Navigation – Plan du site

AccueilRégionsDomaine public maritime2014Littoral des Bouches-du-RhôneAu large de Fos-sur-Mer – Carte a...

2014
Littoral des Bouches-du-Rhône

Au large de Fos-sur-Mer – Carte archéologique de l’anse Saint-Gervais

Sondage (2014)
Responsable d’opération : Luc Long
Notice rédigée avec Guillaume Duperron et Fabrice Bigot

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ministère de la Culture

Texte intégral

1Prévue sur une semaine complète, la campagne de carte des épaves de l’anse Saint-Gervais à Fos-sur-Mer, bénéficiant du support de l’André-Malraux, du Peter Pan (G. Savon) et d’une dizaine de plongeurs, a été finalement reportée en fin d’année et réduite à trois jours, du 8 au 10 décembre 2014, à cause de la mauvaise mer générée par un fort Mistral. Sur cette courte période d’intervention, nous avons perdu, en outre, un temps précieux face au surensablement naturel des sites à faible profondeur (3 à 4 m en moyenne).

2Cette mission, qui s’inscrit dans une étude plus globale des avant-ports maritimes d’Arles et de la navigation antique dans cet espace nautique spécifique, a déjà été initiée depuis de nombreuses années dans le Rhône, à Arles, et au large de la Camargue.

3Elle avait pour but en 2014, à Fos-sur-Mer, de vérifier quatre gisements homogènes : l’épave Saint-Gervais 8 (EA 3874), déclarée en 2011 par K. Boscolo et P. Giustiniani, sur laquelle devaient être prélevés des échantillons de bois pour dendrochronologie ; l’épave Saint-Gervais 4 (EA 566), déclarée par M. Navarra et Rodriguez en 1983, pour une étude de détail des assemblages ; l’épave Saint-Gervais 1, (EA 734) déclarée en 1975 par L. Monguilan, afin d’examiner les barres de fer à la lumière de celles étudiées en Camargue et enfin un tout nouveau site, signalé en cours d’année par un chasseur sous-marin, E. Cazillas, à 10 ou 12 m de fond, dans une fosse du canal de navigation qui mène à la darse sud, au nord de l’anse Saint-Gervais. Baptisé provisoirement Saint-Gervais 10, ce gisement éventuel renfermerait selon l’inventeur des amphores gauloises 4.

4Le dégagement de l’épave Saint-Gervais 8 s’est heurté d’emblée à une très épaisse couche de sable qui a empêché le travail de prélèvement sur la charpente en des délais si courts. De fait, au deuxième jour de travail, le nokalon attaché au site dès l’origine apparaissait à peine au fond du sondage, sous 1 m de sable, impliquant que l’épave était encore plus profondément enfouie. Quant aux épaves Saint-Gervais 1, 4 et 10, aucune trace là encore ne fut repérée en surface lors de nos prospections.

5Au bilan, en cette période peu propice de l’année, réduite à quelques plongées, nous avons dû fermer le chantier sans atteindre les objectifs prévus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Luc Long, Guillaume Duperron et Fabrice Bigot, « Au large de Fos-sur-Mer – Carte archéologique de l’anse Saint-Gervais » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Domaine public maritime, mis en ligne le 26 avril 2023, consulté le 24 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/137281

Haut de page

Auteurs

Luc Long

Drassm

Articles du même auteur

Guillaume Duperron

Arkemine, associé à l’UMR 5140 ASM

Articles du même auteur

Fabrice Bigot

UMR 5140 ASM, équipe TP2C

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Luc Long

Drassm

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search