Navigation – Plan du site

AccueilRégionsCentre-Val de Loire199845 – LoiretBeaulieu-sur-Loire – Bois Couilla...

1998
45 – Loiret

Beaulieu-sur-Loire – Bois Couillard, Climat des Varennes

n°064522
Responsable d’opération : Jean-Pierre Halley

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :

http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=2.732;47.494;2.875;47.581

1Des prospections aériennes en 1997 avaient fait apparaître les traces au sol de trois enceintes quadrangulaires sur la commune de Beaulieu. L’une de ces enceintes pouvait être attribuée à l’occupation romaine avec confirmation d’indices de surface, et les deux autres pouvaient être des enclos, attribués par assimilation à La Tène III.

2L’enclos du « Bois Couillard » – « Climat des Varennes », dit aussi des Médards, d’un accès relativement aisé, a donc été choisi pour faire deux tranchées de confirmation, tranchées perpendiculaires à deux côtés de l’enclos proches de l’angle ouest avec une zone de décapage d’une cinquantaine de mètres carrés extérieure à l’enclos, et tenter d’identifier une zone ovalaire sombre attenante.

3La zone de décapage agricole n’a rien laissé apparaître. La première tranchée nord-ouest-sud-est a du être abandonnée car elle se heurtait à une couche compacte de silex.

4La seconde tranchée nord-est-sud-ouest, sous décapage agricole, a fait apparaître un cordon d’enrochements calcaires localisé. Un dégagement de 2,30 m sur 1,30 m fut balisé et fouillé avec les moyens traditionnels jusqu’au fond de fosse à 1,50 m du terrain naturel.

5Cette fouille locale semble confirmer la présence d’un fossé avec cordon interne d’enrochements, un comblement de ce fossé dû à l’érosion des bordures et au rejet du balayage de foyers de l’occupation humaine. Deux traces pouvant être celles de poteaux ne permettent toutefois pas d’affirmer la position ni même la présence d’une palissade.

6Le matériel observé ou ramassé est constitué de blocs calcaires étranges au terrain, de sablon argileux chauffé et/ou brûlé, de terre noire très organique, de nombreux bois carbonisés dont un avec traces de clous, quelques éléments ferreux dont têtes et pointes de clous, des nodules d’argile grise très plastique, des fragments de céramiques avec dégraissant à forte inclusion de mica, des débris osseux culinaires et un fragment d’hématite rouge.

7Quatre lèvres de pots, toutes différentes, ont été identifiées comme étant de La Tène moyenne ou Tène II, donc antérieure à la première évaluation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Pierre Halley, « Beaulieu-sur-Loire – Bois Couillard, Climat des Varennes » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre-Val de Loire, mis en ligne le 20 mars 2015, consulté le 21 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/14277

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Halley

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Pierre Halley

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search