Navigation – Plan du site
2008

Usseau – Le Bourg

Responsable(s) des opérations : Delphine Rambaud
Notice rédigée par : Delphine Rambaud

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204718

Date de l'opération : 2008 (SD)

1L’opération de surveillance archéologique a été réalisée lors des travaux d’enfouissement de réseaux d’eau et d’électricité commandités par la Commune d’Usseau.  Ces travaux ont eu lieu dans le centre du Bourg d’Usseau, à l’emplacement des actuels réseaux de voirie.

2L’opération a consisté à observer et enregistrer les vestiges archéologiques rencontrés lors des phases d’ouverture des tranchées.  Les dimensions de celles-ci variant entre 0,70 m de large sur 0,65 m de profondeur et de 1,10 m de large sur 1,20 m de profondeur. Bien que la visibilité des vestiges soit partielle dans un tel type d’opération, les observations effectuées ont contribué à affiner les connaissances déjà acquises sur le site d’Usseau.

3Les vestiges exhumés ont été attribués aux périodes gallo-romaine et du bas Moyen Âge.

4Les vestiges antiques sont essentiellement composés d’éléments construits et d’éléments de voirie. Sur la place Pierre-Rousseau, sont apparues plusieurs assises de murs dont le matériel associé a été attribué à la seconde moitié du Ier  s. et à la première moitié du IIe  s.

5L’axe antique reliant Saintes à Angers a été observé dans la rue du Lavoir (Fig. n°1 : Vue partielle de l’axe antique reliant Saintes à Angers) . Le mobilier associé aux différents niveaux d’utilisation, de réfection et de remblai de ces niveaux de circulation a été attribué au Ier siècle de notre ère. Des scories, lentilles charbonneuses et résidus de fer présents en grande quantité au sein des niveaux d’abandon et de remblai de la voie semblent indiquer la présence d’un atelier de sidérurgie à proximité de cette voie.

6La période médiévale a été représentée par un grand nombre de sépultures, vingt-cinq au total, présentes sur la place Pierre-Rousseau et rue de la Forêt, c’est à dire aux alentours de l’Église Saint-Pierre. Un seul exemple de dépôt funéraire a été constaté, constituant également  le seul élément de datation, il s’agit d’un vase globulaire des XIIIe  s. et XIVe  s.

7S’ajoutant aux données livrées par les fouilles antérieures effectuées en divers point du bourg, ces observations permettent d’apporter des indices supplémentaires pour la compréhension des ensembles funéraires depuis la période mérovingienne jusqu’au bas Moyen Âge, et de la présence antique à Usseau.

8RAMBAUD Delphine

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue partielle de l’axe antique reliant Saintes à Angers

Fig. n°1 : Vue partielle de l’axe antique reliant Saintes à Angers

Auteur(s) : Rambaud, Delphine (INRAP). Crédits : Rambaud, Delphine (2008)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue partielle de l’axe antique reliant Saintes à Angers
Crédits Auteur(s) : Rambaud, Delphine (INRAP). Crédits : Rambaud, Delphine (2008)
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/1376/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 548k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Delphine Rambaud, « Usseau – Le Bourg », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1376

Haut de page

Responsable d'opération

Delphine Rambaud

INRAP

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals