Navigation – Plan du site

AccueilRégionsNormandie1995InterdépartementalLes ordres architecturaux gallo-r...

1995
Interdépartemental

Les ordres architecturaux gallo-romains du nord-ouest de la France

Prospection thématique (1995)
Responsable d’opération : Véronique Brunet-Gaston

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Université de Provence

Texte intégral

1Réalisée dans le cadre d’une thèse, en cours, sur le lapidaire architectural gallo-romain du nord-ouest de la France, sous la direction de Pierre Gros, directeur de l’IRAA (CNRS), cette opération de prospection thématique s’étend sur toute la Haute-Normandie. L’analyse du matériel concerne tous les ordres architecturaux, de la base à l’entablement afin de saisir l’évolution des formes et des motifs ornementaux, des particularismes régionaux, enfin de l’ouverture aux influences venues du sud, de l’est (Rhénanie) et du nord (Britannia) de l’Empire. L’étude nécessite une campagne de photos et relevés de matériel issu des fouilles anciennes et récentes.

2L’état de la recherche sur ce thème en est encore à ses « balbutiement », car depuis l’inventaire d’Espérandieu, il n’y a pas eu de mise à jour. Les grosses agglomérations mises à part, le principal problème réside en la rareté des fragments de colonnes. Cette première étude intègre toute la documentation actuellement disponible, tout en sachant que de nombreuses pièces demeurent inaccessibles, quand elles n’ont pas été « recyclées » (réutilisations nombreuses, destruction dans les fours à chaux). Mais le phénomène le plus étonnant reste la disparition, depuis le siècle dernier, d’un nombre considérable de blocs découverts lors des fouilles ; les conditions de stockage actuelles n’arrangent pas les choses. Il n’en reste parfois qu’une faible trace, mention, relevé sommaire ou dessin, dont on doit encore éprouver la fiabilité.

3Concernant les éléments attico-toscan et le motif des feuilles imbriquées, des jalons chronologiques ont été posés, grâce au matériel des fouilles récentes.

4L’un des centres d’intérêt de cette étude est de mettre en lumière les sites d’Évreux et du Vieil-Évreux où l’on retrouve des « cartons » similaires à ceux de Genainville. Cette région se place donc dans la mouvance rhénane (Neumagen, Arlon, Metz, etc.), via la région du Vexin.

5Ainsi l’étude du temple de Gisacum remet en cause les datations jusque-là admises : il daterait de la fin du iie début du iiie s. Ainsi, le thème des masques feuillus, présent sur les corniches, se retrouve à Genainville, et aussi en Rhénanie. Il suffit par exemple de se référer au matériel du musée du Luxembourg pour trouver autant d’éléments de comparaison : masque à barbe de feuillage sur un autel de Dalheim, corniches corinthiennes de Gewenmacher-Heck, frise de méandres de Rhamberg-Luxembourg ou de Prenzebierg-Petange, bractées à feuilles saillantes, fragments de feuilles d’acanthe à redents triangulaires de Schifflange.

6On peut remarquer aussi que les canons architecturaux, hérités de la tradition hellénistique d’Asie Mineure (iiie-iie s. av. J.-C.) que cite Vitruve ne sont pas toujours respectés par la pratique augustéenne et impériale. Quant à l’influence architecturale romaine, si elle a longue vie dans les provinces de Narbonnaise, il n’en va pas de même en Gaule du Nord ; cette dernière semblant ouverte à toutes les influences.

7Cette étude a pour dernier objectif la création d’un système informatisé permettant de regrouper tout le lapidaire gallo-romain afin de ne plus laisser dans l’ombre cet aspect essentiel de notre patrimoine.

Fig. 1 – Restitution de corniche corinthienne

Fig. 1 – Restitution de corniche corinthienne

Le Vieil Évreux.

DAO : V. Brunet (université de Provence).

Fig. 2 – Chapiteau composite du grand temple

Fig. 2 – Chapiteau composite du grand temple

Eu, Le Bois l’Abbé.

DAO : C. Gaston (Afan).

Haut de page

Bibliographie

Cliquet D. et al. 1996 : Le Vieil Évreux : un grand site gallo-romain.

Wilhem E. 1971 : Pierres sculptées et inscriptions de l’époque romaine, Luxembourg, Musée d’histoire et d’Art, 160 p.

Gros P. 1990 : Introductions des Livres III et IV du Traité de l’Architecture de Vitruve.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Restitution de corniche corinthienne
Légende Le Vieil Évreux.
Crédits DAO : V. Brunet (université de Provence).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/151116/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 117k
Titre Fig. 2 – Chapiteau composite du grand temple
Légende Eu, Le Bois l’Abbé.
Crédits DAO : C. Gaston (Afan).
URL http://journals.openedition.org/adlfi/docannexe/image/151116/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Véronique Brunet-Gaston, « Les ordres architecturaux gallo-romains du nord-ouest de la France » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Normandie, mis en ligne le 09 décembre 2023, consulté le 21 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/151116

Haut de page

Auteur

Véronique Brunet-Gaston

Université de Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Véronique Brunet-Gaston

Université de Provence

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search