Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202115 – CantalJou-sous-Monjou – Église de l’Ass...

2021
15 – Cantal

Jou-sous-Monjou – Église de l’Assomption

Opération préventive de diagnostic (2021)
Responsable d’opération : Zoé Chabouzy

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Chabouzy Z. 2021 : Jou-sous Monjou (Cantal, Auvergne-Rhône-Alpes) église de l’Assomption, rapport de diagnostic, Clermont-Ferrand, Inrap.

Texte intégral

1Le diagnostic s’est réalisé en deux phases : d’abord du 12 au 14 octobre 2021 pour la réalisation des sondages extérieurs, puis du 25 au 26 octobre 2021 pour la réalisation du sondage intérieur (fig. 1).

Fig. 1 – Plan général de l’opération

Fig. 1 – Plan général de l’opération

Échelle : 1/250.

DAO : Z. Chabouzy, B. Oury (Inrap)

2Comme on pouvait le supposer d’après les photographies anciennes et le cadastre napoléonien, le cimetière paroissial a été découvert au sud-est du chevet de l’église. Dans le sondage réalisé (sondage 3), les inhumations ont eu lieu entre le milieu du xviiie s. et 1911 environ.

3Les sondages 1, au nord de la nef, et 2, à l’ouest, ont permis de documenter les fondations des murs de l’église et celles des contreforts ajoutés entre 1845 et 1849.

4Le sondage à l’intérieur de l’église a permis de mettre au jour un massif de maçonnerie (fondation et une assise d’élévation) d’un mur antérieur à l’église actuelle (fig. 2). Il sous-entend la présence d’une église antérieure. Contre et sous ces maçonneries, des os humains d’un individu immature (entre 1 et 4 ans) et d’un individu périnatal ont été découverts. La datation radiocarbone réalisée sur le fémur de l’individu immature propose une fourchette chronologique comprise entre 771 et 894. Cette datation permet de faire émerger l’occupation carolingienne du site jusque là méconnue.

Fig. 2 – Coupe sud-nord du sondage 4

Fig. 2 – Coupe sud-nord du sondage 4

Échelle : 1/20.

Cliché et DAO : Z. Chabouzy (Inrap).

5Dans le sondage 3, à l’extérieur, au chevet de l’église, les sépultures (fig. 3) apparaissent à 0,67 m de profondeur (soit 765,23 m NGF) et la dernière sépulture observée se situe à 1,21 m de profondeur (soit 764,69 m NGF).

Fig. 3 – Lambeaux de sépultures F301 et F302

Fig. 3 – Lambeaux de sépultures F301 et F302

Cliché : Z. Chabouzy (Inrap).

6Dans le sondage 4, à l’intérieur du chœur de l’église, les deux sépultures découvertes se situent à 0,76 et 0,87 m de profondeur (soit entre 764,96 et 764,85 m NGF).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan général de l’opération
Légende Échelle : 1/250.
Crédits DAO : Z. Chabouzy, B. Oury (Inrap)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122674/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 414k
Titre Fig. 2 – Coupe sud-nord du sondage 4
Légende Échelle : 1/20.
Crédits Cliché et DAO : Z. Chabouzy (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122674/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 428k
Titre Fig. 3 – Lambeaux de sépultures F301 et F302
Crédits Cliché : Z. Chabouzy (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122674/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 419k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Zoé Chabouzy, « Jou-sous-Monjou – Église de l’Assomption » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 04 août 2022, consulté le 11 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/122674

Haut de page

Auteur

Zoé Chabouzy

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Zoé Chabouzy

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search