Navigation – Plan du site
2008

Angoulême – Déviation est

Responsable(s) des opérations : Patrick Bidart
Notice rédigée par : Patrick Bidart

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204765

Date de l'opération : 2008 (EX)
Inventeur(s) : Bidart Patrick (INRAP)

1Le diagnostic effectué par l’Inrap en décembre 2007 et janvier 2008 porte sur le contournement est d’Angoulême qui traverse les communes de Puymoyen, d’Angoulême, de Dirac, de Magnac-sur-Touvre, de l’Isle d’Espagnac, de Ruelle-sur-Touvre et de Gond-Pontouvre

2La zone concernée par les travaux forme un vaste plateau dont l’altitude varie entre 130 m et 140 m NGF. De profondes vallées aux cours d’eau actifs entaillent ce plateau calcaire, et, perpendiculairement aux vallées, se développent des combes encaissées de faible profondeur.

3La présence de falaises verticales a probablement attiré des populations paléolithiques avec la formation de nombreux abris-sous-roche et plus tardives avec la mise en évidence de lieux stratégiques aisément aménageables  sous la forme d’éperon barré (Camp de Recoux).

4Les principales unités géologiques rencontrées sont essentiellement des formations datées du Secondaire Crétacé ( C3 a, C3 b, C4), du Tertiaire (E-p) et du Quaternaire (T) d’après la carte géologique au 1:50 000 e  du BRGM (Bourgueil et al., 1970).

5Un total de quatre-vingt-dix-huit sondages a été réalisé sur l’ensemble du tracé avec une partition en trois zones disjointes et plusieurs secteurs : Z1, Z2 et Z3.  

6La mise au propre des documents de fouille a été réalisée par M. Coutureau et M. Pichon celle des relevés topographiques par V. Mialhe. L’examen du matériel du Paléolithique moyen de la Combe de Montboulard a été conduit par P. Bidart et J.-L. Ricard, le dessin du matériel par M.-H. Jamois ; L’analyse de la matière première par J. Primault (SRA, Poitou-Charentes), l’analyse géomorphologique par F. Selami.

7Le diagnostic a permis de :

8 - confirmer la destruction des occupations du Néolithique et de l’âge du Bronze pour le plateau du Camp des Rochers ;

9 - confirmer la présence d’une zone karstique à fort potentiel  et d’orienter le projet d’aménagement en amont des travaux et en concertation avec les différents acteurs (aménageur et SRA) ;

10 - découvrir des traces d’activité et d’occupation de l’Antiquité tardive sur la terrasse des rochers de Bel-Air ;

11 - retrouver la présence d’une tourbière à potentiel d’analyses paléo-environnementales ;

12 - découvrir une occupation néolithique-protohistorique dans la combe avec un potentiel important ;

13 - découvrir un site paléolithique moyen en relation avec un gîte de matière première et proposer la modélisation de ce type de gisement dans le contexte géologique proche.

14BIDART Patrick

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Patrick Bidart, « Angoulême – Déviation est », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 29 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/1487

Haut de page

Responsable d'opération

Patrick Bidart

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • OpenEdition Journals