Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201307 – ArdècheSaint-Martin-d’Ardèche – Abri du ...

2013
07 – Ardèche

Saint-Martin-d’Ardèche – Abri du Maras

Fouille programmée (2013)
Responsable d’opération : Marie-Hélène Moncel

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013

Numéro d’opération :

2210593

Nature de l'opération :

fouille programmée
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : CNRS, MNHN

Texte intégral

1La campagne 2013 a porté principalement sur deux secteurs du site :

  • La partie est, au niveau des carrés J-O et des bandes 6, 7 et 8.

  • La partie ouest (carrés E-F/7-8), dans le secteur d’une dalle de 4 m2 qui avait été préservée. Celle-ci a été éliminée.

2Par ailleurs, plusieurs dosimètres ont été placés le long de la coupe principale 5/6 et à différentes profondeurs en vue d’une datation par ESR et U-Th de la couche 4 et la couche 5.

Partie est

3Les campagnes précédentes avaient permis de mettre en évidence dans la partie est du gisement plusieurs sous-niveaux sédimentaires qui n’étaient pas visibles dans le premier sondage E-F/6-8 (2006), offrant à ce jour la séquence la plus complète de la partie supérieure et médiane de la couche 4. Il s’agit d’une alternance de niveaux argileux-lœssiques sans cailloutis et de niveaux à dallettes, dalles et blocs marquant des phases d’effondrement majeur du plafond de l’abri entrecoupés de phases de sédimentation fine. La projection du matériel archéologique a permis d’identifier deux phases majeures d’occupation de l’abri (4.1 et 4.2), en relation avec ces phases d’effondrement du plafond et associées aux niveaux à cailloutis. L’objectif a été de confirmer cette observation en élargissant la fouille du second niveau cailllouteux, le niveau 4.2.

4La campagne 2013 a porté sur la fouille de 6 carrés de la base de la couche presque stérile du sous-niveau 4.1 et sur le sous-niveau 4.2, sur 6 m2. Le corpus archéologique redevient beaucoup plus dense lorsque l’on aborde le sous-niveau 4.2. Le matériel faunique diffère un peu de celui du sous-niveau 4.1, avec une moins grande proportion de renne et la présence en plus grande abondance d’espèces comme le bison et le cheval. Par ailleurs, les restes osseux sont moins concassés : pour preuve la découverte de plusieurs mandibules presque intactes et d’amas osseux. Le matériel lithique semble, selon les premières constatations, identique techniquement et typologiquement à celui du sous-niveau 4.1. Ces occupations humaines auraient eu lieu dans un contexte plus humide et frais. L’abri serait inoccupé pendant les phases de sédimentation fine sans cailloutis marquant des événements climatiques plus froids et secs.

5La base de la couche 4 n’a toujours pas été atteinte et le remplissage semble particulièrement épais dans cette partie du site (cf. sondage dans les carrés E et F8 en avant du site l’attestant).

Partie ouest

6La dalle de 4 m2 recouvrant les carrés E/F-7/8 a été ôtée. Elle appartient au sous-niveau 4.2 (phase d’effondrement majeur de l’abri avec dalles de diverses dimensions). La séquence sédimentaire sous la dalle est apparue différente de celle proposée les années précédentes. La couche stérile dénommée 6, découverte dans le sondage en avant du site et considérée comme sous-jacente à la couche archéologique 5, s’est révélée intercalée entre les couches 4 et 5. Elle correspondrait à une phase de lessivage des versants (terra rossa) marquant la fin d’une phase tempérée (couche 5) avant le début d’une période froide (couche 4, début MIS 4 ?). Le sommet de la couche 5 n’a pas encore été atteint dans les trois carrés ouverts (E 7, 8 et 9). Son extension longitudinale n’est donc pas encore connue et elle pourrait n’avoir été préservée que dans la partie extrême ouest du site.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie-Hélène Moncel, « Saint-Martin-d’Ardèche – Abri du Maras » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 23 avril 2015, consulté le 24 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/14639

Haut de page

Auteur

Marie-Hélène Moncel

CNRS, UMR 7194, MNHN

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Marie-Hélène Moncel

CNRS, UMR 7194, MNHN

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

© ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search