Navigation – Plan du site

AccueilRégionsGrand Est201567 – Bas-RhinHœrdt – Birken, micro-zone d’acti...

2015
67 – Bas-Rhin

Hœrdt – Birken, micro-zone d’activités

Fouille préventive (2015)
Responsable d’opération : Muriel Roth-Zehner

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

016321

Chronologie :

Protohistoire, âge du Fer

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Pôle d’archéologie interdépartemental rhénan

Texte intégral

1Le site de Hœrdt, Birken, micro-zone d’activités présente un gisement original de 25 fosses de combustion à pierres chauffantes. Deux aspects en particulier fondent cette originalité : sa datation et son plan d’aménagement.

2Tout d’abord sa datation : les tessons céramiques permettent de dater le fonctionnement des fosses de combustion à La Tène C2-D1a (180/170-120/110 av. J.-C.). Les premiers foyers connus en Europe datent du Néolithique, avec un pic à l’âge du Bronze final, plus particulièrement au sein du groupe culturel du Rhin-Suisse-France Orientale dont notre région fait partie. C’est au premier âge du Fer que ces foyers semblent connaître leur extension géographique la plus vaste. Dès le début de La Tène, ces sites se raréfient ; à La Tène finale ils ne se comptent plus que sur les doigts d’une main.

3Des fosses rectangulaires aux angles arrondis sont classiques du Néolithique à La Tène finale, même si nos foyers sont particulièrement grands (4 à 5 m de long). Par contre, l’organisation spatiale des fosses en deux demi-cercles reste pour l’instant une particularité du site de Hœrdt.

4Il est difficile de démontrer aujourd’hui si l’aménagement est unique, composé de foyers synchrones, car nous manquons d’indices stratigraphiques. Aucun recoupement n’a été observé ni aucun collage inter-fosses. Mais il est possible que certaines fosses aient été creusées simultanément, notamment en binôme. Dans tous les cas, la cohérence de l’organisation des fosses suppose clairement un aménagement dans un laps de temps court, peut-être une seule et même manifestation.

5Le remplissage de ces fosses conforte l’idée de foyers utilisés dans le cadre de cuissons à l’étouffée (vestiges de bûches dont la combustion est incomplète, parois rubéfiées, restes de céréales et fruits carbonisés). On notera aussi la qualité des mobiliers recueillis, notamment de la vaisselle de table (bouteille et tonnelet) qui servait aux services de boisson. La fonction supposée de ces foyers ne permet pourtant pas de trancher quant à la destination réelle de ces sites : simple rencontre festive ? Rites plus complexes ? Quoi qu’il en soit, ces rassemblements devaient accueillir un nombre important de convives compte tenu de l’importante quantité de mets que pouvaient recueillir ces fours.

6Après un long hiatus, le terrain est réinvesti à la période moderne/contemporaine (limite parcellaire, fosses de plantation).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Muriel Roth-Zehner, « Hœrdt – Birken, micro-zone d’activités » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Grand Est, mis en ligne le 12 mai 2023, consulté le 24 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/138455

Haut de page

Auteur

Muriel Roth-Zehner

Pair

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Muriel Roth-Zehner

Pair

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search