Navigation – Plan du site
1997

Mouhet – La Grande Pièce

n°067864
Responsable(s) des opérations : Mireille André
Notice rédigée par : Mireille André et Nadine Dieudonné-Glad

Entrées d’index

Chronologique :

âge du Fer, Moyen Âge

Géographique :

Centre, Indre (36), Mouhet

Nature des opérations :

Sauvetage urgent (SU)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) : http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.395;46.347;1.501;46.423

1La fouille préventive au lieu-dit « La Grande Pièce » sur la commune de Mouhet, s'est déroulée en urgence au cours des mois de février-mars 1997. Localisé le long de la RN 20, à l'emplacement d'un ouvrage d'art de la future autoroute A 20, ce site a livré des structures excavées attribuées à l'âge du Fer et un ensemble plus conséquent du haut Moyen-Âge (ixe-xiie s.). Les vestiges protohistoriques consistent en quelques fosses arasées et isolées n'appartenant à aucun groupe organisé apparent.

2L'ensemble médiéval est constitué de vestiges en creux, annexes d'un habitat des ixe-xiie s., vraisemblablement situé hors de l’emprise du projet autoroutier. Le résultat des datations radiocarbones (laboratoire de Lyon) corrobore les informations recueillies par les données archéologiques. Deux types de structures ont été rencontrées : les unes sont réservées au stockage des grains (silos, greniers sur pieux), les autres sont plutôt tournées vers l'artisanat : structures de combustion, four, et fosses de rejets métallurgiques.

3Deux enclos, aires spécialisées dans le stockage des grains, regroupent des silos en batterie pour l'enclos 1 et des silos et greniers sur pieux pour l'enclos 2. L'enclos 3 a une double fonction de stockage de grains (silos) mais il renferme surtout un four et des structures de combustion excavées. Une fosse-dépotoir, installée au centre de l'enclos, comporte des rejets de réduction métallurgique (scories coulées). Au sud-ouest du site, 3 fosses-dépotoirs témoignent également de la présence d'une activité de réduction du minerai de fer : scories coulées, fragments de parois de four de réduction, stockage de charbon de bois, soit sur le site lui-même, soit hors de l’emprise de la fouille.

4La spécificité du site de Mouhet réside dans le fait qu'il s'agit d'un site de la fin du haut Moyen-Âge où une activité liée à la réduction du minerai de fer est avérée, même si la fouille des structures de combustion n'a livré aucune indication quant à leur rôle dans la chaîne opératoire de ce traitement. L'étude des fragments des parois du four et structures de combustion permettra de statuer définitivement sur leur rôle éventuel en tant que structure de réduction. Des analyses effectuées sur des sédiments du site et des scories prouvent que le minerai réduit ne provient pas du substrat local, mais serait originaire des mines de Chaffiac, déjà exploitées au ive s.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Mireille André et Nadine Dieudonné-Glad, « Mouhet – La Grande Pièce », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre, mis en ligne le 24 octobre 2014, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/13659

Haut de page

Responsables d'opération

Mireille André

Nadine Dieudonné-Glad

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals