Navigation – Plan du site

AccueilRégionsHauts-de-France200902 – AisneSaint-Quentin – Zac Parc des Auto...

2009
02 – Aisne

Saint-Quentin – Zac Parc des Autoroutes (tranche 11-B), Le Dessus du Champ Bossu

Opération préventive de diagnostic (2009)
Responsable d’opération : Thierry Bouclet

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1L’opération, portant sur 54 839 m2, constitue la onzième tranche de diagnostic dans l’emprise du Parc des Autoroutes. Depuis 1998, le programme d’archéologie préventive a permis d’y appréhender une occupation diachronique allant du Néolithique moyen au viie s. apr. J.-C. Sur les parcelles concernées par notre intervention, les 12 % de la surface sondée ont mis au jour 83 faits archéologiques révélant trois périodes d’occupations.

Fig. 1 – Plan des vestiges

Fig. 1 – Plan des vestiges

DAO : T. Bouclet (Inrap).

2La période de transition entre l’âge du Bronze-âge du Fer est attestée par quelques faits épars mais circonscrits sur une surface de 12 000 m2 environ. Ce sont essentiellement un foyer et des fosses avec d’importants rejets détritiques culinaires (céramique, faune) qui trahissent une occupation humaine de type habitat et les activités qui en découlent. Deux greniers à quatre poteaux ont été identifiés à proximité de ces vestiges ; bien que non datés, leur association à ces vestiges d’habitat pourrait évoquer une petite unité domestique sur le modèle plusieurs fois appréhendées sur le Parc des Autoroutes.

3La période laténienne lato-sensu se caractérise essentiellement par un enclos probablement rectangulaire de 11 000 m2 environ ; l’enceinte matérialisée par des fossés ouverts enserre quelques structures d’ensilage, des trous de poteau et des fosses. Les deux greniers précédemment évoqués pourraient aussi lui être associés, ces bâtiments étant omniprésents dans les exploitations agricoles des âges du Fer. Plus au sud, les bribes d’un autre réseau fossoyé contemporain de cette occupation ont été très partiellement reconnus.

4Les vestiges d’époque romaine sont représentés principalement par plusieurs fossés dessinant un enclos et la continuité de la trame fossoyée agro-pastorale, en partie reconnue sur les fouilles antérieures du Parc des Autoroutes. Les éléments constitutifs de cet enclos permettent d’entrevoir un espace enclos rectangulaire d’une surface minimale de 7 800 m2 environ. Au terme du diagnostic, la nature de l’enclos n’a pas pu être définie en l’absence d’une identification chronologique de la majorité des structures internes, à l’instar des problèmes d’attribution des greniers à l’une des trois périodes. En revanche, on signalera la présence d’une fosse isolée et excentrée au sud des autres vestiges romains ; cette dernière est datée du ier s. apr. J.-C. par une céramique dorée au mica ramassée en surface.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Plan des vestiges
Crédits DAO : T. Bouclet (Inrap).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/149288/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 609k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thierry Bouclet, « Saint-Quentin – Zac Parc des Autoroutes (tranche 11-B), Le Dessus du Champ Bossu » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Hauts-de-France, mis en ligne le 04 décembre 2023, consulté le 15 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/149288

Haut de page

Auteur

Thierry Bouclet

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Thierry Bouclet

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search