Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCentre-Val de Loire199836 – IndreIndre - Mézières-en-Brenne, Saint...

1998
36 – Indre

Indre - Mézières-en-Brenne, Saint-Michel-en-Brenne, Saulnay, Sainte-Gemme

n°064426
Responsable d’opération : Daniel Audoux

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :

http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.196;46.759;1.318;46.857

1Aucun site préhistorique nouveau n’a été découvert cette année. De nouvelles armatures microlithiques sont venues compléter les séries existantes et l’étude de tout ce mobilier permet maintenant de rattacher les sites mésolithiques de la Brenne à la période sauveterrienne.

2De la poterie non-tournée a été découverte sur plusieurs sites néolithiques jusqu’alors démunis en céramique. Mais les formes et décors typiques manquent.

3Dans les fiches de déclarations de sites concernant la commune de Subtray, nous dations de La Tène finale la céramique protohistorique découverte sur le site. Après nouvel examen, cette céramique serait plus ancienne et daterait du Hallstatt final-La Tène ancienne. Cette datation est intéressante, car la période est peu représentée dans le département de l’Indre.

4Dans le bois des Tailles du Pré Neuf, au nord-ouest et en limite du site, une aire d’extraction de minerai de fer a été localisée, sur une surface d’environ 4,5 ha Elle est composée de nombreux trous aux formes variées (trous informes, dépressions ovales, entonnoirs ronds). Ces fosses ne dépassent pas deux mètres de profondeur et de petits fragments de tegulae ont été trouvés dans les déblais, aux sommets de quelques dépressions. Mais il faut rester prudent car nous sommes à deux kilomètres des forges de Corbançon, et qu’au xviie s. elle utilisait tout le minerai de fer de la région.

5Un cimetière gallo-romain à incinérations a été découvert sur la commune de Saulnay, au lieu-dit du Petit Champ, d’une superficie d’environ 1500 m², Daté des ier et iie s., son mobilier se compose de céramique commune et sigillée, de cruches, d’amphores Pascual I, de nombreux cols d’amphore Gauloise 4, et le verre est abondant. Ce cimetière semble appartenir à la villa des Terres Neuves, à 80 m au sud.

6Dans le cadre de la recherche sur les voies romaines locales, un chemin d’origine préromaine a été mis en évidence. Il relie les bourgs de Méobecq à Saint-Michel-en-Brenne. Cet itinéraire est en interfluve et sa longueur est d’environ 21 km. Il est jalonné de toponymes intéressants : le Tertre Mondon, Châtre, le bois de la Grande Miliaise, Chantrelles, Usseau, Picadon. Au viie s. il servait à relier les Abbayes de Saint-Cyran et de Méobecq à Saint-Michel-en-Brenne. Sur les vieux cadastres, certaines sections de cet itinéraire sont nommées « Chemin des Moines, Grand Chemin des Moines ».

7La voie reliant Subtray à Martizay passe par la rive gauche de la Claise, un itinéraire a dû longer la rive droite mais il ne subsiste aucune trace. Le passage d’une voie sur le ponceau du Tran, commune de Saint-Michel-en-Brenne ne semble pas crédible, ce pont étant médiéval.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Daniel Audoux, « Indre - Mézières-en-Brenne, Saint-Michel-en-Brenne, Saulnay, Sainte-Gemme » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre-Val de Loire, mis en ligne le 03 mars 2015, consulté le 27 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/14067

Haut de page

Responsable d’opération

Daniel Audoux

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search