Navigation – Plan du site
1997

Bourges – Chemin de la Rotée

n°068567
Responsable(s) des opérations : Alexis Luberne
Notice rédigée par : Alexis Luberne

Entrées d’index

Mots-clés :

sépulture, nécropole, enfant

Chronologique :

âge du Fer

Géographique :

Centre, Cher (18), Bourges

Nature des opérations :

Sauvetage programmé (SP)
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE commune : 18033

Lien Atlas (MCC) : http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=2.324;47.026;2.473;47.130

1Cette intervention a été menée par le service municipal d'archéologie de Bourges sur le site de la nécropole de Lazenay en cours de fouille depuis 1991. Elle avait pour but d'achever cette opération en dégageant les structures interprétées en 1995 comme l'extension maximale de la nécropole vers le sud. En effet, lors de cette campagne deux enclos funéraires, ainsi que quelques sépultures avaient été localisés au-delà de la zone décapée, et n'avaient donc pu être fouillés. En août 1997, 200 m2 ont été décapés au moyen d'une pelle mécanique, et pour compléter l'intervention, des tranchées ont été pratiquées au sud de la nécropole afin de vérifier l’existence d’éventuelles structures pouvant être liées à la nécropole. La fouille manuelle a été réalisée pendant 9 jours avec une équipe de 5 étudiants des universités de Paris et de Tours.

2Une dizaine de sépultures ont été mises en évidence ainsi que deux enclos quadrangulaires, dans la continuité de celui déjà identifié en 1995 (Str 7-7/Str 7-9). Par ailleurs, une vaste zone de poches limoneuses a perturbé la lecture des sols. Déjà observés dans d'autres secteurs, ces phénomènes correspondent manifestement à une dégradation naturelle du terrain qui est, dans certain cas, postérieure à l'implantation de la nécropole. Plusieurs sondages ont été faits dans ces poches, pour repérer la présence de structures à l’intérieur, mais ils se sont tous révélés négatifs.

3Ces sépultures ne se distinguent pas de celles mises au jour lors des campagnes précédentes. Il s'agit de la continuité des inhumations d'enfants qui ont eu lieu durant les trois premiers siècles de notre ère, en association avec des incinérations. Ces enclos ont été fouillés en totalité. Seuls les fossés ont subsisté, rendant malaisée l'interprétation de la configuration originelle des structures. Les remblais contenaient de fortes concentrations de fragments céramiques et étaient recoupés par des sépultures d'enfants. La totalité de cette nécropole est désormais fouillée.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Alexis Luberne, « Bourges – Chemin de la Rotée », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre, mis en ligne le 10 octobre 2014, consulté le 13 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/13473

Haut de page

Responsable d'opération

Alexis Luberne

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals