Navigation – Plan du site
2008

Antran – Pagot

Responsable(s) des opérations : Patrick Bidart
Notice rédigée par : Patrick Bidart et Jean-Louis Ricard

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204755

Date de l'opération : 2008 (EX)

1L’opération archéologique du site de Pagot à Antran (Vienne) fait suite à l’instruction par les services de l’État d’une demande volontaire de réalisation de diagnostic déposée par la Communauté de Communes de Mable et Vienne afin de pouvoir libérer les parcelles acquises dans la cadre de la création d’une zone d’activité économique titrée Pôle d’Excellence Rurale sur la rive droite de la Vienne.

2Les principaux résultats permettent de mettre en évidence une couverture sédimentaire très importante qui atteint plus de 4,20 m d’épaisseur par endroit et qui va en s’amenuisant vers la vallée. Cette couverture essentiellement constituée de colluvions anciennes et plus récentes, recouvre le niveau de terrasse alluvionnaire FX à une altitude moyenne de 60 m d’altitude. Les vestiges archéologiques découverts sont en relation avec la présence d’un réseau de paléo-chenaux dont il est difficile de préciser aujourd’hui s’il relève de la Vienne ou de l’un de ses affluents du bassin versant.

3Différents niveaux archéologiques ont été détectés. Toutes les parcelles comportent des creusements de fossés drainants liés à un ou plusieurs parcellaires plutôt modernes qui reprennent globalement le parcellaire actuel.

4Dans la zone médiane, une occupation du Bronze final ou du Premier Fer marquée par un silo et des trous de poteaux qui appartiennent à un ensemble plutôt arasé.

5Dans la partie sud-est, en TR 112, un site stratifié a été découvert au sein d’une dépression d’une vingtaine de mètres de diamètre, en bordure d’un paléo-chenal, dans un contexte sableux brunifié (sol brun anthropisé).

6Le niveau le plus ancien est daté du mésolithique ancien et comporte 49 outils dont des microlithes  (6 triangles isocèles, 1 scalène,  2 pointes tardenoisiennes à base concave) et un couteau à encoche basilaire. Le débitage in situ est attesté par un remontage. Les nucléus en matériaux variés (silex et Jaspe de Fontmaure) sont essentiellement lamellaires avec tables de ravivage attestées. La composition industrielle et la présence du couteau à encoche basilaire autorisent une datation attendue aux alentours du Xe  millénaire mais d’autres éléments (triangle de Coincy, lames et lamelles Montbani) paraissent plus récents.

7Ce niveau est perforé par plusieurs fosses néolithiques creusées qui l’ont perturbé localement. Dans ces fosses, nous avons identifié un dépôt de petits vases en position d’ouverture, certains exemplaires sont complets et en excellent état de conservation. Cet ensemble céramique exceptionnel est attribué par J. Rousseau au Néolithique Moyen II. Les céramiques sont  épaulées par des pierres de calages. L’ensemble pourrait être interprété comme étant lié à des pratiques funéraires mais la nature acide de l’enrobage sédimentaire n’a pas assuré la conservation du matériel osseux. Une hache polie en dolérite a été découverte à proximité.

8Un total de quatre vases archéologiquement complets dont deux quasi intacts ont été découverts lors du diagnostic. Ils laissent présager la mise au jour d’un ensemble riche et scientifiquement important pour la compréhension du Néolithique régional.

9BIDART Patrick et RICARD Jean-Louis

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Patrick Bidart et Jean-Louis Ricard, « Antran – Pagot », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 19 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1308

Haut de page

Responsables d'opération

Patrick Bidart

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Jean-Louis Ricard

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals