Navigation – Plan du site
2008

Usseau – Rue de la voie romaine

Responsable(s) des opérations : Thierry Cornec
Notice rédigée par : Thierry Cornec

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204746

Date de l'opération : 2008 (EX)

1Le projet de lotissement est implanté à la sortie nord du bourg, le long du tracé de la voie romaine, un axe majeur conduisant de Saintes à Angers. Les structures découvertes, antiques et médiévales, se concentrent aux abords immédiats de la voie.

2Les vestiges les plus nombreux forment le catalogue classique des structures d'une occupation rurale antique (maçonnerie légère, fosses). Leur état de conservation est bon, en témoigne la présence d'un épais niveau de terre noire autour du mur ou d'un colluvion à l'ouest de l'emprise. Si elles semblent dispersées et non organisées, elles tendent toutefois à se concentrer à la proximité de la voie nord-sud qui borde la limite occidentale de l'emprise. La datation globale renvoie aux premier et second siècles AC, fourchette

3chronologique identique à celle des découvertes effectuées généralement sur la commune.

4Des carrières sont aussi creusées dans ce même secteur mais les comblements explorés de deux d'entre elles interviennent à des datations plus hautes, dans le premier siècle BC, obtenues notamment par un important lot d'amphores Dressel 1. D'autres carrières sont signalées sur la commune par P.-H. Mitard (Hiernard J., Simon-Hiernard D. : Carte Archéologique de la Gaule. Les Deux-Sèvres, 1996) mais datées par le découvreur du premier siècle de notre ère.

5Le bas Moyen Âge est représenté par un bâtiment circulaire à l'architecture curieuse : son diamètre extérieur atteint 7 m où le plan polygonal (sans doute un décagone) répond à un parement intérieur strictement circulaire. L'intérieur du bâtiment, partiellement exploré, est excavé à l'aplomb des fondations légères.

6A l'extérieur, il est ceint par un fossé creusé à 6 m de distance. Il entaille les niveaux antiques de ce secteur et le substrat sur une largeur moyenne de 3,50 m pour une profondeur conservée de 1,30 m. Sa stratigraphie de comblement permet de supposer la présence d'un talus de pierre sur sa rive interne. Enfin le mobilier associé à cet ensemble, de qualité (boucles en bronze, trompe d'appel) cerne une datation entre le dernier quart du XIVe  s. et au plus tard de la première moitié du XVe  s. (étude B. Véquaud).

7La localisation particulière et le caractère défensif du monument suggèrent la présence, à proximité du bourg médiéval, d'un dispositif de péage ou de guet. Une rapide recherche bibliographique ne signale pas de monument de ce type dans la région et les éléments architecturaux découverts n'apporte pas plus de réponses. Seule la datation, contemporaine de la fin de la Guerre de Cent Ans, propose une piste.

8CORNEC Thierry

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Thierry Cornec, « Usseau – Rue de la voie romaine », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1357

Haut de page

Responsable d'opération

Thierry Cornec

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals