Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202101 – AinSaint-Vulbas – 211 chemin des Gra...

2021
01 – Ain

Saint-Vulbas – 211 chemin des Grands Vignes

Fouille préventive (2021)
Responsable d’opération : Sylvain Motte

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Motte S. 2022 : Saint-Vulbas (Ain, Auvergne-Rhône-Alpes) 211 chemin des grands vignes, rapport de fouille, Bron, Inrap.

Texte intégral

1Malgré la grande difficulté de la mise en évidence des vestiges inhérente au faible contraste entre le terrain encaissant et les couches archéologiques, l’opération menée 211 chemin des Grands Vignes a fourni de nombreuses informations issues de la fouille des structures funéraires de l’âge du Fer et d’une occupation antique du iie-iiis. apr. J.-C. essentiellement caractérisée un axe de circulation (fig. 1).

Fig. 1 – Marcilleux, plan de l’espace funéraire de l’âge du Fer découvert entre 2008 et 2021

Fig. 1 – Marcilleux, plan de l’espace funéraire de l’âge du Fer découvert entre 2008 et 2021

Relevé topographique : S. Couteau (Inrap) ; DAO : W. Widlak (Inrap).

2Notons également, en position secondaire, quelques éléments lithiques attribués au Néolithique moyen et final qui signalent la proximité d’occupations préhistoriques à la périphérie de l’emprise fouillée. Pour les témoins les plus récents, nous relevons un dépôt ou une cachette d’objets en fer (fig. 2) et une fosse, datés de l’époque moderne.

Fig. 2 – Dépôt F24 in situ

Fig. 2 – Dépôt F24 in situ

Cliché : équipe de fouille (Inrap).

3Outre deux tombes fouillées lors du diagnostic préalable, deux autres tombes à inhumation et un dépôt de crémation ont pu également être étudiées. Ces sépultures appartiennent à la limite septentrionale d’un espace funéraire daté du premier âge du Fer et déjà exploré lors d’opérations de fouilles précédentes. Deux inhumations sont en coffrage de bois partiellement calé par des pierres, une en fosse couverte avec une pierre de signalisation dressée à l’extrémité nord et une autre en contenant monoxyle légèrement concave ou en cuvette à fond plat. La cinquième est un dépôt secondaire en fosse, formé d’un ossuaire en coffrage de bois calé par des pierres.

4Les sujets non brûlés, d’âge adulte, sont allongés sur le dos, la tête au sud ou sud-sud-est, avec au moins un membre supérieur allongé, sauf pour un sujet dont les membres supérieurs sont hyperfléchis. À l’exception de la sépulture en monoxyle, tous les sujets possèdent au moins un bracelet (fig. 3). La similarité du type de parure avec celui des bracelets portés par les individus de l’ensemble funéraire de 2011, la position stratigraphique, l’orientation commune, le type architectural permettent d’intégrer les cinq nouvelles tombes à un ensemble funéraire fouillé en 2011. Enfin, les datations par le radiocarbone, bien qu’inscrites dans une large période, sont cohérentes avec les analyses réalisées sur les sujets découverts en 2011. Toutes ces données attestent une datation de l’espace funéraire des Grandes Vignes de la transition du premier au second âge du Fer.

Fig. 3 – Céramique et parure de sépulture protohistorique F1

Fig. 3 – Céramique et parure de sépulture protohistorique F1

Dessin : C. Bellon, C. Plantevin (Inrap) ; cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).

5L’occupation antique, datée par le mobilier céramique des iie-iiis., est donc principalement marquée par une structure presque linéaire certainement destinée à la circulation (fig. 4). De conception sommaire, ce chemin creux est installé dans une dépression, probable ligne d’érosion naturelle, comblée de matériaux de démolition et autres déchets dont de nombreux objets métalliques, aménageant ainsi un passage drainé et consolidé sur ce secteur où le terrain argileux est très instable lorsqu’il est humide. Ce chemin creux, mis en place au iiie s., correspond à un axe de circulation modeste qui devait s’inscrire dans le paysage rural et relier des parcelles cultivées et autres zones d’activités agraires.

