Navigation – Plan du site

AccueilRégionsAuvergne-Rhône-Alpes201438 – IsèreVenon – Centre village

2014
38 – Isère

Venon – Centre village

Opération préventive de diagnostic (2014)
Responsable d’opération : Stéphane Bleu
Notice rédigée avec Annick Clavier

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014

Numéro d’opération :

2211417

Chronologie :

époque moderne

Nature de l'opération :

opération de diagnostic
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme porteur de l’opération : Inrap

Texte intégral

1Le projet de rénovation et construction d’une salle multi-activités se trouve dans le hameau de La Chappe, à 525 m d’altitude.

2L’église de Venon occupe sur les contreforts du massif de Belledonne, une croupe en avancée dominant : côtés nord et nord-ouest, le village de Gières et toute la vallée de l’Isère, et, côté sud, le vallon du Sonnant menant à Uriage. Cette opération représentait donc la première opportunité de sonder une vaste superficie pour juger d’un éventuel potentiel de cette terrasse.

3Le diagnostic archéologique réalisé a permis de s’assurer qu’il ne reste sans doute rien, sur l’emprise de l’intervention, de la maison des évêques, en sous-sol comme en élévation (sondages 1 à 4). Les trois sondages réalisés sur le mur M2 laissent penser à une construction homogène, de qualité assez moyenne, qui paraît postérieure à la reconstruction du chevet de l’église.

4L’église n’est pas homogène et des questions restent posées quant à son évolution. Les vestiges de la baie axiale, dont l’existence était assurée par le décor du xviiie s. à l’intérieur de l’église, ont été mis en évidence ; seule la partie sud est conservée (piédroit et arc). Toutes les observations concourent à suggérer que le mur l est contemporain des autres murs du chevet de l’église et pourrait appartenir à une reconstruction globale de l’édifice, pour laquelle nous proposons une datation entre 1696 et 1732, d’après les textes d’archives. Toutefois cette reconstruction, qui ne paraît pas avoir été accompagnée d’un déplacement du lieu de culte, a pu remployer une partie des murs de l’édifice précédent. L’angle nord-est du chevet, avec son chaînage en beaux blocs de tuf ne paraît pas lié au mur M2, qui n’est pas aligné avec le mur nord du chevet. La maçonnerie la plus ancienne observée dans les trois sondages est tout à fait comparable (US204 = US305/306). Le cimetière paroissial, quant à lui, n’a pas été mis en évidence au nord de la jonction entre les murs de l’ancienne école et ceux du chevet de l’église (sondage 5).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane Bleu, Annick Clavier, « Venon – Centre village » [notice archéologique], ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne-Rhône-Alpes, mis en ligne le 30 juillet 2015, consulté le 19 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/adlfi/15127 ; DOI : https://doi.org/10.4000/adlfi.15127

Haut de page

Auteurs

Stéphane Bleu

Inrap

Articles du même auteur

Annick Clavier

Conseil général de l’Isère

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphane Bleu

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search