Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCentre-Val de Loire199818 – CherTrouy – ZAC du Bois Givray

1998
18 – Cher

Trouy – ZAC du Bois Givray

1998 – Évaluation archéologique n° 064469
Responsable d’opération : Jacqueline Hascöet
Notice rédigée avec Christian Cribellier

Texte intégral

1À l’emplacement d’un site gallo-romain découvert dans les années 1980, lors des prospections pédestres menées dans le cadre des études préalables à la construction de l’autoroute A71, un projet de viabilisation de la ZAC du Bois de Givray a motivé la réalisation d’une fouille d’évaluation archéologique. Les sondages effectués dans la partie sud des terrains ont révélé la présence d'un enclos fossoyé de forme quadrangulaire comportant une subdivision interne et des trous de poteau avec calages qui indiqueraient l'existence d'un ou plusieurs bâtiments. En dehors de l’enclos, un fossé linéaire orienté nord-sud (largeur : 1,40 m, profondeur : 0,70 m), une petite fosse ovale et une anomalie de forme ovoïde comportant en surface des fragments de matériaux ferreux (minerai de fer ?) ont été découverts.

2Le mobilier recueilli provient quasi exclusivement des fossés de l’enclos et est le plus souvent associé aux niveaux supérieurs de comblement.

3Au sein du corpus céramique on remarque la part importante des fragments d'amphores (soit 102 éléments représentant 51 % du mobilier céramique). On note la présence d’un fragment d'amphore de type gréco-italique, de plusieurs fragments d'amphores de type Dressel 1A, Dressel 1B, d’un bord de Dressel 1B ou Dressel 1C, d’un fragment d'amphore de type Dressel 7/11 et d’un autre de type Pascual 1. Deux fragments de jattes à pâte de type Besançon ont aussi été recueillis et un tesson à pâte de type Besançon à dégraissant feldspathique portant un décor de traits incisés obliques limités par un trait horizontal. Les éléments les plus récents sont constitués par deux tessons de type MENEZ 22 et un tesson probablement de type MENEZ 39. Le mobilier faunique (39 éléments) est très fragmentaire et présente un mauvais état de conservation. Enfin, deux fragments de meule en grès rosé provenant probablement de la carrière antique de Saint-Christophe-le-Chaudry (Cher) ont également été ramassés.

4Selon les premiers indices céramiques recueillis, l'occupation archéologique se situe chronologiquement à la fin de La Tène finale et à la période augustéenne.

5La fouille préventive de l’enclos fossoyé du Bois de Givray permettrait d'appréhender de manière plus précise la fonction du site, son organisation spatiale et sa position chronologique. L’étude d’un ensemble céramique du début de la période romaine en contexte rural d’habitat (?) permettrait également d’esquisser des comparaisons avec des assemblages de la même période provenant de l’agglomération antique de Bourges.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jacqueline Hascöet, Christian Cribellier, « Trouy – ZAC du Bois Givray » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre-Val de Loire, mis en ligne le 19 janvier 2015, consulté le 21 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/13937

Haut de page

Auteurs

Jacqueline Hascöet

Articles du même auteur

Christian Cribellier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jacqueline Hascöet

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search