Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202038 – IsèreVienne – 9 rue de Goris, ex rue d...

2020
38 – Isère

Vienne – 9 rue de Goris, ex rue du Cirque (tranches 1 et 2)

Fouille préventive (2020)
Responsable d’opération : Daniel Frascone

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Frascone D. 2021 : Vienne (Isère, Auvergne-Rhône-Alpes) 9 rue de Goris, ex rue du Cirque, tranches 1 et 2, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Cette opération de fouille était destinée à connaître le potentiel et fouiller les vestiges archéologiques présents à l’emplacement des quatre plots de béton devant stabiliser la grue sur le chantier de la Maison du Festival jouxtant, au sud, le théâtre antique de Vienne. L’exiguïté de la parcelle et des sondages réalisés dans ce cadre ont nécessité la présence d’une minipelle, ce qui a rendu les investigations profondes plus délicates. Les résultats observés dans les quatre sondages sont de nature diverse et les vestiges parfois difficiles à mettre en relation d’un sondage à l’autre (fig. 1 et 2).

Fig. 1 – Contexte archéologique du secteur concerné par la fouille (en rouge)

Fig. 1 – Contexte archéologique du secteur concerné par la fouille (en rouge)

DAO : J. Boudry (Inrap). D. Frascone (Inrap).

Fig. 2 – Localisation des cinq sondages réalisés et des vestiges antiques mis au jour récemment à proximité

Fig. 2 – Localisation des cinq sondages réalisés et des vestiges antiques mis au jour récemment à proximité

DAO : D. Frascone (Inrap).

2Il semble cependant que les murs observés dans les sondages localisés le plus au nord puissent être mis en relation avec le théâtre antique, tout proche, au nord. Ainsi, les maçonneries nord-sud M7 et M10 (fig. 3 et 4) retrouvées dans les sondages 2 et 3, localisés au nord-ouest et au nord-est, peuvent-elles correspondre aux bordures nord et sud de l’axe permettant l’accès, par le sud, à l’édifice de spectacle. Ces deux maçonneries sont en effet plus ou moins alignées sur le parodos et les altitudes de leurs arasements ne sont pas incompatibles avec cette hypothèse. Concernant la maçonnerie M22 présente dans le sondage 4, localisé au sud-est, elle suit un axe est-ouest qui n’est cependant pas perpendiculaire à celui des deux autres maçonneries. Il est difficile de lui attribuer une fonction bien précise. Elle semble, en outre, prendre fin au nord entre les deux sondages localisés à l’est puisqu’elle ne se prolonge pas dans le sondage 3 situé au nord-est. Il pourrait s’agir d’une maçonnerie délimitant, au sud-ouest, une terrasse antique.

Fig. 3 – Les murs M3, en élévation, M7 et M40 (à droite de la mire), vus du nord-est dans le sondage 2

Fig. 3 – Les murs M3, en élévation, M7 et M40 (à droite de la mire), vus du nord-est dans le sondage 2

Cliché : équipe de fouille (Inrap).

Fig. 4 – Le sommet du mur M10 et le niveau de sol F13 vus du sud dans le sondage 3

Fig. 4 – Le sommet du mur M10 et le niveau de sol F13 vus du sud dans le sondage 3

Cliché : équipe de fouille (Inrap).

3On peut également noter la présence de niveaux de chaux mêlés à quelques pierres, dans les sondages 3 et 4, à l’est. Si, au sud-est, ces niveaux semblent postérieurs à l’arasement du mur M22, dans le sondage 3, en revanche, ils se situent, pour les plus hauts, au niveau ou légèrement en-dessous du mur M10. Le sol F13, en particulier se situe sous l’arasement de M10 et entoure plus ou moins la partie subsistante de ce mur. En revanche, après destruction de ces niveaux de sol, aucun élément de M10 n’a été retrouvé vers le nord jusqu’au fond du sondage. Les chronologies de ces différents niveaux archéologiques sont également difficiles à établir en raison de la faible quantité de mobilier mis au jour en leur sein. Néanmoins, ces apports de radiers et sols pourraient correspondre à l’extension vers le sud (jusqu’au mur M23 ?) de la terrasse initiale avant que de nouveaux remblais et l’arasement de ce nouveau mur de terrasse ne soient mis en œuvre pour, au cours du Moyen Âge, grignoter davantage de terrain vers le sud, peut-être jusqu’au mur M3, présent uniquement dans le sondage 2. Une dernière phase d’extension, jusqu’aux limites de la terrasse actuelle, pourrait avoir eu lieu au cours des xviiie-xixe s.

4En marge de cette fouille, lors d’une opération de diagnostic voisine, un aqueduc antique a également été mis au jour dans l’emprise de la « Maison du Festival », s’implantant dans l’emprise de bâtiment plus anciens. Sa construction pourrait être contemporaine, voire légèrement antérieure, à celle du dernier état du théâtre (milieu du ier s. apr. J.-C. ?) et son abandon pourrait survenir au cours du iis. Les niveaux recoupés pourraient, pour leur part, être datés de la fin du ier s. av. J.-C. ou du début du ier s. apr. J.-C. (fig. 5).

Fig. 5 – Vue générale de la coupe sud-ouest – nord-est du sondage 5 (avec l’aqueduc)

Fig. 5 – Vue générale de la coupe sud-ouest – nord-est du sondage 5 (avec l’aqueduc)

Cliché : équipe de fouille (Inrap).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Contexte archéologique du secteur concerné par la fouille (en rouge)
Crédits DAO : J. Boudry (Inrap). D. Frascone (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122448/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 983k
Titre Fig. 2 – Localisation des cinq sondages réalisés et des vestiges antiques mis au jour récemment à proximité
Crédits DAO : D. Frascone (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122448/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 242k
Titre Fig. 3 – Les murs M3, en élévation, M7 et M40 (à droite de la mire), vus du nord-est dans le sondage 2
Crédits Cliché : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122448/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 893k
Titre Fig. 4 – Le sommet du mur M10 et le niveau de sol F13 vus du sud dans le sondage 3
Crédits Cliché : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122448/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 756k
Titre Fig. 5 – Vue générale de la coupe sud-ouest – nord-est du sondage 5 (avec l’aqueduc)
Crédits Cliché : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122448/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 804k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Frascone, « Vienne – 9 rue de Goris, ex rue du Cirque (tranches 1 et 2) » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 12 mai 2022, consulté le 26 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/122448

Haut de page

Auteur

Daniel Frascone

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Frascone

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search