Fig. 4 – Plan des vestiges antiques

Fig. 4 – Plan des vestiges antiques

Relevé topographique et photogrammétrie : S. Couteau (Inrap) ; DAO : W. Widlak (Inrap).

6Dans la partie nord de l’emprise explorée, est aménagé un drain, sans doute associé à une construction sur armature de bois dont subsisteraient quatre empreintes de poteaux.

7Plus au sud, en limite orientale du décapage prescrit, sont concentrées quatre structures en creux remontant certainement à la même occupation romaine. L’élément majeur de ce groupe est une probable fosse silo. Cette structure de stockage était peut-être protégée par un abri dont un poteau de section importante devait en constituer l’armature principale. Les deux autres fosses, peu profondes, pourraient être également destinées au stockage des denrées. Si on admet la contemporanéité de ces quatre entités archéologiques, on pourrait les considérer, avec grande prudence, comme une petite aire de stockage.

8Sur les zones centrale et méridionale de l’emprise, les vestiges de cette occupation antique sont plus abscons et suscitent des interprétations encore plus hypothétiques : une palissade érigée de part et d’autre du chemin creux et une encore plus douteuse construction à armature de bois.

9L’opération archéologique des Grandes Vignes a donc permis de compléter les données sur l’espace funéraire de l’âge du Fer de Marcilleux. Par ailleurs, comme le laissaient supposer les différents diagnostics réalisés par l’Inrap sur ce secteur de Saint-Vulbas depuis plusieurs années, la fouille a également confirmé une occupation des lieux relativement pérenne au cours du Haut-Empire.

Haut de page

Bibliographie

Buisson A., Legendre J.-P., Bollard-Raynaud I., Remy A.-C. 2017 : Carte archéologique de la Gaule 01 : L’Ain, Paris, Académie des inscriptions et belles lettres, Maison des Sciences de l’Homme, Paris.

Chemin R. 2008 : Saint-Vulbas (Ain, Rhône-Alpes) Marcilleux, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Gisclon J.-L. 2012a : Saint-Vulbas (Ain, Rhône-Alpes) les Grandes Vignes, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Gisclon J.-L. 2012b : Saint-Vulbas (Ain, Rhône-Alpes) Marcilleux, chemin des Grandes Vignes, rapport de fouille, Bron, Inrap.

Ramponi C. 2008 : Saint-Vulbas (Ain, Rhône-Alpes) Marcilleux, aux roches, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Ramponi C. 2020 : Saint-Vulbas (Ain, Auvergne-Rhône-Alpes) 211 chemin des grands vignes, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Remy A.-C. 2011a : Saint-Vulbas (Ain, Rhône-Alpes) aux Roches, 211 chemin des grandes vignes, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Remy A.-C. 2011b : Saint-Vulbas (Ain, Rhône-Alpes) chemin des Grandes Vignes, Marcilleux, Jaillet, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Remy A.-C. 2011c : Saint-Vulbas (Ain, Rhône-Alpes) Marcilleux, chemin des Grandes Vignes, Brunati, rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Marcilleux, plan de l’espace funéraire de l’âge du Fer découvert entre 2008 et 2021
Crédits Relevé topographique : S. Couteau (Inrap) ; DAO : W. Widlak (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122974/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 748k
Titre Fig. 2 – Dépôt F24 in situ
Crédits Cliché : équipe de fouille (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122974/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 608k
Titre Fig. 3 – Céramique et parure de sépulture protohistorique F1
Crédits Dessin : C. Bellon, C. Plantevin (Inrap) ; cliché : J.-C. Sarrasin (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122974/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 143k
Titre Fig. 4 – Plan des vestiges antiques
Crédits Relevé topographique et photogrammétrie : S. Couteau (Inrap) ; DAO : W. Widlak (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/122974/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 489k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvain Motte, « Saint-Vulbas – 211 chemin des Grands Vignes » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 05 septembre 2022, consulté le 06 février 2023. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/122974

Haut de page

Auteur

Sylvain Motte

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvain Motte

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search