Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes202242 – LoireLa Pacaudière – Route de Vivans

2022
42 – Loire

La Pacaudière – Route de Vivans

Opération préventive de diagnostic (2022)
Responsable d’opération : Éric Thevenin

Entrées d’index

Année de l'opération :

2022

Numéro d’opération :

2214546

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Thevenin É. 2023 : La Pacaudière, Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, route de Vivans : rapport de diagnostic, Bron, Inrap.

Texte intégral

1L’intervention archéologique préventive réalisée du 16 au 26 septembre 2022 se rapporte au projet d’aménagement d’une Zac dans la commune de La Pacaudière, commune située au pied du versant oriental des Monts de La Madeleine, à 24 km au nord-ouest de l’agglomération roannaise. Ce massif granitique de moyenne montagne surplombe la plaine d’effondrement du bassin de Roanne, dont le paysage de plaine vallonnée s’étire au nord du département de la Loire avant de s’ouvrir sur la plaine bourbonnaise.

2Le projet se trouve donc, à l’est de la commune, en limite des terrains granitiques primaires des Monts de La Madeleine et du remplissage tertiaire du bassin. Le relief de la zone diagnostiquée est, ainsi, marqué, du sud au nord, (entre 336 et 332 m d’altitude) par une pente moyenne à faible, qui se prolonge par une micro-plaine ou cuvette encore perceptible dans le paysage. À l’ouest, le bourg rural des Pasquaulx, qui sera plus tard La Pacaudière, se développe à partir du xiie s. au pied du massif pour devenir, plus tard, avec l’installation des postes royales, une étape importante sur la grande route du Bourbonnais reliant Lyon à Paris via Moulins.

3Découvert au nord de la commune, le site gallo-romain à l’origine de La Pacaudière est venu confirmer l’importance de cet axe dès l’Antiquité. En effet, à la fin du xixe s., la confrontation de nombreuses données archéologiques permettait de relier ce vicus à la ville étape d’Ariolica figurée sur la Table de Peutinger entre Rodomna (Roanne) et Vorocium (Voroux, lieu-dit de Varennes-sur-Allier).

4Outre les vallées pérennes, la topographie du secteur se définit par une abondance de vallées sèches en partie comblées ou de cuvettes mal drainées, qui ont alors été exploitées pour le creusement de nombreux étangs. Les dépôts ont des origines multiples, la Loire et l’Arçon à l’est, l’Urbise et le Dard au nord, la Teyssonne au sud, sans oublier d’inévitables phénomènes de colluvionnement de bas de versant.

5D’un point de vue local, la zone diagnostiquée de 25 885 m2 (parcelles OD 593-604-610-611) s’étend le long de la RD 35 en direction de Vivans. Deux grandes propriétés bâties au cours du xixe s. se partagent le territoire, encore très agricole : à l’ouest, les Bardons, au nord, le château de la Salle.

6Au final, les trente-neuf sondages entrepris durant le diagnostic se sont avérés négatifs, la séquence stratigraphique se limitant, pour l’essentiel, au substratum oligocène mentionné sur la carte du BRGM.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Éric Thevenin, « La Pacaudière – Route de Vivans » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 09 décembre 2023, consulté le 28 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/151033

Haut de page

Auteur

Éric Thevenin

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Éric Thevenin

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search