Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes199226 – DrômeLéoncel – L’abbaye

1992
26 – Drôme

Léoncel – L’abbaye

Fouille préventive d’urgence (1992)
Responsable d’opération : Joëlle Tardieu

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Ministère de la Culture

Tardieu J. 1993 : Abbaye de Léoncel (Drôme) : aménagement de la grange de l’Abbaye, Lyon, SRA.

Texte intégral

1En 1991, était déposé un permis de construire qui portait sur la rénovation d’un bâtiment agricole, situé dans le proche périmètre de l’église abbatiale cistercienne, classée en 1854 sur la liste de P. Mérimée, et qui fait partie des bâtiments conventuels de l’abbaye. Son implantation et l’importance de certains de ses vestiges font penser qu’elle a été construite sur l’aile occidentale du cloître (cellier, réfectoire des convers ?) ou sur la porterie du monastère.

2L’implantation de la tranchée a été dictée par le tracé des évacuations et de leurs raccords au réseau existant. Elle n’a été fouillée que sur une profondeur de 1,50 m. Elle a livré, sous une épaisse couche de terre végétale, différents niveaux de destruction.

3Une épaisse et dense couche d’incendie (cendres), contenant les éléments provenant d’une toiture écroulée sous l’action du feu, datable des xvie-xviie s. par le matériel, est recouverte par une démolition qui s’étend sur une dizaine de mètres d’est en ouest, et qui pourrait correspondre à l’abandon du bâtiment des convers. Cet espace ne sera jamais rebâti.

4L’histoire de cette abbaye, grâce à de nombreuses études récentes, est bien connue. Après les dévastations du Baron des Adrets (1567), la communauté religieuse quitte le site montagneux de Léoncel, pour celui de La Part Dieu, dans la plaine de Romans. Les bâtiments restent à l’abandon, mais ils restent sous la direction d’un prieur jusqu’en 1697, date à laquelle un partage est effectué entre l’abbé commendataire Hugues Humbert de Servient qui conserve le domaine de La Part Dieu, et les religieux qui doivent résider à Léoncel. Ils s’installeront dans la partie orientale du cloître, qui est totalement reconstruite.

5Si les textes rapportent avec insistances et trop souvent parti pris, les violences subies par les édifices religieux pendant les « guerres de religions », l’épaisse couche d’incendie permet ici de mesurer l’ampleur des destructions subies par le patrimoine monastique.

Fig. 1 – Plan de l’abbaye

Fig. 1 – Plan de l’abbaye

Dessin : J. Tardieu (SRA).

Fig. 2 – Stratigraphie

Fig. 2 – Stratigraphie

Dessin : J. Tardieu (SRA).

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan de l’abbaye
Crédits Dessin : J. Tardieu (SRA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/141174/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 413k
Titre Fig. 2 – Stratigraphie
Crédits Dessin : J. Tardieu (SRA).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/141174/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 564k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joëlle Tardieu, « Léoncel – L’abbaye » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 26 septembre 2023, consulté le 12 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/141174

Haut de page

Auteur

Joëlle Tardieu

Drac Rhône-Alpes (service régional de l’archéologie)

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Joëlle Tardieu

Drac Rhône-Alpes (service régional de l’archéologie)

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search