étude en cours de ces éléments montre que l’utilisation de cet espace funéraire débute probablement dans le dernier quart du Ier s. apr. J.-C. puis se poursuit durant le IIe s. et sans doute au-delà.

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan de détail de la voie et de l’ensemble funéraire du 59, avenue Jean-Jaurès

Fig. n°1 : Plan de détail de la voie et de l’ensemble funéraire du 59, avenue Jean-Jaurès

Auteur(s) : Hervé, Marie-Laure. Crédits : ADLFI - Hervé Marie-Laure (2004)

Fig. n°2 : Plan général des principales opérations rurales (1991-1998)

Fig. n°2 : Plan général des principales opérations rurales (1991-1998)

Auteur(s) : Vidal, Laurent. Crédits : ADLFI - Vidal, Laurent (2004)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan de détail de la voie et de l’ensemble funéraire du 59, avenue Jean-Jaurès
Crédits Auteur(s) : Hervé, Marie-Laure. Crédits : ADLFI - Hervé Marie-Laure (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11989/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 111k
Titre Fig. n°2 : Plan général des principales opérations rurales (1991-1998)
Crédits Auteur(s) : Vidal, Laurent. Crédits : ADLFI - Vidal, Laurent (2004)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/11989/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 149k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Mahfoud Ferroukhi et Marie-Laure Hervé, « Nîmes – 59 avenue Jean-Jaurès », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Languedoc-Roussillon, mis en ligne le 01 mars 2004, consulté le 19 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/11989

Haut de page

Responsables d'opération

Mahfoud Ferroukhi

AFAN

Marie-Laure Hervé

AFAN

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals